Archives Mensuelles: avril 2012

Le puits des mémoires (tome 1 – La Traque), de Gabriel Katz

398 pages

Éditeur : Éditions Scrineo

Date de parution : le 18 mai 2012

Quatrième de couverture

« Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver.

 Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.« 

Mon avis

J’ai choisi de participer à ce partenariat avec ce roman de Gabriel Katz non pas car la couverture m’a attirée, mais car la quatrième de couverture m’a donnée envie de le lire. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans de fantasy et je fus une nouvelle fois agréablement surprise par ce genre de littérature.

 Le lecteur est vite entraîné dans le cœur du sujet puisque l’histoire commence par le réveil de trois hommes qui ont survécus au renversement du chariot dans lequel ils étaient enfermés dans des caisses. Aucun d’entre eux ne se souvient de son passé. Ils se sont alors baptisés Nils, Karib et Orlen. Ils ne savent pas ce qui leur est arrivé, mais ils comprennent vite qu’ils sont en danger car leur chariot était escorté par des soldats casqués et armés, morts dans l’accident.

 Dès le début de la lecture, on se demande qui sont ces trois hommes : pourquoi ne se souviennent-ils pas de leur nom et de leur passé ? Pourquoi étaient-ils transportés enfermés dans un chariot et escortés par des soldats ? Où allaient-ils ? Et pourquoi sont-ils traqués ?

 L’auteur sait tenir le lecteur en haleine puisqu’il dévoile de temps en temps un élément de réponse à ces questions ; le lecteur a juste envie de découvrir la suite de ce roman et en devient vite accro ! L’écriture de l’auteur est simple et fluide, les pages se tournent vite avec l’addiction qu’offre ce livre. Aussi, il y a de l’action tout au long du roman ; le lecteur ne s’ennuie pas !

 Nils, Karib et Orlen vont devoir passer inaperçus et déjouer la traque des soldats car une forte récompense est promise à celui qui les retrouvera… Cela ne sera pas chose aisée, n’ayant aucun écu en poche, ils vont devoir se fondre dans la masse des paysans et mettre en place des stratégies.

 Concernant ces trois personnages principaux, les « fugitifs », je ne me suis pas particulièrement attachée à eux parce qu’on ne connaît rien de leur passé, ils ne construisent rien sous leur nouvelle identité (sauf Olen, le cœur d’artichaut) puisqu’ils vont devoir fuir les endroits où ils se réfugient à plusieurs reprises. Comme c’est le premier tome d’une trilogie, l’auteur pose les bases de son histoire. Peut-être que je m’attacherai davantage aux personnages dans les deux tomes suivants.

 Même si je ne me suis pas attachée aux personnages, ce roman n’en est pas moins plaisant. C’est un roman « d’aventures », où le lecteur se pose beaucoup de questions, où l’auteur dévoile de temps un temps un petit élément qui nous surprend et qui ne fait qu’attiser notre curiosité. J’ai lu rapidement ce livre, attirée par les mystères qui entourent nos trois hommes, avec la hâte de découvrir qui ils sont vraiment et pourquoi ils sont traqués. Leur identité est peu à peu dévoilée par des « dires » de soldats qui cherchent à les capturer… Mais on peut se demander si ces « dires » sont vrais.

 Je n’en dévoilerai pas plus afin de vous laisser découvrir ce roman. Vous l’aurez compris, ce livre n’est pas un coup de cœur pour moi, mais j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome et je vous conseille de le lire. Quant à moi, je n’hésiterai pas à poursuivre les aventures de nos trois « fugitifs » dès octobre prochain. 🙂

Je remercie Livraddict et les éditions Scrineo de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait passer un très bon moment de lecture dans le cadre de ce partenariat.

L’auteur

« Gabriel Katz a écrit « dans l’ombre » plus de trente livres signés par des auteurs bien connus du grand public. Passionné de fantastique, de jeux et d’univers virtuels, il signe ici sa première trilogie. »

Informations complémentaires

Le premier tome (la Traque) de la trilogie « Le puits des mémoires » de Gabriel Katz sera disponible en librairie le 18 mai 2012. Le deuxième tome, « Fils de la lune », paraîtra en octobre 2012.

Publicités

Le dernier jour de ma vie, de Lauren Oliver

456 pages

Éditeur : Black Moon

Date de parution : le 06 avril 2011

Quatrième de couverture

« Samantha Kingstone a tout pour elle :

Le petit copain le plus craquant du monde,

Trois meilleures amies géniales,

Et une cote de popularité illimitée.

Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite.

Pourtant, ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Ou le premier ? « 

Résumé

Samantha Kingstone est une lycéenne populaire avec ses amies Lindsay, Elody et Ally. Elles sont tellement populaires qu’elles se permettent d’être ingrates avec les autres élèves qu’elles n’estiment pas assez bien pour leur adresser la parole, mais pour autant elles leur mènent la vie dure (notamment à la pauvre Juliet).

L’histoire se déroule le jour de la Saint-Valentin, le vendredi 14 février, où il est coutume dans ce lycée d’envoyer des roses aux personnes populaires. Sam espère bien sûr en obtenir beaucoup, dont au moins une de son petit copain, Rob, avec qui elle a décidé de perdre sa virginité le soir même.

Ce même jour, une fête est organisée par un ami d’enfance de Sam, qu’elle ignore complètement d’ailleurs, mais à laquelle Sam se rend car elle sort tous les vendredi soirs avec toutes ses amies populaires et surtout son petit copain y sera… Or, cette fin de soirée tourne mal : Sam et ses amies ont un accident de voiture et Sam meurt. Cependant, le lendemain, elle se réveille dans son lit, réveillée par sa petite sœur Izzy, ce même vendredi 14 février.

Mon avis

J’ai souhaité lire ce livre car j’ai beaucoup aimé les deux premiers tomes de la saga « Delirium », écrits par le même auteur. Aussi, j’ai lu beaucoup d’avis positifs sur ce roman et je me suis décidée à le lire dans le cadre d’une lecture commune organisée par « Tousleslivres » et « Livraddict ».

 Je dois dire que j’ai été un peu déçue de cette lecture. Peut être que j’en attendais trop vu les avis positifs sur ce livre. Autant j’ai adoré « Delirium », autant j’ai trouvé ce livre sympathique à lire mais sans plus.

 Un point positif pour ce roman : l’auteur a toujours une écriture fluide et agréable à lire. Cependant, je me suis ennuyée dès le début lorsque l’auteur nous présente Sam et ses amies, surtout que j’en avais marre de lire leurs blagues stupides et leurs méchancetés à l’encontre des autres. Et tout ça, à supporter pendant une bonne partie du livre…

 L’histoire devient un peu mieux lorsque Sam a eu son accident mais se réveille le jour de la Saint-Valentin, en ayant bien sûr gardée tous ses souvenirs de sa précédente journée, qui (vous l’aurez compris, si vous m’avez bien suivi) était également le jour de la Saint-Valentin. J’ai aimé cette période où Sam se pose des questions et ne comprend pas du tout ce qui lui arrive.

 Dans ce roman, Sam va revivre plusieurs fois ce jour de la Saint-Valentin et elle va comprendre au fur et à mesure qu’elle est vraiment idiote et superficielle et va tout doucement devenir (enfin !) adulte, pour notre plus grand bonheur 🙂

 J’ai trouvé que l’histoire était un peu longue, même si les faits changent lorsque Sam revit chaque jour de Saint-Valentin, l’histoire traîne et par moment on peut s’ennuyer.

 Concernant les personnages, je ne me suis pas attachée à Sam (oui les filles superficielles ne m’intéressent pas) et même si elle a évolué au fil du roman, je n’ai pas réussi à l’apprécier puisqu’elle a changé uniquement car elle a rencontré la mort, sinon elle serait toujours la même fille superficielle et égoïste.

 Par contre, Izzy, la sœur de Sam, et Juliet m’ont vraiment touchée. Kent, un personnage dont je vous laisse découvrir son lien avec Sam, a un rôle important dans l’histoire. Il est assez touchant par son côté protecteur et sa disponibilité à l’égard d’une peste ; il m’a assez plu (il devrait par contre revoir ses sentiments :)). Et j’ai trouvé que Rob, le petit copain de Sam, était vraiment un gros « boulet » et un pauvre alcoolique et drogué à son âge ; c’est vraiment pathétique.

 Pour finir, la fin m’a un peu surprise car je m’attendais à une autre fin que celle-ci, à son contraire…

 L’histoire en elle-même aurait pu être intéressante, or, cette fois-ci, je n’ai pas accroché. Je ne peux pas vous conseiller la lecture de ce livre, mais par contre vous pouvez le lire afin de vous faire votre propre avis 😉

Autres participants à la lecture commune organisée par Tousleslivres et Livraddict : Tousleslivres_ananas_Luna – nane42 – beautifulvelma   – Yukarie   – reveline –  lucie2006

Chroniques du monde Émergé (livre 1 – Nihal de la Terre du Vent), de Licia Troisi

495 pages

Éditeur : Pocket Jeunesse

Date de parution : le 18 septembre 2008

Quatrième de couverture

« Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets… tout la distingue des autres habitants du Monde Emergé.

Fille d’un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l’esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit la Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L’heure du véritable combat a sonné. Nihal doit devenir une vraie guerrière et défendre la paix, à tout prix. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir…« 

Résumé

Nihal est une jeune fille aux cheveux bleus, aux yeux violets et aux oreilles pointues. Elle vit à Salazar avec son père Livon, armurier réputé. Elle aime beaucoup jouer au guerrier avec ses amis, au désespoir de son père qui souhaite qu’elle rencontre un jour un homme afin de fonder une famille. Mais Nihal fait des cauchemars qui la hantent et n’en comprend le sens que lorsque le Tyran envahit la Terre du Vent et la ville de Salazar. Nihal souhaite alors devenir Chevalier du dragon afin de combattre le tyran.

Mon avis

J’ai décidé de lire ce livre car j’ai trouvé très belle sa couverture et la quatrième de couverture m’a également attirée.

 Je ne lis pas beaucoup de fantasy, par peur de mélanger un peu toutes les créatures que l’on peut y rencontrer et ce roman permet de s’habituer en douceur à ce genre de littérature.

 J’ai beaucoup aimé ce livre ! C’est un réel plaisir de lire un livre de cet auteur que je découvre ; c’est une écriture simple et fluide. Les pages se tournent facilement. On pourrait s’attendre à lire ce livre pendant un petit moment (il y a 495 pages), mais une fois plongée dans l’histoire, les pages défilent à une vitesse folle (je l’ai lu en une journée 😀 ).

 Ce livre est peuplé de créatures originales (pour une personne non habituée à cet univers) : des magiciens, des dragons, des elfes-follets, des gnomes, des nymphes… C’est un monde que je découvre et que j’aime bien même si dans ce premier tome, l’auteur n’en dit pas beaucoup sur certaines d’entre elles.

 Je me suis vite attachée à Nihal, jeune fille différente des autres habitants du Monde Emergé, avec laquelle on suit ses aventures jusqu’à l’âge de ses dix-huit ans environ. Nihal a un fort caractère et sait ce qu’elle veut. Elle va jusqu’au bout de ses envies et cela va souvent se retourner contre elle. C’est une jeune fille qui n’en fait qu’à sa tête mais ça m’a plu car ses réactions sont humaines et réalistes. De plus, au fil de ses aventures, Nihal va devoir faire face aux regards des autres et à des évènements tragiques qui la conduiront à devenir plus forte, mais également insensible ; elle décidera notamment d’être la première femme à devenir Chevalier du Dragon.

 Plusieurs personnages secondaires font leurs apparitions au sein de ce livre, même si on ne les rencontre pas tout au long de notre lecture, ils ont tous un rôle important, notamment son père Livon, qui lui a fabriqué une épée de cristal noir, sa tante qui va la former à la magie, Sennar qu’elle va détester au début pour ensuite devenir son meilleur ami mais également Ido, un gnome qui va essayer de la former en tant que futur Chevalier du dragon ; cela ne sera pas une chose facile… Bref, une grande aventure attend notre héroïne et on la suit avec grand plaisir !

 Je vous conseille la lecture de ce premier tome d’une trilogie, qui est un best seller en Italie, car c’est un livre plaisant et agréable à lire. Même si vous n’êtes pas familiarisé avec la fantasy, n’hésitez pas à vous laisser envoûter dans les Chroniques du Monde Emergé. Quant à moi, je vais vite me procurer le deuxième tome car j’ai hâte de connaître la suite des aventures de Nihal !

Chasseuse de vampires (tome 2 – Le souffle de l’archange), de Nalini Singh

446 pages

Éditeur : J’ai lu

Date de parution : le 28 septembre 2011

Chronique du 1er tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Après un an de coma, je me suis réveillée pour constater… que j’étais devenue un ange. Continuer mon job de chasseuse de vampires ? Difficile, mais pas impossible. À condition que je parvienne à faire comprendre à mon Archange préféré, Raphael, que je ne suis pas à sa botte. Enfin, si c’était mon seul problème, je m’en sortirais… mais voilà que Lijuan vient de péter les plombs. Direction Beijing, de nouveau à la poursuite d’un Archange timbré. Qui m’aime me suive ! »

Résumé (attention aux spoilers sur le tome 1)

Je me permets de situer un peu l’histoire : lors du premier tome, Elena était une chasseuse-née embauchée par Raphael, un séduisant et dangereux Archange, pour chasser Uram, un Archange déchu. Cette chasse s’est mal terminée, Elena a faillit en mourir… Mais son Archange bien aimé l’a sauvée en la transformant en ange.

Dans ce deuxième tome, Elena apprend à être un ange (c’est en effet difficile de faire attention à ses ailes et de s’en servir quand on n’en a jamais eu) ; elle apprend les coutumes des anges et à se battre un minimum. Elle doit aussi résoudre une série de crimes dont elle est la destinataire : une dague de la Guilde est retrouvée dans les victimes. Elena doit également se préparer à se rendre avec Raphael à un bal organisé par Lijuan.

Mon avis

Souvenez-vous (ce n’est pas si loin, c’était la semaine dernière 😉 ), j’avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga. L’univers créé par l’auteur m’avait plu ainsi que les personnages.

Dommage, ce deuxième tome n’était pas à la hauteur du premier. Dans l’ensemble, je l’ai bien aimé, mais le premier tome était bien meilleur.

Tout d’abord, le livre commence là où on s’était arrêté : Elena est devenue un ange et a passé un an dans le coma. On découvre alors que la Transformation d’Elena la rend vulnérable, fatiguée… Elle doit énormément se reposer avant d’être efficace (pas seulement efficace pour se battre mais efficace pour « baiser »). En effet, pendant une bonne partie du roman, il ne se passe pas grand chose et on comprend surtout qu’Elena est fatiguée et qu’elle désire tout le temps « baiser » avec Raphael.

Concernant les personnages :

– Elena a un rôle peu intéressant au début du livre. « Heureusement » qu’elle doit traquer l’auteur de certains crimes (première intrigue) afin qu’on évite de trop s’ennuyer. L’action arrive seulement lors du bal de Lijuan (deuxième intrigue) et j’ai été très déçue par cette fin trop rapide. Mais j’ai beaucoup aimé en découvrir plus sur le passé d’Elena ; beaucoup de souvenirs de l’attaque de sa mère et de ses sœurs lui reviennent sous forme de cauchemars et cela nous permet de comprendre à quel point ce n’est pas facile d’être chasseuse-née.

– Raphael m’a un peu saoulée à considérer Elena comme son objet ou son « animal de compagnie ». Il lui dit qu’elle est sienne toutes les dix pages… Au cas où on aurait oublié que c’est un Archange séduisant mais possessif. Cependant, il semble être réellement amoureux d’Elena et il a gardé son côté humain qu’elle a fait renaître en lui.

– C’est un plaisir de découvrir un peu plus quelques membres des Sept qui entourent et protègent Raphael. On retrouve avec plaisir Illium ainsi que Venin, mais on rencontre beaucoup moins Dmitri.

– Quant aux amis d’Elena, membres de la Guilde, ils sont totalement absents dans ce deuxième tome, sauf quelques coups de fils entre Sara et Elena.

Autre point négatif : l’auteur est toujours aussi vulgaire avec ses « bite » et « baiser » à tout va.

Pour conclure, ce tome pouvait être ennuyeux par moment. C’est dommage qu’on passe autant de temps sur Elena et son apprentissage d’Ange (surtout que l’auteur nous décrit pas beaucoup l’apprentissage du vol). Ce tome était trop axé sur la relation d’Elena et Raphael et les deux intrigues passent vraiment au second plan. Vous l’aurez compris, je suis déçue de ce tome mais je lirai le troisième tome, qui est déjà dans ma PAL, en espérant que l’action soit plus présente !

 

Chasseuse de vampires (tome 1 – Le sang des anges), de Nalini Singh

478 pages

Éditeur : J’ai lu

Date de parution : le 16 mars 2011

Chroniques du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Je suis Elena Deveraux et j’ai beau être la meilleure chasseuse de vampires du moment, je ne suis pas sûre d’être à la hauteur de mon prochain job. Mon employeur étant le terrifiant Raphael, Archange à la beauté redoutable, je n’ai aucun droit à l’erreur… même si c’est mission impossible. Cette fois, ce n’est pas un simple vampire rebelle que j’ai à chasser. C’est un Archange déchu. Quand les Archanges jouent, les mortels cassent. »

Résumé

Elena est chasseuse de vampires-née et en a fait son métier : elle peut sentir les vampires. Ainsi, son boulot consiste à traquer et capturer des vampires et à les ramener à leurs maîtres qui sont des anges. Elle exerce ce travail au sein de la Guilde dont Sara, sa meilleure amie, est la directrice. Tout va bien pour Elena jusqu’au jour où Raphael, un dangereux archange, lui « demande » de chasser Uram, un archange déchu ; ou plutôt devrai-je dire que Raphael lui « impose » cette chasse car on ne refuse rien à cet archange. Elena sait qu’elle risque sa vie en chassant Uram, un ange qui a soif de pouvoir et qui va faire des centaines de victimes. Raphael va l’aider dans cette traque mais leur relation va être compliquée : Raphael a l’habitude d’être respecté et obéit, tandis qu’Elena est une femme indépendante qui n’est pas prête d’obéir à Raphael…

Mon avis

Ce livre était dans ma PAL depuis un moment et j’en ai beaucoup entendu parler. Je me suis enfin décidée à le lire dans le cadre du Baby Challenge Bit-Lit de Livraddict !

Par où commencer… J’ai adoré ce livre !! Tout d’abord, je trouve la couverture du livre vraiment magnifique.

Aussi, j’aime beaucoup les histoires avec les anges, mais également celles avec les vampires… Et dans ce livre j’ai été gâtée car il y a des humains, des vampires, des anges et des archanges ! Que demander de plus ?!

L’auteur a créé son propre univers en bouleversant certains mythes : les vampires peuvent aller à la lumière du jour, ils ne dorment pas dans un cercueil…  Je sais, beaucoup d’auteurs ont créé ce même univers. Mais elle a décidé de créer un univers où les archanges contrôlent les vampires et indirectement les humains. Original, non ?

Dans ce roman, je suis contente de pouvoir dire que le personnage principal ne m’a pas énervée ! En effet, Elena a un caractère fort et bien trempé. Elle ne souhaite pas obéir à Raphael mais en même temps elle a très peur de lui et sait qu’elle risque sa vie à tout moment. On pourrait en avoir marre de suivre leur relation qui dure pendant une bonne partie du roman, avant que la traque d’Uram commence. Cependant cela ne m’a pas gênée et j’ai bien aimé leurs petites répliques qui viennent pimenter leur « relation ». La pauvre va endurer beaucoup de choses lors de ses aventures et heureusement que c’est une petite « guerrière » qui n’a pas froid aux yeux.

Raphael est un archange très respecté que l’on a envie de détester dès le début quand on voit comment il se comporte avec Elena. Or, au fil du roman on en apprend de plus en plus sur lui et on apprend à l’apprécier (surtout lorsque Elena nous le décrit…)

Quant aux personnages secondaires, ils sont intéressants et vont être d’une aide précieuse pour Elena et Raphael, sachant qu’Elena ne va pas se faire que des amis… mais je vous laisse les découvrir.

L’écriture de l’auteur est fluide, c’était un réel plaisir de lire ce livre et de découvrir cet univers qui m’a beaucoup plu. Parce que tout ne peut pas être parfait, je peux juste ajouter que les mots vulgaires sont un peu gênant au fil de la lecture (« putain », « bite », …) mais ceci n’est pas rare en bit-lit, donc ça ne m’a pas du tout étonnée. C’est juste dommage d’employer une telle vulgarité pour un si bon roman 😀

Enfin, la fin de ce premier tome nous laisse présager une suite passionnante !

Vous l’aurez compris, ce roman est un coup de cœur pour moi et je vous le conseille vivement ! Quant à moi, j’ai de la chance car le deuxième tome m’attend déjà dans ma PAL et ça sera ma prochaine lecture 😀

Concours les Chroniques d’Arwen

Bonjour !

Aujourd’hui je vous propose de participer à un super concours qu’organise Arwen sur son blog « les Chroniques d’Arwen » : ici

N’hésitez pas à participer !

Queen Betsy (tome 1 – Vampire et célibataire), de MaryJanice Davidson

384 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 18 février 2011

Quatrième de couverture

« Mourir, ça fait réfléchir… Par exemple, cette semaine, j’ai perdu mon boulot, je suis morte dans un accident et, quand je me suis réveillée à la morgue, j’étais devenue une vampire. Bon, il y a des côtés positifs : je suis désormais super forte et les hommes semblent bien plus sensibles à mon charme de suceuse de sang. Il faut juste que je m’habitue à mon nouveau régime liquide…

Autre problème : mes amis du monde de la nuit disent que je suis une sorte de reine annoncée par une prophétie ridicule. Ils ont besoin de moi pour renverser un vampire assoiffé de pouvoir, au look trop ringard ! Le cadet de mes soucis ! Sauf qu’ils ont des moyens de pression efficaces, comme la nouvelle collection Manolo Blahnik ; une fille qui se respecte ne peut pas dire non… »

Mon avis (attention aux spoilers)

Ce livre était également dans ma PAL, je me suis décidée à le lire il y a quatre jours afin de continuer sur ma lancée de lecture de bit-lit et chick-lit mélangés et dans le cadre du Baby Challenge Chick-Lit de Livraddict et du Baby Challenge Bit-lit de Livraddict.

Je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce livre ! Il était sympathique à lire mais sans plus.

Concernant l’écriture du livre, j’ai trouvé qu’elle était fluide, c’est un livre qui se lit rapidement, facilement et sans prise de tête !

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé l’histoire mais trois choses m’ont un peu dérangée :

– Durant la première partie du livre (au moins les 120 premières pages), je trouve que l’histoire traîne en longueur et qu’il n’y a pas beaucoup d’action. Dans cette partie, Betsy s’est réveillée à la morgue en tant que vampire, elle essaye de se tuer par divers moyens (ces quelques situations peuvent nous faire sourire), se résigne ensuite à rester vampire et annonce à ses amis et à sa famille que c’est une vampire. Tout le monde accepte cette nouvelle sans difficultés ; mais j’ai trouvé cette facilité à se faire accepter comme vampire peu réaliste. On fait également connaissance de la famille de Betsy (dont le « Thon ») et de ses amis et on en apprend beaucoup sur la personnalité de Betsy et pour sa passion pour la mode.

– Je trouve que l’intrigue apparaît tardivement dans ce livre : dans la quatrième de couverture, on nous en dit pas mal sur le fait que selon une prophétie, Betsy serait une Reine annoncée et que c’est grâce à elle qu’un puissant vampire (Nostro) pourrait être renversé. Personnellement, je m’attendais alors à avoir une belle intrigue à ce sujet tout au long de la lecture de ce livre… Or, j’ai trouvé que cette histoire de prophétie apparaissait vraiment trop tard et pourtant j’ai trouvé que c’était la partie la plus intéressante et c’est celle qui m’a le plus plu.

– À certains moments, Betsy m’a un peu « saoulée », surtout quand elle refuse d’aider des vampires à renverser Nostro (alors qu’on lui a bien expliqué le rôle qu’elle joue selon la prophétie) et qu’elle accepte seulement quand on lui offre plusieurs paires de chaussures !! C’est également un livre de chick-lit donc pourquoi pas… mais je l’ai trouvée vraiment très superficielle à ce moment là.

À part ces trois choses qui m’ont dérangée, dans l’ensemble, ce livre remplit bien sa fonction de mélange de bit-lit et chick-lit et est plaisant à lire. Je vous conseille de le lire afin de vous en faire votre propre idée, surtout que c’est un livre qui a eu beaucoup d’avis positifs ! Quant à moi, je lirai au moins le tome 2 des aventures de Betsy, mais pas pour l’instant 😉

Sarah Dearly (tome 1 – Mordue), de Michelle Rowen

427 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 20 août 2010

Quatrième de couverture

 » Dure semaine. Mon rendez-vous d’enfer… venait vraiment de l’enfer et il m’a mordue ! Je suis devenue une vampire. Mais j’ai tout de même rencontré un homme ce soir-là. Il est sexy, il a six cents ans et il est suicidaire. Personne n’est parfait, pas vrai ? Nous avons passé un marché : il m’apprend les ficelles du monde des vampires et je l’aide à se tuer. Bon, c’est pas gagné avec un immortel, mais je sais que je peux le convaincre que la vie vaut la peine d’être vécue… avec moi de préférence ! Sauf que pas mal de gens veulent nous faire la peau, à commencer par ces chasseurs de vampires, ces crétins qui ne comprennent rien à rien. Enfin bon, si tout se passe comme prévu, j’aurai un cavalier au mariage de ma cousine !  »

Résumé

Sarah se réveille en plein cimetière et vient d’être transformée en vampire par Gordon Richards, son rendez-vous arrangé par sa meilleure amie, Amy. Elle sait que les vampires n’existent pas et le prend pour un vrai psychopathe ! Elle réussit avec quelques difficultés à s’enfuir du cimetière et se retrouve coincée sur un pont. Elle n’a pas beaucoup de choix : mourir tuer par un chasseur de vampire ou bien sauter du pont et atterrir dans l’eau glaciale avec ce bel inconnu, Thierry, qui voulait juste se suicider. Elle choisira la deuxième option. Sarah croit alors que toute cette histoire n’est qu’un mauvais rêve … Mais elle va vite s’apercevoir que ce n’est pas le cas et qu’elle a besoin de sang, sachant que son créateur est mort lors de la soirée de sa transformation … Heureusement, elle conclue un marché avec Thierry, Maître vampire vieux de plus de six cent ans, qui l’aidera à survivre dans sa nouvelle vie de vampire (lui procurer du sang, la protéger …) et en échange elle l’aidera à se suicider.

Mon avis

J’ai mis du temps à me décider à lire ce livre … Il est dans ma PAL depuis au moins un an et la couverture ne m’attirait pas du tout. Je me suis décidée à le lire il y a deux jours dans le cadre du Baby Challenge Chick-Lit de Livraddict et du Baby Challenge Bit-lit de Livraddict.

A ma grande surprise, j’ai bien aimé ce livre ! Je l’ai lu en deux jours, l’écriture est fluide et le livre se lit vraiment facilement et rapidement.

Sarah, cette pauvre jeune femme transformée en vampire contre son gré, est un personnage attachant. C’est vrai qu’elle semble être superficielle, mais en même temps les personnages qui adorent la mode et ne sont pas trop futés, ce sont les personnages type de la Chick-lit. Et j’ai bien dis qu’elle « semble » être superficielle, car même si c’est une jeune femme, assistante de direction et qui adore les fringues et dépense tout son argent en shopping, il ne faut pas oublier qu’elle vient d’être transformée en vampire contre son gré et que ça ne doit pas être une situation facile à gérer !

De plus, au fur et à mesure de la lecture, on découvre que Sarah est une jeune femme courageuse, qui en plus a du charme, de l’humour et n’hésite pas à envoyer balader Thierry (ou le « maître ») quand il le faut. Bref, elle n’écoute rien, n’en fait qu’à sa tête et c’est ça qui plait 🙂

Il est vrai que Sarah n’a pas beaucoup de chance dans ses relations … Sa meilleure amie se sent abandonnée par Sarah, Sarah tombe sous le charme d’un chasseur de vampire qui essaye de la tuer à plusieurs reprises … Et entre Thierry et Sarah, c’est  » je t’aime moi non plus « .

Les personnages secondaires sont également importants : Quinn (je ne l’aime pas trop, je n’ai pas confiance en lui), Zelda, la serveuse du bar « Éclipse de minuit » (et aussi l’un de mes jeux préférés lol), Thierry, ce magnifique Maître vampire le plus respecté (sauf par Sarah) ou encore George que j’ai beaucoup aimé …

Il faut également préciser que ce n’est pas le genre de roman où il faut s’attendre à beaucoup de suspens … J’ai très vite trouvé qui était l’un des méchants de l’histoire (je ne peux pas en dire plus pour ne rien spoiler).

Ce livre où l’héroïne est une vampire, devient vite un livre avec plein d’humour, c’est pourquoi il est classé dans deux catégories : la chick-lit et la bit-lit. Je conseille sa lecture à celles et ceux qui aiment ces deux genres ! J’ai passé un très bon moment et je lirai certainement le prochain tome 🙂

Divergent, de Veronica Roth

444 pages

Éditeur : Fernand Nathan

Date de parution : le 06 octobre 2011

Quatrième de couverture

 » Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort ! « 

Résumé

Béatrice vit à Chicago, dans un monde post-apocalyptique. Afin de faire régner l’ordre, la société est divisée en cinq factions : les Altruistes, les Sincères, les Audacieux, les Fraternels et les Érudits.

Lorsque les adolescents atteignent l’âge de seize ans, ils doivent passer un test d’aptitudes qui va leur indiquer pour quelle faction ils sont faits parmi les cinq existantes. Le lendemain, lors de la cérémonie du Choix, ils décident à quelle faction ils veulent appartenir. Béatrice appartient initialement à la faction des Altruistes. Mais lorsqu’elle passe le test d’aptitudes, celui-ni n’est pas concluant et on lui apprend qu’elle est divergente. Béatrice doit garder ça pour elle, ne le dire sous aucun prétexte, même à son frère, Caleb, et à ses parents. Lors de la cérémonie du Choix, Béatrice décide de quitter sa faction d’Altruistes car elle ne s’y sent pas à sa place et va rejoindre celle des Audacieux. Elle va alors être formée au sein de cette faction, mais elle est loin de s’imaginer que sa formation va être très difficile. Cependant elle n’a plus le choix si elle ne veut pas devenir une sans-faction c’est-à-dire une personne rejetée de la société, n’appartenant à aucune des cinq factions. Heureusement, elle pourra compter sur ses amis pour l’aider à surmonter ses difficultés ainsi que sur Quatre. Vers la fin de sa formation au sein des Audacieux, Béatrice que l’on nomme désormais Tris, va apprendre que quelque chose est en train de se préparer et que cela met en danger sa famille. Malgré le fait que désormais la faction est plus importante que la famille (« La faction avant les liens du sang »), Tris va tout faire pour essayer de sauver sa famille.

Mon avis

J’ai voulu lire cette dystopie sortie début octobre 2011 car j’ai lu énormément de chroniques positives sur ce livre ! Vue que j’étais plongée dans les dystopies en ce moment (avec Starters et le deuxième tome de Delirium), je suis restée sur ma lancée ! De plus, il fait partie du baby challenge Jeunesse 2012 de Livraddict :)

J’ai beaucoup aimé ce livre, même si là encore (comme dans toutes les dystopies), je n’aimerai pas être à la place de Tris. Ce livre est également bien écrit, l’écriture est fluide et il se lit facilement et (malheureusement ;)) rapidement ! Une fois entrée dans l’histoire, c’est encore une fois un livre très dur à lâcher. Dès lors que Tris choisit la faction des Audacieux, l’action est présente tout au long de la lecture, on ne s’ennuie pas à un seul moment.

On vit l’histoire par l’intermédiaire de Tris, jeune fille de seize ans, toute discrète au début, qui ne sait pas trop de quelle faction elle pourrait être, et qui, au fil du livre, devient de plus en plus forte. En même temps, vue la formation qu’elle va subir au sein des Audacieux, ce n’est pas étonnant. Tris va surmonter quelques difficultés grâce à ses amis qui sont aussi en formation au sein des Audacieux. Elle passera alors par plusieurs sentiments comme la liberté. Elle est enfin libre de faire ce qu’elle veut tous les soirs (ce qui n’était pas le cas chez les altruistes), mais elle passera également par les sentiments de peur, d’angoisse, de culpabilité (ou pas)… mais surtout elle découvrira l’amour et l’amitié.

Tris est donc un personnage qui va découvrir énormément de choses au fil de ses aventures et c’est pour ça qu’elle devient de plus en plus forte et qu’on s’y attache facilement.

Concernant les personnages secondaires, ses amis ont surtout un rôle de soutien auprès de Tris. Elle a aussi des ennemis à cause de certains personnages qui sont jaloux des performances de Tris. Il ne faut pas oublier que Tris doit cacher qu’elle est divergente à ses amis, et même à Quatre, son instructeur, et cela ne sera pas toujours aisé. D’ailleurs, pourquoi doit-elle cacher qu’elle est divergente? Qu’est-ce que cela signifie ? Tris le découvre petit à petit au fil de ses aventures et découvre pourquoi c’est dangereux d’être une divergente.

Enfin, Tris va ressentir des sentiments amoureux pour la première fois de sa vie, mais cette relation qui se met en place tout au long du livre arrive en second plan. Donc n’ayez pas peur, Divergent n’est pas en priorité une histoire amour, mais une superbe intrigue :)

On découvre également dans ce livre le fonctionnement de la société dans laquelle vit Tris que je vous laisse découvrir en lisant ce livre.

Comme énormément de blogueurs, je ne peux que vous conseiller cette lecture ; c’est une dystopie comme on les aime. Le deuxième tome sortira le 1er mai 2012  aux États-Unis (pour ceux qui lisent en VO) et en automne 2012 en France.

Gigantesque concours : 115 livres à gagner cette semaine !!

Bonsoir à tous !

Je souhaite partager avec vous un gigantesque concours qui a lieu du 9 avril au 16 avril, avec 115 livres à gagner !! Et cela pour fêter l’anniversaire des trois blog de Tom, Nathan et Thib.

N’hésitez pas à tenter votre chance !

Voici la première énigme (lundi 9 avril 2012) : Jour 1

Voici la deuxième énigme (mardi 10 avril 2012) : Jour 2

Voici la troisième énigme (mercredi 11 avril 2012) : Jour 3

Voici la quatrième énigme (jeudi 12 avril 2012) : Jour 4

Voici la cinquième énigme (vendredi 13 avril 2012) : Jour 5

Voici la sixième énigme (samedi 14 avril 2012) : Jour 6