Tes dernières volontés, de Laura Lippman

437 pages

Éditeur : Points

Date de parution : le  22 novembre 2012

Prix : 7€90

Quatrième de couverture

« Avoir quinze ans, trouver sa vie morose, partir loin de chez soi pour ressentir un frisson de liberté et connaître le cauchemar : quinze jours de séquestration entre les mains d’un psychopathe. Avoir trente-cinq ans, être une mère de famille sereine, loin des affres du passé, et recevoir une lettre… de votre ancien bourreau. Dans le couloir de la mort, il a une dernière volonté : vous revoir… »

 Mon avis

Eliza est mariée et mère de deux enfants. Tout va bien pour elle jusqu’au jour où elle reçoit une lettre de lui. Lui, cet homme nommé Walter Bowman qui l’a kidnappée et séquestrée pendant plusieurs semaines lorsqu’elle avait quinze ans. Walter a commis plusieurs meurtres mais n’a pas tué Eliza : elle est la seule victime à s’en être sortie. Il reprend contact avec elle dans le couloir de la mort afin de la revoir et obtenir son pardon. Du moins, c’est ce qu’il essaye de nous faire croire. Que nous cache-t-il ? Pourquoi veut-il la revoir ? Pourquoi ne l’a-t-il pas tué comme ses autres victimes ? Eliza était-elle devenue sa complice ? Beaucoup de questions que l’on se pose lors de la lecture de ce thriller psychologique.

Le livre est divisé en plusieurs parties. La première partie est une alternance de chapitres entre la vie actuelle d’Eliza et son enlèvement en 1985. J’ai beaucoup aimé cette première partie du livre qui nous permet de découvrir au fur et à mesure de la lecture ce qu’a vécu Eliza. On fait également la rencontre d’un personnage que j’ai détesté : Barbara Lafortuny. Elle aimerait que Walter échappe à sa peine de mort, elle pense qu’il a changé, que la prison l’a fait réfléchir et qu’Eliza devrait lui pardonner. Comment une personne peut-elle penser ce genre de chose et faire tout son possible pour que cela se réalise ? C’est quand même un violeur et un meurtrier de plusieurs victimes. Des faits impardonnables.
Dans les autres parties du livre, nous suivons plusieurs personnages comme Eliza, Walter, Barbara, la mère d’une victime… Elles sont intéressantes mais moins prenantes que la première partie que j’ai préférée.

Eliza est une jeune femme forte et courageuse à laquelle on ne peut que s’attacher. Elle a réussit à laisser son passé derrière elle et à construire sa vie malgré l’enlèvement qu’elle a vécu. Elle a réussi à faire face aux questions qu’elle se posait à l’époque (par exemple, pourquoi ne l’a-t-il pas tué ?), mais également aux dires de certaines personnes qui pensaient qu’elle était la complice de son bourreau. Psychologiquement, elle s’en est très bien sortie jusqu’au jour où Walter réapparaît et vient bouleverser sa vie.
Lorsque Walter arrive à prendre contact téléphoniquement avec Eliza, on s’aperçoit qu’il pense encore avoir de l’influence sur elle. Il essaye tout doucement de la manipuler afin d’arriver à ses fins et lâche des petites phrases troublantes sur la vie personnelle d’Eliza quand il le faut, histoire de lui montrer qu’il connaît sa vie, qu’il sait qu’elle a des enfants alors qu’elle essaye à tout prix de les protéger et de les tenir éloignés de cette histoire.

Les lecteurs qui souhaitent lire un thriller sanglant, passez votre chemin ! Laura Lippman nous livre ici un thriller psychologique prenant qui est malheureusement tiré d’un crime réel.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 23 février 2013, dans Chroniques de l'imaginaire, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Je le note , tu me tentes bien en ce moment . merci de cette découverte.
    bises

  2. J’avoue que la couverture est simple, mais elle me plait bien ! Et l’histoire semble intéressante… Je le note ! Merci et bon dimanche xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :