Dernière sur la liste, de Kate Brady

440 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  06 juin 2012

Quatrième de couverture

Six femmes sont assassinées en six jours. La détective Dani Cole, qui mène l’enquête, est particulièrement troublée par l’une des victimes. Elle était parvenue à la réinsérer dans la société quelques années plus tôt. Très vite, ses investigations la mènent à une fondation de photographes, dirigée par le célèbre Mitch Sheridan, dont Dani était follement amoureuse autrefois. Si le feu couve sous la braise de leur ancienne passion, chacun résiste. Ensemble, ils décident de traquer le tueur, mais les pistes sont minces, les résultats décevants. Pourtant, le tueur ne se cache pas et s’approche d’heure en heure de sa prochaine victime… Il est même déjà là !

Mon avis

L’intrigue démarre dès les premières pages puisque l’on assiste au meurtre sauvage de Rose McNamara. Elle est la quatrième victime sur la liste des six victimes du tueur. Dani Cole, détective, va mener l’enquête mais aura des difficultés à rester objective puisqu’elle connaissait la victime qui était une ancienne prostituée qu’elle a aidé à se réinsérer dans la société. Très vite, est soupçonné Russell Sanders, le directeur de la fondation J.M. Sheridan, car il est le dernier à qui la victime a téléphoné.

Russell Sanders était comme un père pour Mitch Sheridan, photographe. Lorsqu’il disparaît, Mitch est bien décidé à prouver que Russell n’est pas l’auteur de cet horrible meurtre. Cependant, le tueur s’en prend à Dani et son supérieur décide de lui retirer cette affaire. Elle collaborera alors avec Mitch, son ex petit ami, afin de découvrir l’identité du tueur et essayer de sauver ses prochaines victimes…

L’écriture de Kate Brady est agréable à lire. Les chapitres sont assez courts et le récit est rythmé. Le lecteur est rapidement plongé dans l’histoire grâce à l’intrigue qui démarre sur les chapeaux de roues ! Cependant, j’ai eu quelques difficultés à réellement me plonger dans ce roman puisque je trouve qu’il y a quelques longueurs qui alourdissent un peu la lecture.

L’auteur arrive à nous tenir en haleine tout au long du roman même si j’ai été déçue par la révélation du meurtrier vers la moitié du livre. Mais le côté positif est que le lecteur peut voir à quel point le coupable manipule les personnages et peut connaître ses plans machiavéliques ainsi que les raisons qui l’ont amené à commettre tous ces meurtres.

Ce roman étant édité par J’ai Lu Pour Elle, à l’intrigue principale s’ajoute donc une petite dose de romance. C’est le deuxième roman policier de cette collection que je lis et je dois avouer que j’apprécie le mélange d’enquêtes policières à la romance.

Malgré ma déception sur la révélation du nom du coupable qui est arrivée bien trop tôt à mon goût, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 2 août 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. J’avoue que c’est plate si le coupable est dévoilé trop tôt dans le déroulement du livre.. sniff snifff…. Mais ta lecture semble bien… Et la couverture je la trouve juste sensuelle !!! Un nouveau thriller dans ma wishlist !!!
    Merci et bonne semaine Titisse xxx

  2. Le tueur est dévoilé à la moitié du livre? Et l’autre moitié, il est comment le suspense?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :