Dracula, de Bram Stoker (adapté par Michel Honaker)

239 pages

Éditeur : éditions Flammarion Jeunesse

Date de parution : le  16 mai 2012

Quatrième de couverture

« Jonathan Harker, un notaire britannique, se rend en Transylvanie pour rencontrer le comte Dracula. Mais le comportement du Comte, qui n’a rien d’humain, devient vite terrifiant. Lorsque Jonathan prend conscience du danger qu’il encourt, il est déjà trop tard : il est prisonnier de son château… Dans une adaptation fidèle et angoissante, Michel Honaker nous invite à franchir avec lui le seuil du château du plus célèbre des vampires. »

Résumé

Jonathan Harker, un clerc de notaire britannique, se rend en Transylvanie afin d’effectuer une transaction immobilière avec le comte Dracula. Il s’aperçoit vite que Dracula n’est pas humain (par exemple on ne voit pas son reflet dans le miroir) et qu’il est enfermé dans son château. L’intrigue débute réellement lorsque Dracula se rend dans sa demeure à Londres, qu’il vient d’acquérir grâce à Jonathan, puisque lors du voyage le menant là-bas beaucoup de marins disparaissent mystérieusement et des choses étranges se passent à Londres. Il va donc falloir traquer et se débarrasser de Dracula.

Avis

Ce roman écrit par Bram Stoker et paru en 1897 a été ici traduit et adapté par Michel Honaker qui souhaitait en faire un roman « condensé » et « revisité » tout en restant fidèle à l’œuvre originale. Ceci car peu de personnes ont lu le roman original notamment à cause de la longueur des textes ou des vieilles formulations.

Cette réadaptation est très agréable à lire puisqu’il n’y a pas de longueurs et que l’histoire se déroule vite. Ce livre est écrit sous forme de journaux intimes de différents personnages mais jamais celui de Dracula. L’intrigue est centrée sur lui mais on ne perçoit jamais ses pensées et on ne le rencontre réellement que dans le début du roman lorsqu’il est dans son château en Transylvanie. C’est dommage car ça aurait été intéressant de connaître également son point de vue.

Une partie du roman est consacrée à la découverte de Dracula et de ses victimes. Nos héros mettent un certain temps à découvrir qu’un vampire sévit sur Londres et qu’ils sont tous en danger. Dans la deuxième partie de ce livre, la traque de Dracula est au rendez-vous. Par contre je trouve que le dénouement final est trop rapide.

Si vous n’avez pas encore lu ce livre mythique qu’est Dracula à cause de ses longueurs ou des vieilles formulations, n’hésitez pas à lire cette adaptation condensée de Michel Honaker avec laquelle vous passerez un agréable moment de lecture en compagnie du légendaire Dracula.

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 13 juillet 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantastique. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Est-ce que tu as lu l’original? Est-ce qu’il y a beaucoup de bouts qui manquent (je pense à « condensé », je me demande s’il en a coupé beaucoup^^)

    Bizouxx

  2. j’ai jamais lui un livre qui a cette force de caractére c’est impressionnants a quel point c’est fasinant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :