Carbon diaries 2015 : Le journal de Laura Brown, de Saci Lloyd

329 pages

Éditeur : Pocket Jeunesse

Date de parution : le 16 mai 2012

Quatrième de couverture

« Laura Brown était une adolescente insouciante, jusqu’à la Grande Tempête qui a dévasté l’Angleterre. Depuis, elle a dû renoncer à tout ce qu’elle aimait : jouer dans son groupe punk, prendre un bon bain chaud, discuter toute la nuit sur son téléphone portable…

Et tout cela à cause des restrictions d’énergie imposées par le gouvernement ! Désormais chacun doit gérer un nombre de points « Carbone », ce qui rend la vie infernale. Mais Laura trouve la parade : confier à son journal ses aventures tragi-comiques dans un monde qui pourrait bien, un jour, devenir le nôtre… « 

Résumé

Laura Brown est une jeune fille qui vit au Royaume-Uni, à Londres, avec ses parents et sa sœur Kim. Tout se passe bien dans sa vie jusqu’au 08 janvier 2015, date à laquelle le gouvernement décide d’instaurer un système de rationnement carbone en réduisant de 60 % les émissions de carbone ; le Royaume-Uni est alors le premier pays européen à mettre ce système en place. Chaque personne dispose de 200 points carbone par mois qui peuvent être dépensés en nourriture, déplacement et chauffage et seulement 50 points en plus par mois peuvent être achetés. La vie de Laura Brown et de sa famille va alors basculer lorsque par exemple le chauffage sera réduit à 16 degrés dans la salle à manger et fonctionnera une heure par jour dans les autres pièces, lorsqu’ils devront prendre leur douche en cinq minutes, l’utilisation de la voiture sera réduite ainsi que celle des appareils électroniques comme les téléphones portables, le micro-onde, le grille-pain… sous peine de se voir automatiquement couper celui-ci pendant le petit-déjeuner. De plus, les conditions météorologiques (sécheresse, chaleur, inondation, etc.) n’arrangeront pas la situation de ces habitants qui vont devoir s’habituer à vivre dans un monde qui va petit à petit sombrer dans le chaos.

Mon avis

Dans ce livre, nous suivons les pensées de Laura Brown écrites dans son journal intime. L’originalité du journal intime nous permet de se plonger complètement dans l’histoire et de vivre la vie de Laura à travers ses yeux, cependant j’ai eu un peu de mal à apprécier ce type de narration. Cette jeune fille a beaucoup de choses à raconter dans son journal intime, notamment avec l’instauration du système de rationnement carbone mais également avec ses conséquences ; elle a de mauvaises notes en cours, ses parents commencent à s’éloigner l’un de l’autre, sa sœur manigance quelque chose d’important et en plus elle va devoir gérer ses sentiments amoureux et son groupe musical. Autant vous dire qu’on ne s’ennuie pas dans la vie de Laura !

Je ne me suis pas particulièrement attachée aux personnages de ce livre. C’est peut être la forme du récit en journal intime qui m’en a empêchée. Quant aux personnages, j’ai vraiment un avis neutre sur leurs personnalités, sauf pour la sœur de Laura, Kim, qui m’a assez énervée (vous découvrirez facilement pourquoi en lisant le livre).

Je n’ai pas adoré ce livre mais j’ai trouvé que dans l’ensemble l’histoire était plaisante, on perçoit bien la mauvaise ambiance qui s’installe dans le Royaume-Uni au fur et à mesure que les jours passent et on a donc de plus en plus envie de découvrir comment cela va se terminer. Ce livre est plutôt destiné aux jeunes lecteurs et cela se ressent dans le style de l’écriture : écriture assez familière, quelques abréviations de « djeuns » dans certains passages.

Il nous permet également de réfléchir à notre réaction si cette situation nous arrivait réellement. En effet, 2015 n’est pas si loin et les médias nous répètent souvent que la planète souffre et qu’il faut la préserver.

J’aimerai connaître la suite des aventures de Laura et de sa famille et je lirai avec plaisir le deuxième tome, Carbon Diaries 2017, qui sera publié en 2013.

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publié le 25 mai 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Dystopie, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Un premier tome de dystopie qui semble prometteur 😉

    Bizouxx

  2. ah j’hésite à le lire maintenant! Ou alors je l’emprunterai!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :