Le cercle des Immortels – Dark-Hunters (tome 12 – Acheron), de Sherrilyn Kenyon

799 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le  07 novembre 2012

Prix : 12€

 Quatrième de couverture

« Il est le plus redoutable des Chasseurs de la Nuit. Doué de pouvoirs inouïs qui font de lui leur chef incontesté, Acheron poursuit depuis des siècles son implacable mission : exterminer les Démons. Lui qui a subi les sévices les plus horribles refuse de livrer à quiconque son âme torturée ; pourtant une femme saura en trouver le chemin lorsque, une fois le passé dévoilé, la guerre ultime s’engagera entre les forces du Mal et l’humanité tout entière…

Le livre le plus attendu de la série, consacré au personnage exceptionnel Acheron. »

Mon avis

Ce douzième tome tant attendu par les fans de la saga Dark-Hunters concerne le séduisant Acheron. Cet opus est partagé en deux parties. Dans la première partie qui se déroule il y a plus de onze mille ans entre la Grèce et l’Atlantide, nous découvrons enfin l’enfance vécue par Acheron. Autant vous dire qu’il faut s’accrocher car il a vécu une enfance horrible. À sa naissance, les demi-sœurs d’Acheron lui ont jeté une malédiction. Son père biologique l’a rejeté, ses parents humains également. Son père humain l’a donc confié à son oncle qui n’était pas du tout tendre avec lui. Son quotidien se résume à la prostitution et aux tortures. Dans cette enfance, Acheron a fait la connaissance d’Artémis, sa seule amie, jusqu’à ce qu’elle le trahisse…

Dans la deuxième partie du livre, l’histoire se déroule en 2008. Nous retrouvons Acheron assistant à la conférence d’une archéologue, Tory, prétendant avoir trouvé l’Atlantide. Pour prouver ses dires, elle a des objets de cette époque dont un journal intime de sa sœur Ryssa. C’est la catastrophe ! Si ce qui est écrit dans ce journal est dévoilé au monde entier, tout le monde connaîtra l’horrible passé d’Acheron et il perdra le respect des autres. Le seul moyen de préserver ses secrets est de mettre la main sur ce journal…

Je n’ai pas lu tous les tomes de cette saga mais j’ai déjà rencontré Acheron dans mes lectures et j’avais hâte de lire le tome qui lui est consacré. Grâce à la première partie du livre, je comprends mieux pourquoi Acheron a du mal à faire confiance aux autres puisqu’il a toujours été trahi. C’est un personnage torturé et marqué à vie. J’ai eu beaucoup de peine pour lui lorsque j’ai lu son enfance. J’ai d’ailleurs trouvé que cette première partie était un peu trop répétitive sur certains points et avançait trop lentement.

Heureusement, sa sœur Ryssa le soutenait et essayait de l’aider même si à plusieurs reprises son aide ne faisait qu’empirer sa situation. Ryssa me paraît assez naïve. Certes elle aidait Acheron en espérant que son père comprendrait certains points, mais à mon goût elle a mis trop de temps à s’apercevoir que son père est un beau salaud. Elle aurait d’ailleurs pu user de la menace à plusieurs reprises pour que son père laisse Acheron tranquille. Mais bon, elle n’osait peut être pas trop se rebeller contre lui. Concernant la relation entre Acheron et Artémis, au début de leur rencontre j’ai trouvé la déesse Artémis gentille avec Acheron. Ces deux personnages étaient seuls et ils s’étaient bien trouvés. Cependant, elle devient vite une garce et l’on retrouve vite la déesse Artémis que l’on connaît.

Dans la deuxième partie du livre, nous retrouvons Acheron beaucoup plus respecté par tout le monde, toujours sous l’emprise d’Artémis. J’ai bien aimé le découvrir au côté de Tory. Il ne s’attache pas aux humaines mais comment résister à Tory alors que celle-ci est insensible à son charme ? Lui qui a l’habitude d’avoir tout le monde à ses pieds. Comment résister à cette femme intrigante dont il n’arrive pas à lire les pensées ? Cependant, il se doit de garder toute distance avec elle afin de ne pas être trahi une nouvelle fois. Et pourtant… Tory lui apportera de l’amitié, de la tendresse, du respect et réussira à gagner sa confiance. J’ai apprécié cette femme au fort caractère qui s’accroche à sauvegarder l’honneur de sa famille. J’ai bien aimé suivre l’évolution de la relation de ces deux personnages, relation qui partait d’un très mauvais pied !

Pour tous les fans d’Acheron, n’hésitez pas à lire ce tome qui lui est consacré afin de connaître l’enfance qu’il a vécu. Je pense que vous serez comblés, même si on n’en a jamais assez !

 J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 25 janvier 2013, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantastique, Romance. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Je l’ai dans ma Pal depuis longtemps, c’est même le tome que je devrais lire puisque j’ai lu tous les précédents mais comme il est épais (et en VO), je n’arrive pas à ma lancer. Pourtant j’adore Acheron ! Et ta chronique donne très envie de s’y plonger !

  2. Je ne connaissais pas trop cette saga, mais ton avis me pousse à l’achat :p Moi aussi j’aimerais bien découvrir cette Archeron ^^

    • lol. J’ai lu très peu de tomes de cette saga et dans l’ensemble les tomes peuvent se lire indépendamment des autres. Je ne suis pas déçue par ce 12ème tome 🙂
      Je viendrais lire tes avis si tu te mets à cette saga 😉

      Bises

  3. Ça y est je l’ai enfin lu (par rapport à mon commentaire d’il y a 2 ans et demi ^^) et effectivement j’ai énormément apprécié ce tome ! 🙂 C’est vrai que la première partie est parfois répétitive mais cela montre bien les sévices que subit Acheron.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :