Never sky (tome 1), de Veronica Rossi

P1050690

389 pages

Éditeur : Nathan

Date de parution : le  13 septembre 2012

Prix : 16€50

Quatrième de couverture

« Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l’abri du danger. Mais un jour, accusée d’un crime qu’elle n’a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d’Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu’il lui inspire, Aria n’a d’autre choix que de lui proposer un marché… qui va bouleverser leur vie à jamais. »

Mon avis

Ça faisait un petit moment que je n’avais pas lu de dystopie, j’étais donc très contente de découvrir Never Sky. La couverture de ce premier tome ne m’a pas attirée mais la quatrième de couverture me plaisait.

Dans cet opus, nous suivons les aventures d’Aria, une jeune fille qui vit dans une capsule à l’abri du monde extérieur où vivent les Sauvages, à l’abri des tempêtes d’Ether mais également à l’abri des sentiments négatifs comme la peur ou la douleur. Tous les habitants de la capsule sont dotés d’un SmartEye qui leur permet de surfer dans les Domaines (espaces virtuels). Un jour, avec ses amis, Aria va se rendre dans le dôme AG6, un secteur interdit situé dans une capsule endommagée et prend le risque de débrancher son SmartEye. Cette sortie va mal tourner et Aria va être exclue de sa capsule et lâchée seule dans le monde extérieur appelé « l’Usine de la Mort ». Comment va-t-elle survivre au monde extérieur ? Elle rencontrera Perry, un Sauvage qui va l’aider à s’en sortir dans cet environnement où elle ne connait rien et où elle devra faire face à de nombreuses difficultés… Elle voudra également retrouver sa mère avec qui le contact a été brutalement interrompue : elle est sûre qu’elle l’aidera à réintégrer son monde. Mais en échange de cette aide, Perry attend quelque chose d’Aria…

J’ai vu que beaucoup de blogueurs ont eu un coup de coeur pour ce premier tome (c’est aussi l’une des raisons pour laquelle je souhaitais découvrir ce livre). Ce n’est pas mon cas mais j’ai tout de même appréciée ma lecture.

Au début du livre, j’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire puisqu’on rentre tout de suite dans l’action mais rien n’est expliqué sur le monde dans lequel Aria vit.

La plume de l’auteur est légère et agréable à lire, ce qui fait que les pages se tournent toutes seules. L’intrigue est simple mais prenante ! J’ai aimé suivre Aria et Perry, on les voit apprendre à se connaître et c’est intéressant car ils viennent de deux mondes différents. Bien sûr au début ce ne sont pas les meilleurs amis du monde mais ils n’auront pas le choix et devront se supporter. Aria est très courageuse car elle ne se plaint pas beaucoup auprès de Perry des douleurs qu’elle ressent ; c’est quand même admirable pour une jeune fille qui ne connaissait pas la douleur. Elle apprendra à vivre dans le monde extérieur avec un grand intérêt. L’alternance de chapitres entre les points de vue d’Aria et de Perry permet d’apprendre à mieux les connaître et rend le récit encore plus vivant.

Pour conclure, un premier tome intéressant, avec malheureusement un manque d’explication de l’univers d’Aria au début du livre qui m’a empêchée de me plonger rapidement dans l’histoire. Une intrigue simple mais intéressante avec des personnages auxquels je me suis attachée. Vers la fin du livre, des révélations viennent nous surprendre ; on devient alors plus accro à l’histoire et on veut juste une chose : connaître la suite !

Je remercie grandement Samia et les éditions Nathan pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 19 février 2013, dans Dystopie, Fantastique, Partenariats, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Trop mimi ta chienne. J’ai aussi bien aimé Never Sky.

    • Merci 🙂 Oui c’est une lecture agréable mais je m’attendais à plus vu tous les avis coup de coeur que j’ai lu. Mais le 2nd tome sera peut être meilleur !

  2. Je te rejoins sur beaucoup de choses.
    Comme toi, ce n’est pas un coup de coeur mais j’ai bien aimé.
    La fin donne envie de lire la suite.

  3. Vraiment mignon le chien! Never Sky est dans ma PAL 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :