Chasseuse de la nuit (tome 5 – Réunis dans la tombe), de Jeaniene Frost

415 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 18 février 2011

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 4ème tome

Quatrième de couverture

Après sa transformation en vampire, Cat Crawfield pensait pouvoir mener une vie tranquille auprès de son mari Bones. C’était sans compter sur le fait que sa nature hybride ne la laisserait jamais rien faire comme tout le monde, pas même mourir. Ses nouvelles capacités inattendues vont permettre à un fanatique d’attiser les tensions entre goules et vampires, mettant en péril une trêve ancestrale. Cat et Bones n’ont d’autre choix que de se battre une fois de plus car un affrontement entre ces deux puissantes communautés serait désastreux pour le monde entier.

Résumé

Dans ce cinquième tome, plusieurs meurtres de vampires sans Maître ont eu lieu par des goules dans la ville natale de Cat. Elle se sent particulièrement visée et soupçonne rapidement Apollyon, une vieille goule, d’être l’instigateur de ces attaques. Toute l’intrigue de ce cinquième tome portera alors sur Apollyon qui sera l’auteur d’une éventuelle guerre entre goules et vampires. Cat va essayer de déjouer ses plans avec l’aide de ses vampires adorés.

Mon avis

Il est préférable de lire les deux tomes de la saga Le monde de la chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost avant de lire ce cinquième opus puisque certaines choses importantes sont reprises et tombent du coup comme un cheveu sur la soupe. Néanmoins, cela n’empêche pas du tout la compréhension de ce cinquième volume.

Nous retrouvons avec plaisir Cat qui a été transformée en vampire par Bones dans le quatrième tome. C’est un vampire original puisque son cœur bat encore, qu’elle peut boire uniquement le sang des vampires (et non celui des humains) et qu’elle récupère au passage une partie de leurs pouvoirs. C’est aussi pour son originalité qu’Apollyon veut la tuer.

J’ai été un peu déçue par cet opus. J’ai trouvé que l’intrigue était banale et qu’il y avait moins de rebondissements et d’actions que dans les précédents tomes. Mis à part cette petite déception, j’ai été contente de retrouver plein de personnages comme Bones, Vlad, Mencheres, Spade, Denise, Marie (la reine des goules), Fabian et même Timmie (le voisin de Cat dans le premier tome) qui vont tous combattre Apollyon en apportant leur aide.

En plus de l’intrigue principale, Cat aura des pouvoirs assez étranges et l’auteur jouera avec ses émotions puisqu’elle devra faire face à la mort d’un être cher. Aussi, je vous avais parlé lors de la chronique du deuxième tome de cette saga du fameux chapitre trente-deux… Dans ce volume, c’est le chapitre vingt-et-un qui fait monter la température !

Pour moi ce tome est pour l’instant le moins bon de cette saga, tout en étant agréable à lire, et j’espère que le prochain opus que j’attends avec impatience sera à la hauteur des précédents tomes.

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 4 juillet 2012, dans Bit-Lit, Chroniques de l'imaginaire. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :