Je suis un phénomène d’Elisabeth Atkinson

227 pages

Éditeur : Alice Éditions

Date de parution : 23 février 2012

Voici ma deuxième chronique sur un tout nouveau roman jeunesse !

Quatrième de couverture

 » Il y a cinq choses dont Faye Noman est certaine : Sa mère n’a pas pris la peine de prononcer son nom à voix haute avant de l’inscrire au registre des naissances. Ce problème serait moins important si elle ne mesurait pas déjà presque 1,80 m à seulement 12 ans. Moins important, aussi, si sa mère ne s’obstinait pas à s’habiller comme une hippie et pouvait lui donner une réponse claire sur l’identité de son père. Moins important, encore, si parler à quelqu’un de son âge ne lui semblait pas une tâche insurmontable. Il existe certainement un endroit sur terre, quelque part, où elle se sent chez elle… non ? Cet endroit, Faye espère l’avoir trouvé le jour où une lettre arrive pour l’inviter à passer une semaine dans un camping, pour une grande réunion organisée par la famille de son père… Elle y découvrira que les principes d’éducation rien moins qu’originaux qu’a appliqués son excentrique de mère ont certains avantages, entre autres de lui avoir donné un esprit d’indépendance et la faculté de prendre des décisions. « 

Résumé

Le personnage principal du livre nommée Faye (se prononce Fée) Noman (Phénomène) va fêter ses douze ans dans ce livre, elle est en classe de sixième, mesure un mètre soixante dix-huit et a pour seule amie Pénélope, dix ans. Elle habite à Homeport avec sa mère, Donatella et son grand-père Nonno, et son chien. Sa mère tient une boutique de perles et Faye l’aide beaucoup. Sa mère n’entretient pas une relation maternelle avec Faye ; Faye gère la maison et la boutique pendant que sa mère sort tous les soirs et de ce fait Faye a acquis une grande autonomie par rapport aux filles de son âge. Mais Faye déteste l’école car elle n’a pas d’amie, personne ne l’aime à cause de sa taille (1m78). Lors de ses douze ans, sa mère lui offre alors un livre intitulé « Comment apprendre en autodidacte par la voie cosmique, niveaux 6 à 12 ». Sa mère lui offre l’occasion d’arrêter l’école et d’apprendre tous ces cours à la bibliothèque avec son grand-père.

Faye se demande si elle n’a pas été adoptée, comme sa copine Pénélope. Elle ne ressemble pas à sa mère et d’autres choses font qu’elle doute sur la véracité des propos de sa mère : par exemple, son père aurait quitté sa mère un an avant sa naissance … Elle ne se sent pas bien dans son peau de jeune fille de douze ans, se demande s’il existe un endroit où elle se sentirait bien dans ce monde et son sourire revient un peu lorsqu’un jour elle reçoit une invitation de la famille Noman, sa famille paternelle, où elle est invitée à se rendre pour un week-end dans un camping avec toute la famille !

Faye est très contente de se rendre à ce petit week-end. Mais une fois arrivée là-bas, elle va s’apercevoir que sa vie n’est peut être pas si mal à Homeport …  Heureusement, lors de ce week-end, Faye va rencontrer un étranger qui va bouleverser sa vie …

Enfin, où est son père ? Il n’est plus le bienvenue dans sa famille … le verra-t-elle un jour ?

Mon avis

Ce livre a obtenu le Prix du Meilleur Livre de Jeunesse aux Etats-Unis. Donc je l’ai acheté même si j’avais peur que ce livre soit destiné aux adolescents de 12 – 14 ans.

Je ne vais pas vous mentir, je ne m’étais pas trompée 🙂  L’écriture de l’auteur est fluide et facile à lire, il y a, à mon goût, peu de pages :  227 pages et les caractères sont écrits en gros …  autant dire que j’ai commencé ce livre ce soir et que je l’ai terminé … ce soir.

Concernant le personnage principal du livre, Faye est attachante, elle est intelligente et très autonome grâce (ou à cause ?) de sa mère. La pauvre va rencontrer beaucoup d’obstacles sur son chemin pour une jeune de douze ans. Mais heureusement, sa meilleure amie est toujours là pour l’épauler. Aussi, elle est rejetée par tout le monde et par moment nous nous surprenons à partager sa peine.

Ce livre met en avant le fait qu’il faut accepter tout le monde et apprendre à connaître les gens avant de juger. Cela donne une bonne leçon de vie à ses lecteurs. L’amitié a également sa place dans ce livre.

Même si ce livre est destiné à de jeunes lecteurs, on ne s’ennuie pas pendant sa lecture, les pages se tournent toutes seules et on a hâte de connaître les aventures de Faye. Il ne faut pas oublier que l’auteur amène ce sujet avec humour et légèreté, ce qui rend le livre sympathique à lire, à tout âge 🙂

Publicités

Publié le 6 mars 2012, dans Jeunesse. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ça a l’air très sympa, je note ! Je me suis vraiment demandé si c’était une histoire vrai en lisant la première ligne du résumé, peut-être parce que je viens de tomber sur une des listes des prénoms les plus hallucinants donnés aux enfants en 2011 (mon préféré : Shakira-Violetta) ^^
    Bonne lecture et à très vite !

  2. Merci pour ton commentaire 😉

    Oui j’ai trouvé ce livre sympa, il se lit facilement, sans prise de tête et j’ai bien aimé l’histoire même s’il est destiné aux jeunes ados 🙂

    Original comme prénom : Shakira-Violetta 😉

    A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :