Flavia de Luce (tome 3 – La mort dans une boule de cristal), d’Alan Bradley

402 pages

Éditeur : Le Masque

Date de parution : le  10 octobre 2012

Prix : 17€60

Quatrième de couverture

Toujours aussi curieuse et téméraire, la jeune détective Flavia de Luce reprend du service. Fenella Faa, une gitane de passage dans le Sud de l’Angleterre, a été agressée dans sa roulotte non loin du manoir de Buckshaw. La diseuse de bonne aventure en savait-elle trop ? Quand on retrouve un cadavre pendu à la fontaine de Posséidon, Flavia n’a pas besoin d’une boule de cristal pour comprendre que les deux affaires sont liées. Décidée à éclaircir le mystère, elle se lance dans l’enquête, sans savoir ce que l’avenir lui réserve…

Mon avis

Dans ce troisième tome, nous retrouvons Flavia de Luce, onze ans, pour mener une nouvelle enquête. Elle fait la connaissance d’une gitane, Fenella, et lui propose de rester temporairement sur les terres de Buckshaw, un manoir appartenant à sa famille. Peu de temps après, Flavia retrouve la gitane presque morte dans sa roulotte. Que s’est-il passé ? On déterre également le corps d’un enfant. Qui est-il ? Que lui est-il arrivé ? Enfin, un cadavre est retrouvé pendu à la fontaine de Poséidon. Qui est l’auteur de ce meurtre ? Le meurtrier est-il également l’agresseur de la gitane ? Flavia va mener son enquête et ne manquera pas d’en profiter pour faire diverses expériences dans son laboratoire de chimie.

Je découvre les aventures de Flavia avec ce troisième tome qui, je pense, peut se lire indépendamment des autres. Flavia, est une petite fille très intelligente pour son âge à laquelle on s’attache facilement. Elle est passionnée de chimie et y a recourt pour mener son enquête mais également pour se venger de ses sœurs qui n’arrêtent pas de la taquiner. Lors de la lecture, on ne ressent pas du tout le jeune âge de Flavia que j’ai trouvé plutôt mature. J’ai également fait la connaissance de ses deux sœurs qui sont vraiment des pestes avec elle. Je me demande pourquoi elles se comportent ainsi avec leur petite sœur. Cela amène cependant du piquant à la lecture !

L’humour et les rebondissements sont omniprésents pour notre plus grand plaisir, avec quelques moments de tristesse lorsque Flavia en apprend plus sur sa mère et se pose pas mal de question sur les sentiments de sa mère envers elle. Aussi, le suspense est bien instauré jusqu’au dénouement final.

J’ai passé un bon moment de lecture auprès de Flavia mais il faut garder à l’esprit que c’est un livre jeunesse. D’ailleurs, l’une des victimes a été assassinée d’une façon surprenante et assez invraisemblable !

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

Publicités

Publié le 28 novembre 2012, dans Chroniques de l'imaginaire, Jeunesse, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. La couverture est vraiment intrigante Titisse! Je l’a trouve super belle… Et l’histoire que tu nous racontes pique ma curiosité… Une future wishlist ? Probablement… Bon week-end ma belle xox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :