Les Highlanders (tome 6 – La punition d’Adam Black), de Karen Marie Moning

314 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  04 juillet 2012

Prix : 6€50

Quatrième de couverture

« Pour punir Adam Black de son insoumission, la reine Aoibheal l’a privé de ses pouvoirs et de son immortalité. Le plus redoutable des Faës enrage ! Au moins demeure-t-il invisible aux yeux des humains… Sauf à ceux de Gabby O’Callaghan. Jeune avocate au don de clairvoyance, elle a aussitôt repéré le géant aux longs cheveux noirs. Au premier regard échangé, chacun a compris qui était l’autre. Puis, la jeune femme terrifiée a pris la fuite. Mais Adam la retrouvera. Et ce jour-là, il goûtera aux voluptés inconnues qu’elle seule peut lui offrir. »

Mon avis

Afin de punir Adam Black pour sa désobéissance, la reine Aoibheal a fait de lui un humain en le privant de son immortalité et de ses pouvoirs. Elle lui a également infligé le charme du féth fiada, un charme à triple action qui rend Adam Black impossible à voir, toucher ou entendre par les mortels. Adam va finir par rencontrer Gabby O’Callaghan, la seule humaine qui a le don de voir les faës puisqu’elle est la dernière descendante d’une famille de sidhe-seer. Mais depuis qu’elle est petite elle les évite et fait comme si elle ne les voyait pas. Lorsqu’elle voit Adam elle ne peut cependant pas s’empêcher de le regarder… Mais celle-ci prend la fuite ! Heureusement, Adam arrive à la retrouver. Ainsi ils feront face, ensemble, à quelques ennuis…

Le livre est divisé en deux grandes parties. Dans la première partie Adam va essayer de convaincre Gabby de lui apporter son aide, alors que cette jeune femme a été élevée avec l’idée que les faës sont dangereux et que s’ils découvrent son don sa vie serait en danger. Cette première partie contient de l’humour, de la séduction et de l’action ; on ne s’ennui pas ! Dans la deuxième partie de ce roman, Adam et Gabby se rendent en Écosse dans la demeure des jumeaux MacKeltar.  Adam parviendra-t-il à obtenir l’aide de Gabby ? Des sentiments vont naître…, mais sont-ils réciproques ?

Ce sixième tome se lit également indépendamment des autres tomes, même si quelques spoilers des tomes précédents sont glissés dans l’ouvrage. En tout cas, le fait de ne pas avoir lu tous les tomes précédents n’altère pas la compréhension de ce tome portant sur Adam Black.

La plume de Karen Marie Moning est toujours très agréable à lire ainsi que l’univers dans lequel elle nous plonge. J’ai beaucoup aimé la première partie du roman où il y avait pas mal d’humour. Aussi, j’ai bien aimé suivre le rapprochement d’Adam et de Gabby. J’ai donc passé un excellent moment de lecture avec ce roman auquel j’ai bien accroché !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 21 août 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantastique, Romance. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :