Starters, de Lissa Price

451 pages

Éditeur : Robert Laffont

Date de parution : le 15 mars 2012

Quatrième de couverture

 » Vous rêvez d’une nouvelle jeunesse ? Devenez quelqu’un d’autre.

Règles s’appliquant à la clientèle de prime destinations :

1) N’oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d’une jeune personne.

2) Il vous est strictement interdit de le modifier ou de le blesser.

3) Toute activité illicite entraînera l’annulation de votre contrat.

Le corps que vous avez loué nous appartient. »

Résumé

Suite  à une « guerre des spores » qui a fait énormément de morts, restent seulement en vie les jeunes de moins de vingt ans (les Starters) et les plus âgés qui peuvent avoir de quatre vingt cinq ans à deux cent ans (les Enders). Dans ce monde dévasté, les jeunes n’ont souvent plus de parents car ils sont morts et ils doivent alors subvenir seuls à leurs besoins, tout en sachant qu’ils ne peuvent pas travailler avant d’avoir dix-neuf ans afin de laisser du travail pour les vieux … Autant vous dire que beaucoup de Starters vivent dans la rue. C’est pourquoi Callie, jeune fille de seize ans, souhaite louer son corps à la Banque des Corps (nommée Prime Destinations) afin de pouvoir survivre avec son petit frère, Tyler, et son ami, Michael. Quelques locations de son corps à des Enders permettraient à Callie d’avoir assez d’argent pour soigner Tyler et lui offrir un toit convenable. Ses deux premières locations se passent parfaitement bien, mais lors de la troisième et dernière location, elle se rend vite compte qu’il y a un problème avec la locataire … et qu’elle va devoir tout faire pour déjouer ses plans !

Starters est « le premier volet du thriller dystopique événement qui vous plongera au cœur d’une société dangereusement fascinée par les apparences, dans un avenir où la jeunesse est devenu le bien le plus convoité et une véritable marchandise. »

Mon avis

J’ai adoré ce livre ! Il s’agit d’une nouvelle dystopie, un monde où je n’aimerai pas vivre  …

Je tiens d’abord à préciser que j’ai trouvé la couverture très jolie !!

Le livre est écrit à la première personne du singulier et je trouve que ça nous permet de mieux nous plonger dans cette histoire, comme si on la vivait. Le style d’écriture est fluide et agréable à lire, les descriptions sont bien « dosées » (ni trop, ni pas assez) et on ne s’ennuie pas une seule seconde grâce aux dialogues qui sont très présents dans ce roman et qui le rendent vivant !

Lorsque l’histoire est mise en place et qu’on découvre le problème avec la locataire de Callie, on ne peut vraiment plus lâcher le livre. C’était vraiment dur pour moi car j’avais beaucoup de travail la semaine dernière lorsque j’ai commencé le livre et je devais m’arrêter alors que je voulais lire !!!  (seuls les mordus de lecture comprendront ma douleur ^^)

Dans ce monde, l’être humain est traité comme un objet … Cela fait assez froid dans le dos surtout quand on se dit que cela peut devenir réel. En effet, les Enders louent des corps de jeunes adolescents afin de rester jeune, de retrouver leur beauté, leur santé physique, d’aller draguer, d’aller en boîte de nuit : bref, de retrouver leur jeunesse.

L’auteur parvient à nous tenir en haleine jusqu’à la fin du livre et lorsque l’on apprend quel est le but final de Prime Destinations, c’est vraiment choquant.

Concernant les personnages, Callie est très attachante. Elle est prête à tout pour sauver son petit frère et lui offrir une maison. Ce qui la fait tenir, en plus de son caractère de battante, c’est de penser tout au long de ses aventures à son frère, de faire ce qui lui semble le mieux afin de l’aider.

Helena, la locataire du corps de Callie, est également un personnage attachant qui a beaucoup souffert. Blake a  un rôle essentiel et Callie n’est pas du tout insensible à son charme…

Je n’oublie pas également Sara, qui va aider Callie et qui joue un rôle assez important. Je l’ai beaucoup aimé, peut être à cause de son jeune âge et de son innocence.

Quant au Vieux, le directeur de Prime Destinations, il est vraiment surprenant et je n’ai qu’une envie : savoir qui se cache derrière ce mystérieux visage et ses intentions plus que malsaines !

J’ai adoré ce livre, même si on aurait pu attendre un peu plus d’informations afin de comprendre mieux ce monde. Comment la « guerre des spores » a-t-elle eu lieu ? Qui en est à l’origine ? Qui sont les perdus par rapport aux Starters ? Car dans les deux cas, ce sont des jeunes qui vivent dans la rue mais lorsqu’on rencontre un perdu il vaut mieux partir en courant. Peut être qu’on en saura un peu plus dans le tome 2.

Je vous conseille fortement de lire ce livre, un livre qui traite de sujets importants : la jeunesse et la beauté éternelles, la location de son corps … Ce livre est plein de surprises et la fin … mais quelle fin !!! J’ai hâte de lire le tome 2 qui sort, normalement, le mois de novembre prochain et qui promet d’être très très passionnant ! L’attente va être longue …

Bonus multimédia

Premier chapitre gratuit

Nouvelle : Portrait d’un starter

Bande annonce :

Publié le 4 avril 2012, dans Dystopie, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Il est dans ma LAL. Contrairement à toi, la couverture, je la trouve pas très belle 😉 Belle critique!

  2. Merci 🙂

    Je te conseille de le lire alors ! En espérant que tu ne sois pas déçue comme pour la couverture 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :