Treize jours avant minuit, de Patrick Carman

302 pages

Éditeur : Bayard Jeunesse

Date de parution : le 21 mars 2013

Prix : 14€90

Quatrième de couverture

« S’il était possible d’avoir un superpouvoir, un seul, lequel choisirais-tu ?
On pose souvent cette question, moi comme les autres. Mais il est rare que j’obtienne une réponse logique. (…) La vérité, c’est que même les pouvoirs les plus spectaculaires sont sources des pires ennuis. J’aurais aimé qu’on m’initie à ce secret il y a treize jours. Ça m’aurait simplifié la vie.
Voilà ce qui s’est passé, ou du moins les événements tels que je m’en souviens. Je n’ai pas une mémoire surhumaine, mais je peux vous affirmer ceci : J’ai tué un homme, peut-être deux. Voire un troisième. J’ai un pouvoir. Pas deux, pas trois, pas quatre. Un seul. J’ai rencontré une fille, et elle a tout changé.« 

Mon avis

Jacob est de retour au lycée de Sainte-Croix après un tragique évènement : M. Fielding, son père adoptif, est décédé dans un accident de voiture dont Jacob est ressorti vivant. Il retrouve son meilleur ami Milo et fait la connaissance d’une nouvelle élève, Ophelia, surnommée Oh. Celle-ci ayant le bras dans le plâtre, elle lui demande de lui écrire un mot dessus. Il écrit alors : « tu es indestructible ». Plus tard Oh fait une violente chute de Skateboard et s’en sort sans une égratignure. Comment ça se fait ? Jacob détient quelques éléments de réponse et en parle à ses deux amis. Ensemble, ils vont chercher à approfondir cette découverte.

J’ai apprécié ce roman qui se lit rapidement. Il est divisé en plusieurs chapitres dont les titres font office d’un décompte jusqu’au dénouement final. J’ai trouvé l’intrigue intéressante et le suspense est maintenu tout au long de la lecture. Cependant, j’ai été gênée par trop de répétitions. En effet, le trio d’adolescents a découvert un super-pouvoir. Ils vont alors le tester dans diverses situations. J’ai eu un peu l’impression qu’on tournait en rond. Néanmoins, on comprend à la fin que ces situations ont une certaine importance.

Concernant les personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à eux, mais j’ai bien aimé voir les conséquences que ce super-pouvoir a eu sur eux ; ils vont tous les trois avoir des réactions différentes. Ce livre nous amène également sur quelques pistes de réflexion : qui peut défier la mort ? Quelles en sont les conséquences ?

Pendant une bonne partie du roman on ne connait pas la véritable origine de ce super-pouvoir. Mais celle-ci nous est expliquée vers la fin du livre. Dommage pour Jacob et leurs amis qui ne connaissaient pas les conséquences de ce super-pouvoir que je vous laisse découvrir… Mais attention, sauver une vie n’est pas gratuit.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 26 juillet 2013, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantastique, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Bien le genre de chose qui me tenterait ça ! 😀
    J’étais très curieuse quand je l’ai vu en magasin, c’est bien d’avoir (enfin) un avis.
    A cause de toi je l’ajoute à ma wish 🙂

  2. J’aimerais beaucoup le lire 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :