Hex Hall (tome 3 – Le sacrifice), de Rachel Hawkins

309 pages

Éditeur : Albin Michel Wiz

Date de parution : le  29 août 2012

Prix : 13€70

Quatrième de couverture

Sophie, mi-humaine mi-démon, découvre avec stupeur que sa mère est une chasseuse. Pire encore, Lara Casnoff s’est emparé d’Hex Hall et y téléporte une centaine d’élèves, dont Sophie, pour les transformer en démons à son service. Bien que Sophie ait été privée de ses pouvoirs, elle résiste et se met en quête du grimoire qui les lui rendra…

Mon avis

Ce troisième tome tant attendu est le dernier de la trilogie de la saga Hex Hall. L’histoire reprend là où elle s’était arrêtée dans le deuxième tome lorsque Sophie rejoint sa mère chez les Brannick alors que l’abbaye Thorne a pris feu avec ses amis Cal et Archer et son père, James, à l’intérieur. Ce troisième opus commence donc par l’arrivée de Sophie chez les Brannick, les chasseuses de démons. N’oublions pas que Sophie est elle-même un démon qui vient de subir un rituel et ne possède donc plus de pouvoirs. Il y aura des révélations sur ses origines et ses pouvoirs, mais également un choix important à faire !

Cet opus est assez sombre par rapport aux précédents tomes. Nous retournons à Hex Hall mais dans de nouvelles conditions puisque tous les élèves s’y retrouvent à cause d’un sort lancé par les sœurs Casnoff. Le but est alors de les combattre afin d’éviter que les démons s’en prennent aux humains. L’action est donc présente tout au long de la lecture.

Il y a également un peu de romance puisque notre triangle amoureux est toujours présent (Sophie, Cal et Archer). J’ai bien aimé les personnages et en particulier la répartie de Sophie. Nous faisons d’ailleurs la connaissance de nouveaux personnages comme Izzy et Finley qui sont aussi attachants que les autres. Un petit point négatif : j’ai trouvé la bataille finale un peu trop rapide.

Pour ceux qui ont aimé les deux premiers tomes de cette trilogie, n’hésitez pas à lire le dernier qui est sombre et plein d’action. Pour les autres, je vous invite à découvrir cette saga.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

Publié le 13 novembre 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantastique, Jeunesse. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :