Archives Mensuelles: septembre 2012

Les guerriers maudits (tome 2 – Le lion de Nottingham), de Lisa Hendrix

374 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  4 juillet 2012

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« Victimes d’une malédiction, des guerriers vikings mi-hommes, mi-démons se terrent dans la forêt anglaise. Steinarr le Fier est l’un d’eux. La nuit, il prend la forme d’un lion. Le jour, il offre ses services comme mercenaire. Quand Guy de Gisburne lui demande de retrouver sa cousine, Steinarr se met en chasse. Il a déjà croisé la jeune fille qui a éveillé en lui un désir bestial. S’il peut assouvir sa faim et empocher la prime de surcroît… Mais Matilda l’entraîne dans une quête au trésor semée d’embûches et d’énigmes. Et dans l’ombre, Cwen, la déesse païenne, tisse toujours sa toile.« 

Mon avis

Dans le premier tome de cette saga, j’ai eu le plaisir de suivre les aventures d’Ivo, victime de la malédiction de la sorcière Cwen, qui était condamné à se transformer en aigle le jour. Ce second opus s’attache plus particulièrement à Steinarr le Fier, un chasseur de tête et l’une des huit victimes de la malédiction de Cwen qui se transforme en lion la nuit et qui est obligé de se tenir éloigné des humains en vivant dans les bois.

En essayant de porter secours à un vieillard dans la forêt de Nottingham, Steinarr rencontre Marian et son cousin Robin, deux jeunes pèlerins qui vont lui demander de l’aide. Or, ces deux jeunes gens mentent sur leurs identités… Qui sont-ils vraiment ? Pourquoi ces mensonges ? Steinarr va être entraîné malgré lui, et pour notre plus grand plaisir, dans une véritable chasse au trésor !

Je tiens à préciser que ce deuxième tome peut se lire indépendamment du tome précédent puisque nous suivons les aventures d’un guerrier maudit différent par tome. L’écriture de l’auteur est toujours agréable. Il y a de la romance mais aussi beaucoup d’action puisque Marian et Steinarr vont mener une véritable chasse au trésor dans un temps limité.

J’ai eu le plaisir de rencontrer un autre homme maudit : Tornvald qui est un étalon le jour et un homme la nuit. J’ai également retrouvé Ari, que j’ai rencontré dans le précédent tome, l’homme qui se transforme en corbeau la nuit. Ayant découvert l’identité de la sorcière Cwen à la fin du premier tome, j’ai apprécié la suivre également dans ce second opus puisque celle-ci n’a toujours pas abandonné l’idée de se venger du meurtre de son fils et de le faire payer aux guerriers maudits. Concernant les autres personnages, Marian est une jeune fille au caractère fort et j’ai pris plaisir à voir évoluer sa relation avec Steinarr. Quant à Robin, c’est dommage qu’on le rencontre peu tout au long de ce roman. Quelques scènes émoustillantes sont également au rendez-vous.

Dans ce second opus, Lisa Hendrix s’est inspirée de l’histoire de Robin des bois et de Marianne pour se l’approprier d’une façon que j’ai beaucoup aimé. Je dois avouer que je suis devenue accro à cette saga… Nous avons donc rencontré dans les deux premiers tomes l’aigle, le corbeau, l’ours, le lion et l’étalon… En quels autres animaux se transforment les trois autres guerriers maudits ? J’ai hâte de le savoir !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

In My Mailbox [18]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Liliebook qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Livres achetés

     

  

Troc

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Les guerriers maudits (tome 1 – L’aigle noir), de Lisa Hendrix

406 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  7 septembre 2011

Prix : 7€40

Quatrième de couverture

« An 1095. Le valeureux guerrier Ivo de Vassy mène une existence solitaire jusqu’au jour où le roi William lui donne pour épouse la magnifique Alaida, dont il tombe éperdument amoureux. Mais Ivo est rongé par un terrible secret : autrefois maudit, il est condamné à vivre mi-homme mi-aigle pour l’éternité et, par sa faute, Alaida est en danger. Pour la protéger, il lui faut s’éloigner, mais la passion qui l’embrase est trop intense pour y renoncer et Ivo est déterminé à briser le sortilège qui l’emprisonne.

Un voyage palpitant à travers l’Angleterre médiévale.

Une romance paranormale qui mêle subtilement sensualité, combat et quête.« 

Mon avis

Ivo est victime de la malédiction de la sorcière Cwen. Il est condamné à vivre éternellement en aigle le jour et en homme la nuit. Un jour, il en a assez de se cacher des humains et décide de vivre parmi eux. Cela tombe bien puisque le roi Guillaume lui propose des terres et une épouse prénommée Alaida. Dans cette nouvelle vie l’accompagneront deux amis victimes du même sort : Brand (ours le jour et homme la nuit) et Ari (corbeau la nuit et homme le jour). Cependant, il devra réussir à cacher sa vraie nature à son épouse et malgré ses sentiments amoureux, il sera obligé de s’éloigner d’elle…

J’ai adoré ce roman ! L’écriture de l’auteur est très agréable, c’est une romance historique tout en douceur dans laquelle je me suis vite plongée et où la première partie du roman est relativement calme mais le lecteur ne s’ennuie pas pour autant. Dès la deuxième partie il y a des rebondissements et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte. L’intrigue est très bien menée jusqu’au dénouement final où trahison et tristesse sont au rendez-vous.

J’ai bien aimé la malédiction de nos trois amis Ivo, Ari et Brand que je trouve originale et qui amène une bonne dose de piquant à l’histoire. Les personnages, tant principaux que secondaires, sont tous intéressants et attachants. Alaida est une épouse au fort caractère qui m’a fait rire à plusieurs reprises. Le lecteur rencontrera également quelques scènes émoustillantes entre Alaida et Ivo.

Je ne lis jamais de roman historique car ce n’est pas le genre littéraire que j’apprécie mais j’ai accroché à ce premier tome où Lisa Hendrix s’est inspirée du château d’Alnwick qui existe toujours, mais aussi de personnages qui ont existé, ce qui apporte un côté réel à cette romance historique se déroulant au Moyen-Âge. N’hésitez pas à vous laisser séduire par le premier tome de cette saga où se mêlent malédictions, magie, amour et trahisons.

A découvert, de Harlan Coben

280 pages

Éditeur : Fleuve Noir

Date de parution : le  6 septembre 2012

Prix : 18€90

Quatrième de couverture

« Mickey est en colère. Des événements tragiques l’obligent à vivre temporairement chez son oncle Myron, qu’il croit au moins en partie responsable de sa situation. En plus, Ashley, sa nouvelle petite amie, n’est pas venue en cours depuis des jours et ne donne plus signe de vie. Pire, à l’adresse où elle habitait personne ne semble la connaître. Mickey, qui a déjà vécu trop de séparations douloureuses, refuse de se laisser faire encore une fois. Il découvre bientôt qu’Ashley n’était pas vraiment la jeune fille timide dont il était tombé amoureux et qu’elle fréquentait un milieu dangereux. Mais, comme son oncle, il est tenace et peu regardant sur sa propre sécurité, jusqu’au moment où ses recherches ébranlent tout ce qu’il croyait savoir sur sa famille et mettent au jour une machination qui dépasse de loin tout ce qu’il pouvait imaginer. Mickey va avoir besoin d’aide… mais n’est-il pas déjà trop tard?« 

Mon avis

Mickey est un jeune adolescent à qui la vie ne sourit pas : son père est mort dans un accident de voiture dont il est sorti rescapé et sa mère est en cure de désintoxication. Il doit alors vivre temporairement avec son oncle, Myron, qu’il n’apprécie pas. Au début du roman, Mickey nous raconte son arrivée dans son nouveau lycée et sa rencontre avec Ashley qui deviendra sa petite amie, du moins pas pour longtemps puisque ça fait une semaine qu’il n’a plus de nouvelles d’elle et qu’elle ne vient plus au lycée. Où est-elle passée ? Pourquoi ses parents disent ne pas la connaître ? Mickey va essayer de retrouver sa copine avec l’aide du fils du concierge du lycée, surnommée Cuillère, et avec Ema, une jeune fille que tout le monde repousse à cause de ses rondeurs et de son look gothique. De plus, une femme chauve-souris annonce à Mickey que son père est encore en vie. Mais comment la croire alors que tout le monde dit qu’elle est folle ? Pourquoi lui a-t-elle dit cela ? Comment connaît-elle son père ?

Je connaissais quelques romans d’Harlan Coben que j’ai beaucoup apprécié, je ne pouvais donc pas rater ce premier tome de thriller jeunesse ! Je sors très ravie de cette lecture où les pages défilent sans qu’on s’en rende compte puisqu’on est plongé dans l’histoire dès la première page. Ce roman ne comporte pas de temps mort, il y a des rebondissements, de l’action et beaucoup de questions ! Mickey, Cuillère et Ema, trois adolescents, vont enquêter ensemble sur la disparition d’Ashley. Chaque personnage a un rôle important dans l’histoire notamment Cuillère qui a toutes les clés du lycée…

Je me suis attachée principalement à Ema et Mickey. Ema est une jeune fille repoussée par tout le monde. Elle n’arrive pas à comprendre comment Mickey peut être son ami. On la découvre petit à petit et on s’aperçoit qu’elle est extrêmement maligne ! Une question reste cependant en suspend : où habite-elle ? Elle ne souhaite pas en parler et ne parle jamais de sa famille. Peut-être que nous en serons plus dans les prochains tomes !

Quant à Mickey, je l’ai trouvé courageux suite à la mort de son père. De plus, il est compréhensible avec sa mère et ne lui tourne pas le dos, bien au contraire. L’amour le poussera à se mettre en danger et il découvrira le sens réel de l’amitié grâce à Ema et Cuillère.

J’ai aimé les intrigues et la manière dont celles-ci sont ficelées. J’ai également aimé les personnages du roman. Bref, c’est un premier tome que je vous conseille. Mais attention, ça reste un thriller jeunesse ne soyez pas surpris. Pour ma part, j’ai hâte de lire la suite des aventures de Mickey dans le deuxième tome qui sera publié en septembre 2013.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Azmel La Porte du Temps, de Laura Wilhelm

242 pages

Éditeur : Éditions Velours

Date de parution : le  26 avril 2012

Prix : 18€

Quatrième de couverture

« Suite au décès de ses deux parents, Léna Petterson, 18 ans, emménage chez sa tante et ses deux cousines.

Après quelques semaines d’adaptation, la jeune fille découvre des pouvoirs surnaturels qui sommeillaient en elle jusqu’à présent.

Entre apprentissage et maîtrise de ses dons, elle essaye tout de même d’avoir une vie normale…
Mais comment gérer ses pouvoirs sans être découverte par les autres forces supérieures ? La vie qu’elle a menée jusqu’ici n’était-elle qu’une illusion quant à cacher sa vraie nature ?

Sa rencontre avec Rick, plus que troublante, va-t-elle avoir un impact sur sa vie d’élue ? Et pourquoi les deux jeunes gens ne peuvent avoir de contact physique ? L’amour est-il si difficile ? Pourquoi la seule chose qui la fait rêver lui est impossible, interdite par ses ancêtres depuis des centaines d’années ?

… Un souffle, une étincelle…

Au-delà même de l’inconscience, où règnent doutes et angoisses, Léna va devoir affronter ses peurs les plus profondes…

L’amour et la mort se lançent dans un ballet démoniaque obligeant la jeune fille à faire un choix qui pourrait encore changer le cours de sa vie.

… Encore un peu d’espoir, il suffit d’y croire… « 

Mon avis

Léna, dix-huit ans, vient de perdre ses parents. Elle emménage alors chez sa tante, Éléonore, et ses cousines, Jamie et Andréa, pour recommencer une nouvelle vie dans une nouvelle ville. Un jour, Léna découvre qu’elle possède des pouvoirs et qu’elle descend d’une famille d’Élus, comme ses cousines. Elle découvrira également qu’elles doivent protéger « La Porte du temps » des forces maléfiques. Dans son nouveau lycée, Léna fait la connaissance du beau Rick et se sent très attirée par lui. Cependant, leur histoire d’amour est impossible puisque Rick et ses frères sont les ennemis des Élus depuis des générations…

C’est le premier livre écrit par Laura Wilhelm et je fus agréablement surprise par ce roman. J’ai eu un peu de mal au début de ma lecture avec le style d’écriture de l’auteur qui ne m’a plus gêné ensuite.

J’ai été touché par le personnage de Léna qui a perdu ses parents dans un accident de voiture. On comprend facilement sa tristesse face à ce tragique évènement. Mais elle réussit à surmonter sa douleur grâce à ses cousines et ses amis, Franck et Jess, et bien sûr surtout grâce à ce ténébreux Nick, un démon dont elle est ne peut plus se passer.

Ce roman se lit facilement et le lecteur est vite embarqué dans les aventures de Léna. La magie est au rendez-vous avec Léna et ses cousines qui ont des pouvoirs magiques en tant qu’Élues. Le lecteur découvrira avec plaisir le rôle des Élus et les pouvoirs de ces trois jeunes filles. Il sera également happé par cette histoire d’amour impossible entre Léna et Nick. Comment celle-ci va-t-elle se terminer ? Léna va-t-elle réussir à trouver le moyen de vivre pleinement son histoire d’amour ?

Je tiens à préciser que j’ai passé un bon moment de lecture avec cet ouvrage, j’ai aimé l’intrigue et les personnages, néanmoins, il n’y a pas de nouveauté dans l’intrigue et pour moi cette histoire d’amour impossible est du déjà-vu. Pour un premier roman, il est tout de même très bien réussit.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

C’est lundi, que lisez-vous ? [16]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée :

     

Ma lecture en cours :

Ma prochaine lecture :

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [17]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Liliebook qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Étant chroniqueuse littéraire pour les Chroniques de l’Imaginaire, je partagerai également les livres que j’ai reçu de leur part.

Livres reçus en partenariat

Livres reçus par les Chroniques de l’Imaginaire

     

     

Livre acheté

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

La prophétie du Ragnarok (Tome 1 – La porte des neufs mondes), de Philippe Ossena

370 pages

Éditeur : Éditions Sortilèges

Date de parution : le  02 mai 2012

Prix : 16€50

Quatrième de couverture

« Je vois un long et effroyable hiver,

Dont la morsure du froid rongera les chairs,

S’élèveront ensuite des torrents de feu,

Aux flammes furieuses déchirant les cieux,

De ce déclin, Ragnarok sera le nom,

Quand les affreux Monstres d’éveilleront.

Le serpent des mers étranglera la terre,

Au son du galop des loups qui s’accélère.

Leur course céleste s’achevant enfin.

Dans la gueule de Skoll, le soleil s’éteint.

Sous les crocs de Hati, la lune périt.

Dans la mer s’effrondrent les astres de nuit. »

Mon avis

Eric est un jeune adolescent réservé dont la vie va basculer à cause d’un rêve où une jeune femme lui annonce l’arrivée du Ragnarok, la fin du monde. Lors d’une balade, il se retrouve d’un seul coup à Mannaheim, un monde différent du sien peuplé de créatures magiques. Sa mission est alors de prévenir le dieu Odin de l’arrivée du Ragnarok. Cet adolescent solitaire rencontrera sur sa route divers compagnons comme Havalfa, une créature mi-elfe mi-humaine et il découvrira l’amitié mais également la trahison.

C’est le premier roman que je découvre des éditions Sortilèges et je dois dire que je ne suis pas déçue car j’ai passé un agréable moment de lecture avec Eric et ses compagnons. L’écriture de Philippe Ossena est agréable et le lecteur est tenu en haleine jusqu’à la fin du livre concernant la principale mission d’Eric : trouver le dieu Odin et le prévenir du Ragnarok.

Eric est un jeune garçon qui fait beaucoup de rêves où il rencontre souvent cette jeune femme qui lui a annoncé l’arrivée du Ragnarok soit la fin du monde. J’ai bien aimé suivre les rêves d’Eric et me poser les mêmes questions que lui. L’intrigue est très bien menée avec quelques rebondissements qui surprendront le lecteur. On voit évoluer Eric tout au long de la lecture et vers la fin du roman on en apprend plus sur lui.

Les personnages sont tous attachants et bien travaillés. J’ai bien aimé Havalfa, cette créature mi-elfe mi-humaine qui a toujours été rejetée par tout le monde. Aussi, Eric a vu dans ses rêves qu’il devait se méfier de l’un de ses compagnons. À qui faire confiance ? On peut douter de la sincérité de chacun des personnages rencontrés par Eric, que ce soit de Lif, cette jeune fille qu’il trouve jolie et qui fera un bout de voyage avec lui ou encore d’Havalfa.

En elle-même l’intrigue ne révolutionne pas le genre littéraire de la fantasy, mais j’ai bien aimé le monde créé par l’auteur qui est également bien travaillé et agréable à découvrir. De plus la carte du monde de Mannaheim est vendue avec le livre.

Même si ce roman n’est pas un coup de cœur pour moi, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre de fantasy où la compréhension est facile et l’intrigue très bien menée jusqu’au dénouement final où le lecteur n’a qu’une envie : lire le deuxième tome !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

C’est lundi, que lisez-vous ? [15]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée :

Ma lecture en cours :

Ma prochaine lecture :

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [16]

« In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Liliebook qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français. »

Livres achetés

      

     

 

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?