Naya (tome 1 – La colonie d’Astrelof), de Natacha Catel

280 pages

Éditeur : Les Éditions Persée

Date de parution : le  16 janvier 2012

Quatrième de couverture

« Pour les grandes vacances, les parents de Naya décident de l’envoyer en colonie de vacances. Là, elle se lie d’amitié avec une jeune fille drôle et dynamique. Stessie, puis avec Lucas, le rebelle courageux. Ensemble, ils essayent de percer les secrets de l’équipe d’animation qui se comporte bizarrement. La colonie regorge de mystères et le trio, en cherchant à les éclaircir, découvre un livre étrange : il révèle l’existence d’un monde inconnu, rempli de magie et de créatures extraordinaires.

L’arrivée d’un être diabolique déclenche de véritables hostilités. Unis par le lien invisible d’une origine commune, les adolescents doivent livrer un combat où l’esprit d’équipe est synonyme de survie.« 

Résumé

C’est les grandes vacances et Naya a des projets avec ses amis. Mais son père vient tout bouleverser en l’envoyant à la dernière minute en colonie de vacances pour vingt-huit jours. Naya et Stessie, sa nouvelle amie, se rendent vite compte qu’il se passe quelque chose d’étrange au sein de la colonie d’Astrelof. Lucas, un camarade, va également les rejoindre dans leurs doutes. Ils apprendront alors qu’ils sont prisonniers de la colonie, qu’ils ne peuvent pas joindre leurs parents et qu’ils vont bientôt mourir…

Ces trois adolescents et leurs camarades vont essayer d’en savoir plus et de déjouer les plans de ces moniteurs tyranniques. Mais un espion est dans la colonie. Naya, Stessie et Lucas vont alors devoir se méfier de tous leurs camarades avant de leur révéler de précieuses informations qui risqueraient de faire tomber leur plan à l’eau.

Mon avis

J’ai été attirée par la quatrième de couverture et la couverture qui est très jolie et représente bien l’histoire de ce premier tome. J’ai passé un agréable moment de lecture mais mon avis reste mitigé et je ressens une petite déception.

Tout d’abord, l’écriture de Natacha Catel est très agréable à lire et elle arrive facilement à nous transporter dans son histoire. J’ai quand même pu relever de très rare fautes de frappes comme par exemple « je l’ai mise an garde » à la page 250.

On est vite plongé dans cette histoire, dans une colonie où je n’aimerais pas aller avec des moniteurs tyranniques et des règles très strictes pour des vacances. Il y a des codes couleurs qui autorisent ou non les adolescents à aller dans des pièces, il y a également une salle de punition. Les adolescents doivent également respecter des horaires stricts pour le lever, les repas et le coucher. Bref, le cadre de cette colonie ne nous laisse pas indifférent.

Naya, Stessie et Lucas sont les premiers à découvrir que leurs « monos » sont étranges et que tous les enfants de la colonie d’Astrelof vont bientôt mourir. Ils découvrent les premiers la magie ainsi que Léandrane, une magicienne, qu’ils acceptent d’aider sans se méfier alors qu’ils ne connaissent rien d’elle. J’ai trouvé que pas mal de choses ont été acceptées trop facilement par les personnages principaux mais également par les personnages secondaires qui acceptent tout aussi facilement ces histoires de magie et de combat contre Pélos (le méchant) s’ils veulent survivre. D’ailleurs, pourquoi veut-il tuer tous ces enfants ? Je vous laisse le découvrir en lisant ce premier tome !

Aussi, pourquoi les parents ont-ils envoyés tous les membres de l’élite dans la même colonie ? (J’essaye de rester dans le vague pour ne pas tout vous dévoiler) Ça aurait été intéressant d’en savoir un peu plus à ce sujet. Est-ce un pur hasard ou une machination ?

J’ai également ressenti un côté trop jeunesse qui m’a un peu dérangée. C’est d’ailleurs certainement pour cette raison que les personnages acceptent tout aussi facilement. Cependant, j’ai bien aimé l’intrigue et cette colonie remplie de magie. L’intrigue est bien rythmée et on ne s’ennuie pas lors de cette lecture. Par contre, j’aurai aimé en savoir plus sur l’autre monde, Terranova, que nous découvrirons certainement dans le second tome.

Concernant les personnages, Naya évolue au fil de la lecture. Elle a de plus en plus de responsabilités et tous ses camarades comptent sur elle pour essayer de trouver comment combattre Pélos. D’ailleurs, sa mission sera difficile puisqu’elle portera tout sur ses épaules. C’est donc une jeune fille courageuse.

Stessie est l’amie de Naya depuis peu de temps puisqu’elles se sont rencontrées dans le bus qui les a amené à la colonie. Elle a l’air sympathique et c’est un « ventre sur pattes » !

Enfin, Lucas est un personnage courageux qui n’hésitera pas à mettre sa vie en danger pour ses camarades.

Ces trois personnages ont donc un rôle important dans l’histoire mais je ne me suis pas attachée à eux. Je trouve que leurs relations et leurs caractères manquent trop de profondeur pour cela.

Concernant les autres personnages, ils ont tous un rôle relativement important. Les camarades de Naya, Stessie et Lucas vont grandement les aider à combattre Pelos. Les « monos » sont les méchants de l’histoire et la rendent intéressante.

Dans l’ensemble, j’ai passé un agréable moment de lecture, malgré un côté jeunesse qui ressort un peu trop de ce premier tome. Je lirai tout de même le second tome afin de découvrir Terranova qui m’intrigue, en espérant que les personnages deviennent un peu plus mâtures et qu’ils fassent face à de réelles difficultés.

Je remercie les éditions Persée et Estelle de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait passer un agréable moment de lecture dans le cadre de notre partenariat.

Publicités

Publié le 10 juillet 2012, dans Fantastique, Jeunesse, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Le côté trop jeunesse risque de me rebuter un peu… Superbe avis en tout cas!

    Bizouxx

    • Merci !

      Il est quand même beaucoup moins jeunesse que « la promesse éternelle » mais il l’est quand même un peu comme l’histoire se passe avec des adolescents 😉

      Bisouss !

  2. Natacha catel

    Bonjour, je tenais a vous remercier pour cette chronique. Je vais essayer dans le second tome, de résoudre les points négatifs du premier. J’y travaille car les critiques constructives du net m’en donnent la motivation.
    Merci ! Natacha

    • Bonsoir !

      C’est moi qui vous remercie pour la découverte de votre livre.

      Je vous souhaite bon courage pour l’écriture du second tome 😉

      Et merci pour votre commentaire !

  3. « J’ai trouvé que pas mal de choses ont été acceptées trop facilement » ce côté là m’a rebuté immédiatement ! En fait, je n’ai pas du tout accroché, il manquait quelque chose dans le style de l’auteur. L’histoire en elle-même aurait pu être sympa mais je ne sais pas, c’est bizarre !
    Bises ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :