Les Sorcières de North Hampton, de Melissa De La Cruz

437 pages

Éditeur : Orbit

Date de parution : le  9 janvier 2013

Prix : 13€90

Quatrième de couverture

« Joanna Beauchamp et ses filles, Ingrid et Freya, vivent à North Hampton, à la pointe de l’île de Long Island. La ville, belle et brumeuse, semble comme figée dans le temps, et les trois femmes y mènent une vie en apparence paisible.

En réalité elles sont de puissantes sorcières: ressusciter les morts, guérir les blessures et les peines de cœur, prédire l’avenir… autant de pouvoirs qu’elles n’ont pourtant pas le droit d’utiliser. Jusqu’au jour où Freya, la fille rebelle, emportée dans un dangereux jeu de désir entre deux frères, met son secret en péril. Et quand North Hampton devient le théâtre d’évènements tragiques, les trois femmes comprennent qu’elles ne pourront plus longtemps dissimuler leur vraie nature. »

 Mon avis

Joanna et ses deux filles, Ingrid et Freya, sont venues s’installer à North Hampton, une petite ville calme. Elles doivent y vivre comme des humaines puisque depuis la Restriction intervenue il y a des siècles, elles n’ont plus le droit d’exercer la magie. Mais celles-ci en ont marre de cacher leur vraie nature. Ce sont des sorcières après tout !
Afin d’aider leurs amis, ces trois jeunes femmes vont finir par exercer la magie, que ce soit en créant des filtres d’amour ou en ressuscitant un mort. Cependant, des choses étranges arrivent à North Hampton et elles commencent à être montrées du doigt.

J’ai beaucoup entendu parler de Melissa De La Cruz grâce à sa saga Les Vampires de Manhattan. Je souhaitais donc absolument découvrir cet auteur avec le premier tome de sa nouvelle série Les Sorcières de North Hampton.
Malheureusement, je ressors déçue de cette lecture. La plume de l’auteur est agréable à lire mais j’ai trouvé l’histoire plate. Il y a très peu d’action et l’ennui est souvent au rendez-vous. Oui c’est sympa de découvrir les personnages, de suivre leur train de vie quotidien, mais pas pendant les trois quart du livre. L’action est arrivée beaucoup trop tardivement à mon goût et je pense avoir décroché de l’histoire à certains moments.

J’ai quand même apprécié l’univers de l’auteur, découvrir Joanna et ses deux filles, Ingrid et Freya, des sorcières qui n’ont pas le droit d’exercer la magie depuis des années à cause de la Restriction. D’ailleurs on a peu d’informations sur cette Restriction, ça aurait été bien de nous donner plus de détails (et pas seulement à la fin du roman). Voir nos trois sorcières braver cet interdit pour aider des personnes et non à titre personnel m’a également plu.

Concernant les personnages, je n’ai pas trop aimé la relation de Freya et Bran. On assiste à leurs fiançailles mais finalement on ne connait rien du tout de lui et on le voit très peu pendant toute la lecture. Par contre, on croise souvent son frère envers qui Freya est attirée. Et oui, il y a un joli triangle amoureux entre un « fantôme » et un homme mystérieux. Quant à Ingrid, on la suit dans son travail au sein de la bibliothèque, rien de bien transcendant.
L’auteur a également décidé dans le dénouement de l’histoire (ce qui ne vous étonne plus) de faire un clin d’oeil à sa précédente saga Les vampires de Manhattan en introduisant dans l’histoire les Sang-Bleu. On aime ou on n’aime pas ; pour ma part je n’ai pas spécialement appréciée que des vampires rejoignent l’histoire comme un cheveu sur la soupe. Heureusement, on les rencontre très peu de temps. C’est quand même dommage de nous parler de manière descriptive de ce trio de sorcières tout au long du livre pour que des vampires se mêlent à l’histoire tout à la fin. J’aurai bien aimé que ce soit une saga consacrée aux sorcières.

Vous l’aurez compris, je suis vraiment déçue par cette lecture qui manque cruellement d’action. L’histoire est trop platonique, l’auteur nous donne beaucoup d’informations dans le dénouement de l’histoire, ça fait un peu brouillon et je n’ai pas tout compris. Un livre que je ne vous conseille pas, sauf pour vous faire votre propre avis 😉

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire.

La note de Rex

1 sur 5

Complément : la bande annonce de ce premier tome

Publicités

Publié le 2 mars 2013, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantastique, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. C’est vraiment embêtant de sortir d’une lecture aussi déçue. Je l’ai gagné , j’espère que ça se passera mieux pour moi : j’ai déjà lu des livres de Mellisa De La Cruz et les histoires ne sont jamais très élaborées.

  2. J’espère que ta prochaine lecture sera meilleure!

  3. Ce roman me fait vraiment envie… J’adore cette auteure !!! J’ai bien aimé sa saga Les vampires de Manhattan… et je suis certaine que je vais aimer celui-ci aussi ! En tout cas, avec un tel avis, mes ardeurs sont un peu ralentie… Je vais voir un peu les autres avis afin de voir si c’est l’idée générale pour ce roman. Mais j’avoue que j’ai un peu peur ! Merci pour ton avis …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :