Almoha (tome 1 – La muraille interdite), de Serge Brussolo

448 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 18 mai 2012

Quatrième de couverture

« Quelle est cette immense muraille qui coupe en deux le Royaume d’Almoha ?

Au nord règnent la famine, la boue, une pesanteur qui lamine les humains et les transforme en monstres pathétiques. Au sud, personne ne sait ce que dissimule le terrible rempart équatorial. Les légendes parlent d’un pays où tout n’est que richesse et beauté. Mais peut-on croire aux légendes ? Nath, lui, vit au nord, sur la plaine boueuse. Entre les varans mangeurs d’hommes, la tyrannie des Sentinelles et les nuages pétrifiés, véritables icebergs volants qui s’abattent mortellement sur les cités, Nath se met en quête du paradis. Mais la muraille cache plus d’un secret… et plus d’une épouvante.« 

Résumé

Nath est parti de sa famille afin de vivre avec Nioucha, une Tête-Molle. Les Têtes-Molles ne réfléchissent pas, ils n’ont pas de noms, ils ne savent pas s’exprimer et ont peu de mémoire. C’est pourquoi Nath a été rejeté par sa famille et son peuple lorsqu’il les a trahis en prenant pour compagne Nioucha.

Cependant, après avoir tout perdu, Nath décide de retourner dans sa ville d’origine, Solterra. Il devra alors faire face à un nuage pétrifié avant de rejoindre sa ville natale où il sera mal accueilli. Les nuages pétrifiés sont comme des icebergs volants qui tuent les habitants et s’abattent sur les villes. Autant dire qu’ils sont très dangereux et que vous n’avez aucune chance de survivre face à eux.

Nath, de retour dans sa ville natale, devra trouver du travail et un toit pour dormir, chose non aisée sachant que tout le monde le repousse. Il est prêt à prendre n’importe quel travail, surtout que la ville n’est pas sûre ; dans tout l’hémisphère Nord d’Almoha, les plaines sont recouvertes de boue, avec des lézards ou des rampants qui attaquent les habitants la nuit en leur tranchant les pieds. Heureusement, la nouvelle sentinelle de Solterra, Ghun, en charge de guetter les nuages, lui propose alors de devenir son assistant. Cela lui permet d’être nourri, logé et de gagner de nouveau la confiance des habitants.

Des choses étranges arrivent à Solterra et les rampants attaquent de plus en plus les habitants… Nath rêve alors de franchir la muraille, celle partageant Almoha en deux hémisphères : le Nord et le Sud. Selon la légende, au Sud se trouve « le jardin des secrets », un endroit verdoyant et ensoleillé où les habitants vivent dans la joie et le bonheur. Cependant personne ne sait réellement ce qu’il y a au-delà de ce rempart (sauf les oiseaux) car cette muraille est tellement haute que personne ne peut y accéder sans que la pesanteur ne vous tue. Bref, l’hémisphère Sud est un paradis inaccessible pour tous les habitants de l’hémisphère Nord d’Almoha. Nath cherchera cependant à l’atteindre, au risque d’y laisser sa vie…

 Mon avis

C’est un réel plaisir de lire un livre de cet auteur que je découvre ; sa plume est très agréable à lire, malgré de très rares fautes de frappe comme une lettre qui apparaît en trop à la fin d’un mot.

 Dès le début, je me suis facilement plongée dans l’histoire et les pages défilaient à une vitesse folle. J’ai suivi avec plaisir les aventures de Nath, Sigrid et Neb Orn. Quelques moments peuvent sembler un peu longs lorsqu’il n’y a pas beaucoup d’actions, mais cela ne m’a pas gênée et ne m’a pas ennuyée.

 Concernant les personnages, j’ai trouvé Nath et Neb Orn, un ami rencontré sur un bateau lorsqu’il essayait de rejoindre sa ville natale, très courageux. Neb Orn, sous ses airs de grand costaud est attendrissant. Quant à Nath, je le trouvais naïf au début du livre, puis il a fini par évoluer. Sigrid, amie d’enfance de Nath, a un rôle important surtout au début de l’histoire, mais c’est dommage qu’elle se laisse si facilement manipuler même si on peut la comprendre vue le monde dans lequel elle vit.

 L’auteur nous tient en haleine tout au long de la lecture avec cette histoire de muraille infranchissable. On se demande si Nath va réussir à l’atteindre mais aussi si la légende dit vrai. À côté de cette intrigue, Nath et ses amis vont devoir faire face à plusieurs situations qui mettront leurs vies en danger. Tout au long du roman, on est happé par leurs aventures, par l’ambiance sombre du livre dans un monde où il ne fait pas bon vivre.

 Je ressors très satisfaite de cette lecture où je me suis vraiment régalée ! Ce n’est pas un coup de cœur mais ça n’en est pas loin… J’ai vraiment hâte de connaître la suite des aventures de Nath dans le deuxième tome intitulé Le Serment de feu qui sera publié fin 2012.

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 31 mai 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantasy. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Serge Brussolo… Sege Brussolo… Tout en lisant ta chronique, je me demandais quel livre j’avais lu de cet auteur, car j’étais certaine d’en avoir lu. Et puis, ça m’est revenu : La série Peggy Sue et les fantôme que j’ai lu, adolescente!! Je me souviens avoir adoré l’univers qu’il avait crée! Je rajoute donc ce livre à ma LAL!

    Bizouxx

    • Ah c’est cool si tu as déjà aimé plusieurs de ses ouvrages !

      Je ne le connaissais pas et j’ai adoré ce premier tome 🙂

      Bisoussss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :