Archives Mensuelles: juillet 2012

C’est lundi, que lisez-vous ? [7]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?
k

Mes lectures de la semaine passée :

     

k

Ma lecture en cours :

k

Mes prochaines lectures :

  

k

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [8]

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Liliebook qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français. »

Livre reçu en partenariat

k

Livres achetés

  

k

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

De peur que les ténèbres ne tombent, de Charles Maclean

419 pages

Éditeur : éditions Presse de la cité

Date de parution : le  24 mai 2012

Quatrième de couverture

« Martin Gregory mène une existence banale dans une banlieue new-yorkaise avec sa femme et leurs deux chiens qu’ils adorent. Un jour, il commet un acte atroce et inexplicable qui n’a, lui, rien de banal.

Après ce coup de folie, Martin accepte de se soumettre à une analyse. De séance en séance, il plonge au plus profond de son âme pour découvrir qu’il n’est pas l’homme ordinaire qu’il croyait être. Martin n’est pas habité par une mais par plusieurs personnalités qui manipulent diaboliquement sa vie à son insu. »

Résumé

Martin Gregory est un homme ordinaire vivant en banlieue new-yorkaise avec Anna, sa femme, et leurs deux chiens. Comme c’est l’anniversaire d’Anna, Martin lui a offert des cadeaux mais l’un d’entre eux mènera Martin en enfer. En effet, il a tué leurs deux chiens et a offert leurs cadavres à sa femme… Martin, conscient de la gravité de son acte, accepte de voir un psychologue, le docteur Somerville, pour l’aider à trouver la cause de cet horrible acte.

Mon avis

Ce roman a déjà été publié en 1983 en France aux éditions Presses de la Cité sous le titre Le Guetteur et « a rendu insomniaques plusieurs générations de lecteurs« . Mis à part le début du roman où les meurtres des deux chiens sont détaillés et sont donc très difficiles à lire pour ceux qui aiment ces animaux, il s’agit surtout d’un thriller psychologique.

Charles MacLean joue avec le lecteur tout au fil du roman. Pour cela, il y a une alternance de chapitres avec des extraits du journal intime de Martin, des extraits des comptes rendus du psychologue et enfin le cours de l’histoire narrée à la première personne par Martin. Nous percevons alors le point de vue de Martin et ses pensées tandis que quelques pages après nous percevons une toute autre vision de la situation par le psychologue. Le lecteur a donc des doutes tout au long du roman puisque chacun de ces deux personnages pense connaître la vérité. Qui croire ? Martin est-il fou ? Peut-on faire confiance au docteur Somerville ?

L’intrigue est bien menée avec ce doute qui pèse tout au fil de la lecture. Par contre, j’ai eu quelques difficultés à rester plongée dans l’histoire et je me suis parfois ennuyée puisque la majeure partie de l’histoire a lieu chez le docteur Somerville, le psychologue, qui régresse Martin sous hypnose afin d’accéder à ses vies antérieures.

En plus de l’ennui que j’ai pu ressentir, je pense que la compréhension de l’histoire n’est pas évidente avec toutes les régressions sous hypnose que subit Martin et qu’il faut être concentré pour la comprendre.

Pour ceux qui aiment les thrillers psychologiques et les séances chez les psychologues, ce roman devrait vous plaire !

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Chasseuse de la nuit (tome 5 – Réunis dans la tombe), de Jeaniene Frost

415 pages

Éditeur : Milady

Date de parution : le 18 février 2011

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Chronique du 4ème tome

Quatrième de couverture

Après sa transformation en vampire, Cat Crawfield pensait pouvoir mener une vie tranquille auprès de son mari Bones. C’était sans compter sur le fait que sa nature hybride ne la laisserait jamais rien faire comme tout le monde, pas même mourir. Ses nouvelles capacités inattendues vont permettre à un fanatique d’attiser les tensions entre goules et vampires, mettant en péril une trêve ancestrale. Cat et Bones n’ont d’autre choix que de se battre une fois de plus car un affrontement entre ces deux puissantes communautés serait désastreux pour le monde entier.

Résumé

Dans ce cinquième tome, plusieurs meurtres de vampires sans Maître ont eu lieu par des goules dans la ville natale de Cat. Elle se sent particulièrement visée et soupçonne rapidement Apollyon, une vieille goule, d’être l’instigateur de ces attaques. Toute l’intrigue de ce cinquième tome portera alors sur Apollyon qui sera l’auteur d’une éventuelle guerre entre goules et vampires. Cat va essayer de déjouer ses plans avec l’aide de ses vampires adorés.

Mon avis

Il est préférable de lire les deux tomes de la saga Le monde de la chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost avant de lire ce cinquième opus puisque certaines choses importantes sont reprises et tombent du coup comme un cheveu sur la soupe. Néanmoins, cela n’empêche pas du tout la compréhension de ce cinquième volume.

Nous retrouvons avec plaisir Cat qui a été transformée en vampire par Bones dans le quatrième tome. C’est un vampire original puisque son cœur bat encore, qu’elle peut boire uniquement le sang des vampires (et non celui des humains) et qu’elle récupère au passage une partie de leurs pouvoirs. C’est aussi pour son originalité qu’Apollyon veut la tuer.

J’ai été un peu déçue par cet opus. J’ai trouvé que l’intrigue était banale et qu’il y avait moins de rebondissements et d’actions que dans les précédents tomes. Mis à part cette petite déception, j’ai été contente de retrouver plein de personnages comme Bones, Vlad, Mencheres, Spade, Denise, Marie (la reine des goules), Fabian et même Timmie (le voisin de Cat dans le premier tome) qui vont tous combattre Apollyon en apportant leur aide.

En plus de l’intrigue principale, Cat aura des pouvoirs assez étranges et l’auteur jouera avec ses émotions puisqu’elle devra faire face à la mort d’un être cher. Aussi, je vous avais parlé lors de la chronique du deuxième tome de cette saga du fameux chapitre trente-deux… Dans ce volume, c’est le chapitre vingt-et-un qui fait monter la température !

Pour moi ce tome est pour l’instant le moins bon de cette saga, tout en étant agréable à lire, et j’espère que le prochain opus que j’attends avec impatience sera à la hauteur des précédents tomes.

J’ai eu la chance de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

La promesse éternelle (Livre I – Nina), de Lisséha Luneblanche

142 pages

Éditeur : éditions Persée

Date de parution : le 04 juin 2012

Quatrième de couverture

« Nina, jeune héritière de la famille Heart, découvre le jour de son mariage que tout ce en quoi elle croyait jusqu’alors est faussé. Son grand-père qui l’a élevée lui a caché ses origines. Décidée à aller à l’encontre de la prophétie qui depuis toujours régit sa vie, elle se laisse guidée jusqu’au mystérieux château de Sunmoon où un univers magique l’attend. Entourée de bien des dangers et des nombreux secrets que recèle l’édifice, Nina découvrira les mystères de sa naissance. Intégrée aux Loups noirs, la jeune femme prendra toute la mesure de l’amour et de l’amitié mais également du pouvoir de la magie : quand cette dernière fait partie de votre vie, tout n’est qu’illusion.« 

Résumé

Tout commence en décembre 1992 où l’oncle de Nina, Logan Hearts, vient la chercher à l’école car ses parents ont eu un accident de voiture. Il s’aperçoit vite que Nina est une enfant spéciale… En août 2005, Nina aura dix-huit ans et son grand-père veut la marier avant son anniversaire afin de respecter la prophétie. Mais la jeune fille n’y croit pas, elle est ordinaire et ne souhaite pas épouser un homme qu’elle n’aime pas juste pour une stupide prophétie. Le jour de son mariage, Nina réussit à s’échapper avec l’aide de son « Prince Bleu » qui l’emmène alors au château de Sunmoon sur l’île d’Avalon qui est un mythe, une légende. Là-bas, l’Ordre du Loup aura pour mission de la protéger et de lui apprendre certaines choses. Nina découvrira que la magie existe vraiment et rencontrera diverses créatures magiques. Son grand-père arrivera-t-il à la récupérer ?

Mon avis

La couverture de ce livre que je trouve jolie ainsi que la quatrième de couverture m’ont attirée. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à le lire car il semblait rempli de magie.

Cependant, j’ai été déçue par cette lecture. Je m’attendais à un livre jeunesse du genre « Young Adult » mais ce livre est plutôt pour les lecteurs de onze à quinze ans qui seront certainement enchantés par ce roman. Si je mets de côté la jeunesse qui ressort trop de ce livre, c’est une lecture agréable qui pourra beaucoup plaire.

Nina est une jeune fille qui n’a pas eu de chance dans son enfance et a été manipulée par son grand-père. Lorsqu’on l’emmène au château de Sunmoon, elle suivra des cours et fera connaissance avec d’autres camarades qui ont aussi de la magie en eux. Petit à petit, Nina acceptera le fait que la magie existe bien et rencontrera diverses créatures magiques comme les dragons, les licornes, les Effrins, les fantômes ou encore Sourire, son gardien.

L’intrigue de l’histoire est bien menée et il y a du suspens tout au long de la lecture. On apprend également petit à petit la réelle nature de Nina et des éléments sur sa famille. De plus, Nina est tombée sous le charme de son « Prince Bleu », celui qui l’a sauvé de son grand-père. Or, le « Prince Bleu » sait que c’est un amour interdit et on en apprend la raison à la toute dernière page, ce qui nous donne envie de lire le deuxième tome.

Je ne suis pas tombée sous le charme de cette lecture envoutante, mais je ne doute pas que ce livre trouvera de jeunes lecteurs qui y succomberont.

Je remercie les éditions Persée et Estelle de m’avoir fait confiance et de m’avoir fait passer un bon moment de lecture dans le cadre de notre partenariat.

C’est lundi, que lisez-vous ? [6]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?
k

Mes lectures de la semaine passée :

     

k

Ma lecture en cours :

k

Mes prochaines lectures :

     

  

k

Et vous, que lisez-vous ?

Bilan du mois de juin [2]

Rendez-vous organisé par La mordue et de Liliebook.

Bonjour à tous !

Voici mon bilan livresque du mois de juin. J’ai lu 19 livres durant le mois de juin, soit 7.389 pages !

Je suis contente de ce bilan puisque j’ai lu beaucoup de livres que j’ai adoré et j’ai eu peu de déceptions !

    

     

     

     

     

     

J’ai eu un coup de cœur pour la saga Chasseuse de la nuit mais j’ai été déçue par le cinquième tome.

J’ai adoré les Perles d’Endore, La Sélection, Hors limites, la saga Intuitions, les deux premiers tomes du Livre de Saskia, le deuxième tome de Strange Angels, Cocktail club et Glacé.

J’ai bien aimé De mon sang mais j’espère que les prochains tomes seront meilleures.

J’ai été déçu par Si douce sera la mort. C’est un roman policier basique et surtout j’ai trouvé un peu « bête » le mobile du crime. Une lecture qui ne me restera pas en mémoire…

J’ai également était un peu déçu par le deuxième tome de la saga les envoyés qui était plus agréable que le premier mais ce n’est pas une lecture que je retiendrai.

Bonne lecture à tous !

In My Mailbox [7]

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Liliebook qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français. »

Étant chroniqueuse littéraire pour les Chroniques de l’Imaginaire, je partagerai également les livres que j’ai reçu de leur part.

J’ai été énormément gâtée cette semaine !

Livre reçu en partenariat

k

Livres reçus par les Chroniques de l’Imaginaire

     

     

  

k

Livre acheté

Livre gagné au concours des Chroniques d’Evenusia

k

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?