Contre toute attente, de Linwood Barclay

441 pages

Éditeur : Belfond

Date de parution : le 7 février 2013

Prix : 22€

Quatrième de couverture

« L’entreprise de Glen Garber va mal : la crise est passée par là, les contrats sont rares, les créanciers pressants, les dettes s’accumulent. Son seul réconfort ? Sa femme Sheila et leur fillette Kelly. 
Un soir, coup de fil : police, un accident fatal, Sheila était au volant, ivre. 
Désespoir, colère, incompréhension : Sheila n’aurait jamais pris un tel risque. 
Et puis il y a cette voisine qui le harcèle de questions, ces incidents répétés sur les chantiers, ces appels anonymes, le soir. 
Et quand une amie proche est retrouvée assassinée, Glen se dit que la mort de Sheila était tout sauf un accident et qu’il est grand temps de mettre Kelly à l’abri… »

Mon avis

J’ai beaucoup entendu parler de Linwood Barclay et notamment de son roman Cette nuit-là. C’est avec Contre toute attente que je le découvre.

Tout au long de cet ouvrage nous suivons Glen, marié et papa d’une petite fille de huit ans. Sa femme Sheila a un accident de voiture alors qu’elle était saoule. Passant par diverses émotions comme la surprise, la haine et l’incompréhension, Glen finit par se poser des questions. Sa femme était-elle alcoolique ? Pourquoi a-t-elle pris le volant dans cet état d’ivresse ? Glen a également des difficultés financières : un bâtiment dans lequel l’un de ses employés a fait l’électricité a pris feu et il n’est pas sûr que son assurance l’indemnise. Enfin, sa fille ayant entendu une conversation privée, il doit la protéger des personnes qui sont prêtes à tout pour que cette conversation reste privée…

Ce thriller évoque un sujet d’actualité qui est la crise et met en avant un homme ordinaire dont la vie vient d’être bouleversée à cause du décès de sa femme. Ce n’est donc pas un thriller sanglant, mais un thriller psychologique où l’on se pose pas mal de questions. J’ai facilement réussi à me mettre à la place de Glen : en période de crise, il peut facilement survenir des difficultés financières et puis un coup dur (le décès d’un proche) peut arriver à n’importe qui. Cela a fait que je me suis facilement attachée à lui et à sa fille, Kelly.
Tout en cherchant à découvrir pourquoi Sheila avait bu et pris le volant, Glen ira de découverte en découverte ; il découvrira la face cachée de Sheila et de leurs amis. Lorsque la crise nous touche, elle peut nous faire faire n’importe quoi… Les questionnements sont omniprésents au sein de ce thriller et leurs réponses ne sont pas forcément celles auxquelles on pense.

C’est un thriller passionnant que j’ai fort apprécié notamment grâce à l’auteur qui a su rendre ce récit réaliste avec les sujets qu’il aborde.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

5 sur 5

Publicités

Publié le 19 avril 2013, dans Chroniques de l'imaginaire, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Il me tarde de lire cet auteur ! J’ai « Crains le pire » dans ma PAL 🙂

  2. J’ai hâte de découvrir cet auteur.

    • J’ai vu des commentaires négatifs sur ce livre, mais moi j’ai bien aimé ^^ par contre je ne peux pas le comparer avec d’autres livres de cet auteur 🙂

  3. J’ai vraiment envie de tenter le coup avec cet auteur, je lis beaucoup de positif dessus, et ton avis me donne encore plus envie 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :