Arthamios – Chronique d’un Esprit Vagabond (tome 1), de Luc Van Lerberghe

639 pages

Éditeur :Midgard

Date de parution : le  23 juin 2012

Prix : 17€50

Quatrième de couverture

« Moi, Salarios, suis arrivé en sauveur. J’ai asservi le grand conseil des mages. J’ai bâti mon empire. J’ai fait des hommes, peuple d’esclaves, l’espèce la plus puissante des terres connues. Il ne me reste plus qu’à soumettre Rachel, mère des magies. Elle devra m’obéir, m’aimer, malgré elle s’il le faut. Mon plan est en marche… »

Mon avis

Un jour, Arthamios se réveille dans la forêt des ombres et s’aperçoit qu’il ne se souvient de rien hormis de son prénom. Il rencontre alors Rahauric, un géant chasseur de translopodes (des créatures des temps sombres). Très vite, Arthamios se sent étranger à ce monde et étranger à la langue, même s’il arrive à la comprendre et la parler. Rahauric va le conduire à la ville d’Etang au cas où quelqu’un le reconnaîtrait. Les problèmes vont commencer lorsque Rahauric essayera de vendre la peau du translopode qu’il a tué à Palon, Sherna d’Etang (maire de la ville). Il va être emprisonné tandis qu’Arthamios réussira à s’évader en tombant d’un mur d’enceinte ; une chute dont personne ne serait ressorti vivant, sauf Arthamios… Arthamios va secourir Rahauric et leur périple va continuer afin de rencontrer Aqualis, un sorcier. En effet, Arthamios fait des choses étranges (et involontaires) qui semblent être de la magie. Qui est Arthamios ? D’où vient-il ?

L’univers imaginé par Luc Van Lerberghe est très intéressant et riche. L’auteur nous décrit bien le monde qu’il a créé ainsi que ses personnages et nous retrouvons diverses créatures comme les translopodes, les lycans, les mages, les sorciers, les Elfiens, des Fourins, des izgards…

J’ai aimé suivre les aventures d’Arthamios qui est accompagné dans un premier temps de Rahauric avec qui il liera une amitié. Lorsqu’ils l’auront trouvé, Aqualis se joindra à eux et apprendra la magie à Arthamios. Leur périple sera vraiment semé d’embûches puisque Rahauric et Arthamios sont recherchés par Salarios, le porteur du sceptre du pouvoir qui préside la Grande Assemblée des Mages. Tout le monde craint ce grand mage mais celui-ci veut retrouver Arthamios vivant. Au cours de ses aventures, Arthamios est également traqué par Rachel, la gardienne des magies et ancienne porteuse du sceptre du pouvoir. Il pourra compter sur l’aide de Rahauric et Aqualis mais également sur l’aide d’autres personnages comme Jydyne, une jeune mage humaine.

Les personnages sont attachants et soudés malgré les dures épreuves qu’ils subiront. J’ai bien aimé la relation exceptionnelle entre Arthamios et l’izgard, un redoutable prédateur qui en principe fuit les magiciens.

Ce roman ne révolutionne rien dans le genre littéraire de la fantasy, mais j’ai passé un très bon moment de lecture et on est tenu en haleine tout au long de la lecture. Je l’ai lu sans m’ennuyer, sans me mélanger les pinceaux malgré la multitude de personnages que l’on rencontre, en étant totalement plongée dans l’intrigue et en vivant parfois la situation comme si j’étais avec les personnages. D’ailleurs, j’ai apprécié le lexique en fin d’ouvrage afin de bien comprendre l’univers et le rôle des personnages. C’est donc pour moi un très bon roman de fantasy dont le dénouement répond à la principale question sur l’identité d’Arthamios ; mais amène une autre intrigue pour le deuxième tome que je lirai avec plaisir.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publicités

Publié le 6 septembre 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantasy. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :