Le dernier des treize, de Mercedes Deambrosis

285 pages

Éditeur : Editions La Branche

Date de parution : le 14 mars 2013

Prix : 15€

Synopsis

« Ils étaient une bande de treize adolescents inséparables, des idéalistes, des révoltés. Une nuit, saouls, ils jurent par tous les diables qu’ils ne désarmeront jamais : ensemble, ils décident d’engager un tueur chargé de les exécuter s’ils venaient à trahir, adultes, leurs idéaux. 
Aujourd’hui, la bande de treize a la quarantaine passée, le poids du temps, du boulot et des compromis sur les épaules. Ils ne sont plus vraiment amis, ne s’aiment plus trop, mais se revoient, aux enterrements. Car chaque treize lune, l’un des treize est assassiné.« 

Mon avis

Je n’ai pas accroché à ce thriller mais je vous conseille de vous faire votre propre avis dessus car j’ai lu des avis positifs. J’ai trouvé l’écriture de l’auteur assez agréable mais elle m’a souvent perdu dans les personnages. Dès le début, elle nous liste les prénoms de douze personnages. On ne connait pas le prénom de l’un des narrateurs qui est le dernier des treize personnages. Le problème est que l’auteur nous les liste mais qu’on n’apprend pas du tout à bien les connaître donc je ne me suis pas attachée à eux. Puis assez souvent, je ne savais pas de quel personnage elle parlait car elle utilise le « il » ou « elle » mais en ne parlant pas du personnage dont elle vient de donner le prénom. Bref, il faut réussir à la suivre !

Le lecteur suit également Louis-Edouard Dudeuil, un inspecteur en charge de l’affaire. En effet, lorsqu’ils étaient plus jeunes, les treize personnages ont conclu un pacte : engager un tueur à gage s’ils trahissent leurs idéaux. Des années après, des membres de leur groupe meurent brutalement. Est-ce que l’un d’entre eux a engagé un tueur à gage ? Ca sera à l’inspecteur de le découvrir. Par contre, ce personnage est assez développé et on ressent bien que son père ne l’apprécie pas et qu’il en souffre. Personnellement, je n’ai pas apprécié ce personnage.

Concernant l’histoire, je n’ai pas trop accrochée non plus alors que la quatrième de couverture me donnait envie de découvrir ce roman. Néanmoins, je n’ai pas trouvé l’auteur des meurtres avant la fin du roman, même si, je l’avoue, je n’ai pas cherché à le trouver.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas apprécié cette lecture, mais je vous conseille de vous faire votre propre avis dessus.

Je remercie Gilles Paris pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

1 sur 5

Publicités

Publié le 16 juillet 2013, dans Partenariats, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Eh bien , tu as vraiment pas accroché , il ne m’attire pas donc je passe .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :