Démoniaque (tome 2 – L’appel des ombres), de Marjorie M. Liu

382 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  20 juin 2012

Prix : 8€90

Chronique du 1er tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Nom : Kiss

Prénom : Maxine

Profession : Chasseuse de démons

Signe distinctif : Couverte d’une arme de tatouages protecteurs, transmis de mère en fille, et capables de prendre vie.

Mission : Découvrir qui a été assez malin et pervers pour tenter de m’assassiner au moment où je m’y attendais le moins.« 

Mon avis

Maxine est en pleine chasse et lorsqu’il est l’heure pour ses démons (ses garçons) de retourner sur son corps sous forme de tatouages, elle se fait tirer dessus d’une balle dans la tête. Heureusement, les démons ont eu le temps de prendre forme sur Maxine et de la protéger. Mais qui veut la tuer et pourquoi ?

De retour au Coop, un centre pour SDF, Maxine et Grant, amant zombie de Maxine, reçoivent la visite de Père Cribari qui lui annonce que des meurtres ont été commis par l’un de ses amis : le Père Ross. Le Père Cribari veut alors que Grant aille à Shanghai pour aider le Père Ross qui est possédé. Pourquoi le Père Cribari, cet homme qui a toujours voulu la mort de Grant, cherche-t-il à l’éloigner de Seattle et donc de Maxine ? En outre, Maxine doit toujours trouver une solution afin d’éviter que le Voile de la Prison ne tombe et libère les démons.

J’ai apprécié le style d’écriture de l’auteur que j’ai trouvé plus agréable que dans le premier opus. Ayant lu le premier tome de cette saga, j’ai réussi à me plonger rapidement dans cet univers sombre que nous offre Marjorie M. Liu. Mais je trouve que cet univers est vraiment complexe. À plusieurs moments j’ai décroché lors de ma lecture, non pas par manque d’actions car on ne s’ennui pas à ce niveau-là, mais à cause de la complexité de l’histoire et des personnages. J’ai également eu du mal à suivre tous les voyages dans le temps et l’espace de Maxine.

C’est pourtant un roman très intéressant puisque le lecteur est familier à l’univers créé par l’auteur mais aussi car il y a pas mal de révélations sur les personnages et notamment sur Grant. Pourquoi l’appelle-t-on « le Porteur de Lumière » ? Nous verrons également que Maxine et Grant ont un rôle très important à jouer afin d’éviter que le Voile de la Prison ne tombe. Dans les personnages secondaires, nous retrouvons Marie, Byron et Jacques qui ont aussi un rôle à jouer. Enfin, nous rencontrerons une nouvelle créature qui apparaît dans cette série : un loup-garou.

Cette saga n’est donc pas à mettre entre toutes les mains car Marjorie M. Liu a un style d’écriture bien particulier et son univers est complexe.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 28 août 2012, dans Bit-Lit, Chroniques de l'imaginaire. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Sympa! Il faudra que je m’y mette alors pour voir ce que ça donne. merci pour l’avis!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :