Démoniaque (tome 1 – Chasseurs d’ombres), de Marjorie M. Liu

351 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  05 octobre 2011

Prix : 8€90

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Nom : Kiss

Prénom : Maxine

Profession : Chasseuse de démons

Particularité : Couverte d’une arme de tatouages protecteurs.

Point faible : Redevient humaine et vulnérable chaque nuit, quand les tatouages prennent vie… »

Mon avis

Maxine est une chasseuse de démons. Elle vit dans un loft au-dessus du Coop, un centre pour SDF. Elle est immortelle la journée car elle est protégée par des petits démons qui restent sur elle sous forme de tatouages. La nuit elle devient mortelle puisque ses petits démons prennent vie et l’aident dans diverses situations. La vie de Maxine n’est pas de tout repos puisqu’elle est accusée de meurtre et que le voile séparant les démons des humains est en train de tomber.

J’ai été gênée par le style d’écriture de l’auteur qui fait beaucoup de phrases très courtes et non verbales. J’ai également eu des difficultés à me plonger dans l’histoire même si je l’ai très bien comprise. Maxine, l’héroïne, reste dans le flou sur certains points pendant une bonne partie du roman. Je me demandais donc si j’allais comprendre toute l’histoire ou pas… Mais finalement je n’ai pas eu de souci de ce côté-là ! Et le fait de ne pas tout nous dire tout de suite amène le lecteur à vouloir lire plus vite !

L’univers créé par l’auteur est sombre mais intéressant. J’ai bien aimé le personnage de Maxine et ses petits démons qui la protègent et prennent vie la nuit. Elle les appelle d’ailleurs « les garçons ». Elle est très affectueuse envers eux, ils sont sa famille puisqu’ils se passent de mère en fille. Maxine sort également avec Grant, un zombie qui peut voir les sons, l’énergie, les auras, les reflets des âmes reliés à des couleurs. Il a également la capacité d’altérer la nature profonde d’un être humain en jouant de la flûte. Tomber amoureuse d’un zombie est un peu contre la nature d’une chasseuse, mais Maxine n’est pas une chasseuse ordinaire !

Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette lecture grâce à l’univers et l’originalité de l’héroïne avec ses petits démons, mais j’espère que j’apprécierais plus le style d’écriture de Marjorie L. Liu dans le deuxième tome.

Publicités

Publié le 25 août 2012, dans Bit-Lit. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. j’ai eu un avis assez mitigé avec ce livre, c’était intéressant et en même temps j’ai eu aussi un peu de mal. Il faudra que je lise le 2 pour voir si je continue la série ou pas. Merci pour l’avis!

    • Je viens de commencer le deuxième tome donc je ne peux pas te dire s’il est mieux ou pas que le premier, mais je vais le finir et le chroniquer cette semaine 😉

      Bises !

  2. Ton avis mitigé me fait un peu reculer, mais je le note quand même si je le trouve d’occaz!

    Bizouxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :