Archives Mensuelles: août 2013

Animale (tome 1 – La malédiction de Boucle d’or), de Victor Dixen

400 pages

Éditeur : Gallimard Jeunesse

Date de parution : le 22 août 2013

Prix : 17€90

 Quatrième de couverture

« Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.« 

Mon avis

Je remercie grandement On lit plus fort et leéditions Gallimard Jeunesse de m’avoir sélectionnée pour la promo 2013 ! Je remercie également Victor Dixen pour la découverte de son roman ! Je n’attendais rien de spécial de cette réécriture de Boucle d’Or et les trois ours puisque je ne suis pas fan de conte. J’étais juste intéressée par cette lecture grâce à la quatrième de couverture qui m’a mis l’eau à la bouche.

Blonde est une jeune fille de dix-sept ans qui vit dans le couvent de Sainte-Ursule. Elle est obligée de couvrir ses cheveux d’or et doit porter des lunettes confectionnées avec des fragments de vitrail bleu. Un soir, un vieillard vient frapper à sa fenêtre afin de lui remettre un dossier. Que contient ce dossier ? A partir de ce moment là, la vie de Blonde va être bouleversée.

Ce roman est composé de quatre parties. Dans les deux premières parties, nous suivons Blonde au sein de Sainte-Ursule, nous la voyons découvrir le dossier que lui a confié le vieillard, faire la rencontre d’un charmant jeune homme, Gaspard, et découvrir son passé. La troisième partie du livre est relaté sous forme de journal intime rédigé par Blonde. Enfin, la quatrième partie narre le point de vue et les aventures de Gaspard.

Je n’avais pas encore lu d’ouvrage de Victor Dixen et j’ai été très agréablement surprise par la fluidité de sa plume et la richesse de son roman. L’intrigue est bien ficelée, passionnante et prenante. L’histoire que l’on découvre en même temps que Blonde dans le dossier confié par le vieillard est intéressante. Dès que Blonde fermait le dossier, j’avais aussi hâte qu’elle de l’ouvrir de nouveau. Puis l’enquête qu’elle sera amenée à mener était tout aussi intéressante et prenante.

J’ai apprécié Blonde, cette jeune fille solitaire qui vit dans son monde. Au début elle m’a semblée relativement naïve et j’ai pris beaucoup de plaisir à la voir évoluer tout au long du roman. Blonde est une héroïne attachante. D’ailleurs, sa romance avec Gaspard était plaisante mais je suis un peu déçue qu’elle se soit accélérée d’un coup ! Bien sûr, des personnages secondaires, notamment des petites pestes, sont présents 😉

La réécriture d’un conte merveilleusement bien écrit par Victor Dixen et plus sombre que Boucle d’Or et les trois ours. Une histoire mêlant enquête, découverte et fantastique. Un livre jeunesse à découvrir !

Le premier roman que j’ai découvert grâce à Gallimard Jeunesse est une jolie découverte  🙂 Merci beaucoup !

Parution le 22 août 2013

La note de Rex

5 sur 5

Bonus multimédia

C’est lundi, que lisez-vous ? [56]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

      

Ma lecture en cours

Je vais la commencer ce matin dans les transports

Ma prochaine lecture

Et vous, que lisez-vous ?

L’appel des Oubliés : Les nouveaux royaumes invisibles (tome 1 – L’héritier oublié), de Julie Kagawa

512 pages

Éditeur : Editions Harlequin (collection Darkiss)

Date de parution : le  1er juin 2013

Prix : 16€41

Quatrième de couverture

« Essayez seulement de ne pas croire aux fées…

Elles ne disparaîtront pas pour autant.

Je m’appelle Ethan Chase. Je veux juste être normal mais les fées, elles, ne veulent pas se laisser oublier. Le seul moyen de me débarrasser d’elles pour de bon ? Pénétrer leur territoire et solliciter l’aide de la Reine du Fer, ma sœur. J’aurais préféré partir seul, ne révéler mon secret à personne. Mais Kenzie, la fille qui me fait rêver, s’est imposée dans l’aventure.

Je m’appelle Ethan Chase. Et je ne vivrai peut-être pas assez longtemps pour voir se lever le jour de mon dix-huitième anniversaire.« 

Mon avis

Je n’ai pas encore eu le plaisir de découvrir la série de cette auteur où tout a commencé : Les Royaumes invisibles. Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de l’avoir lu pour comprendre le premier tome de la nouvelle série L’appel des oubliés – Les nouveaux royaumes invisibles, mais on apprend plein de choses qui se sont passées dans Les Royaumes invisibles.

Dans ce premier tome on retrouve Ethan Chase treize ans après le quatrième tome de la saga Les Royaumes invisibles. Il a maintenant dix-sept ans. Il est le frère de la Reine du fer et possède le don de double vue. De ce fait, il voit les fées et celles-ci lui mènent la vie dure. Afin de mettre personne en danger, il reste seul et évite d’avoir des amis. Néanmoins, il se liera d’amitié avec Todd, un demi-phooka, et Kenzie, une jeune fille de son lycée qui souhaite l’interviewer pour son arrivée. Un jour, Todd se fait kidnapper par une nouvelle espèce de fée. Ethan décide donc de partir à sa recherche au Pays de Nulle Part. Kenzie n’aura d’ailleurs pas d’autre choix que de suivre Ethan dans le monde des fées.

L’univers créé par l’auteur est sombre et riche. Les fées ne sont ici pas aussi gentilles que la fée clochette. Au contraire, elles sont manipulatrices et cruelles. Julie Kagawa nous emmène facilement dans son univers grâce aux descriptions, combats, révélations et  rebondissements. Comme Ethan et Kenzie, on se méfie de chaque personnage qu’ils rencontrent puisqu’on sait que les fées ne font rien gratuitement !

Concernant les personnages, je les découvre avec cette nouvelle saga. Ethan a été fortement blessé par le passé par les fées et leur monde. Sa sœur est d’ailleurs elle-même Reine du Fer et il n’a aucun contact avec elle. Lorsqu’il doit retourner dans le Pays de Nulle Part, il se méfie de tout, appréhende les retrouvailles avec sa soeur. Néanmoins, il est parti à la recherche de son ami Todd. Au fur et à mesure de ses aventures dans ce premier tome, je trouve qu’il ne haïra plus autant qu’avant les fées, même si bien sûr il ne les porte pas dans son cœur.

Kenzie est une jeune fille qui cache un gros secret. Elle est attachante et sa persévérance à essayer de connaître Ethan fait que ce jeune homme va vite tomber sous son charme. Kenzie n’a peur de rien, elle veut juste profiter pleinement de la vie. Elle est courageuse puisqu’elle ne veut pas abandonner Ethan dans ce nouveau monde alors qu’elle n’y connait pas grand chose à part ce qu’elle a lu dans les livres. Elle fera d’ailleurs la rencontre de diverses créatures sans pour autant prendre ses jambes à son cou.

Pour conclure, comme j’aime beaucoup l’univers des fées, c’est une nouvelle saga que j’ai appréciée et qui m’a donnée envie de découvrir Les Royaumes invisibles sans tarder !

Je remercie grandement les éditions Harlequin (collection Darkiss) pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

Pour lire un extrait de ce premier tome, cliquez ici

La note de Rex

4 sur 5

In My Mailbox [54]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Livres reçus en partenariat

Pour lire un extrait de Seuls au monde, cliquez ici

Livre acheté

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

Nouvelle saga de Maria V. Synder le 1er novembre 2013 chez Darkiss !

Coucou tout le monde !

J’ai le grand plaisir de vous annoncer que les éditions Harlequin, collection DARKISS, publient le 1er novembre 2013 le premier tome de la série Le Pouvoir des Lys, de Maria V. Snyder !

Présentation de l’éditeur 

« Elle a le pouvoir de guérir… Mais son don peut lui être fatal.
Avry vit cachée. Elle est la dernière survivante du peuple maudit des Guérisseurs : si elle se montre, elle risque la mort. Pourtant, un jour, elle enfreint sespropres règles. Cela suffit à Kerrick d’Alga pour la capturer et l’emmener de force. Au terme du voyage, Avry doit guérir un Prince au prix de sa propre vie. Mais, tandis qu’ils se lancent dans cette dangereuse expédition qui rapproche chaque jour Avry de la mort, il se noue entre elle et Kerrick une étrange relation de haine et d’intense attirance réciproques…« 

Remarquée en littérature jeunesse dans DARKISS avec la trilogie Les porte du secret  (rééditée en novembre 2013 en poche), Maria V. Snyder revient en force. Avec ce 1er  volume de sa nouvelle saga, « Le pouvoir des Lys », Maria V. Snyder renoue avec le genre qui a fait son succès : la fantasy.

Sortie le 1er novembre 2013 aux éditions Harlequins / collection Darkiss / 512 pages / 15€50

Frissons d’assises, l’instant où le procès bascule, de Stéphane Durand-Souffland

235 pages

Éditeur : Points

Date de parution : le 13 juin 2013

Prix : 6€60

 Quatrième de couverture

« Tous les grands procès d’assises connaissent un moment précis où tout bascule : revirement d’un témoin, aveux inattendus d’un accusé, plaidoirie passionnée d’un avocat… Stéphane Durand-Souffland restitue l’atmosphère intense des prétoires confinés et décortique quatorze grande affaires judiciaires, dont la disparition de Suzanne Viguier, le procès d’Yvan Colonna et le scandale d’Outreau.« 

Mon avis

J’aime beaucoup le droit et même si je n’ai pas suivi la voie de la magistrature, j’adore suivre l’actualité des affaires judiciaires. Je n’ai jamais été voir un procès d’assises puisque, pour ceux ouverts au public, ce sont des procès où il faut avoir le cœur accroché : c’est là où sont jugées les affaires les plus horribles. Lorsque j’ai vu que Stéphane Durand-Souffland, chroniqueur judiciaire du Figaro depuis 2001, a rédigé ce livre documentaire qui relate un moment précis où tout bascule dans quatorze affaires judiciaires connues, je ne pouvais que me jeter sur cet ouvrage.

Ne vous attendez pas à voir relater tout le procès de chaque affaire. Le livre est court et s’attache vraiment au moment où tout bascule, où un témoin peut avouer qu’il a menti, où un accusé ayant toujours dit qu’il est innocent ne supporte plus la pression, le regard des familles et finit par avouer qu’il est coupable.

Le livre est découpé en quatorze chapitres qui sont construits de la même façon. D’abord, Stéphane Durand-Souffland nous annonce la date du jour du procès qu’il va nous relater. Puis on assiste à ce moment crucial où le procès bascule. Enfin, en quelques lignes, il nous informe du verdict rendu.
Pour les familles assistants aux procès, on voit souvent que c’est très difficile pour elles. Lorsque le président montre les photos de la scène du crime, en général elles sortent de la salle pour ne pas les voir. Mais paradoxalement, les familles n’en veulent pas toujours à l’accusé. Elles veulent qu’il les délivre en admettant le meurtre, mais surtout en leur expliquant les circonstances et les raisons de ce meurtre.On s’aperçoit également que dans un procès d’assises, le président de la Cour d’assises cherche à connaître la personnalité de l’accusé et instaure donc un dialogue avec lui. Certains accusés finissent par se confier tandis que d’autres restent fermés comme une huître.

Dans cet ouvrage, des affaires vraiment connues sont examinées, notamment l’affaire d’Outreau, où l’on ressent aisément la tension qui règne dans la salle rien qu’à la lecture du revirement de l’accusé. L’affaire d’Yvan Colonna, très médiatisée, est également prenante, puisque l’accusé condamné à la perpétuité se dit toujours innocent. Plusieurs procès ont eu lieu, il a formé un pourvoi en cassation après le dernier verdict qui a été rejeté en juillet 2012. A priori, il devrait saisir la Cour Européenne des droits de l’homme.

Attention, ce livre n’a pas du tout pour objectif de juger ou de prendre parti. Stéphane Durand-Souffland a juste voulu raconter le moment où tout bascule, où la salle d’audience est prise de frisson, le moment où le destin de l’accusé se joue. Un livre documentaire que j’ai trouvé très intéressant et parfois prenant.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

5 sur 5

Confidences d’une fille en colère (tome 1), de Louise Rozett

379 pages

Éditeur : Editions Harlequin (collection Darkiss)

Date de parution : le  1er juin 2013

Prix : 14€50

Quatrième de couverture

« Bienvenue dans ma vie !
1. Ma famille a explosé,
2. Mon lycée est une jungle,
3. Mes « camarades » de classe n’ont que deux mots de vocabulaire : cool et fuck,
4. Ma meilleure amie ne pense qu’à perdre sa virginité,
Et moi, je me sens comme au milieu des Aliens et j’ai constamment la rage. Je donnerais tout pour remettre les compteurs à zéro : ramener papa à la maison, entendre de nouveau rire maman, me chamailler avec mon petit frère — comme avant.
Seulement plus rien n’est comme avant, même pas MOI. La preuve, je viens de recevoir mon premier baiser…« 

Mon avis

Dans ce premier tome nous suivons les confidences de Rosie, quatorze ans, lors de sa première année de lycée. Elle a récemment perdu son père lors d’une explosion en Irak. Son frère, Peter, a quitté le foyer familial pour ses études. Rosie vit alors seule avec sa mère. Elle a du mal à trouver sa place dans son lycée ; un groupe de filles la prend tout de suite en grippe, son amitié avec sa meilleure amie Tracy va être mise à rude épreuve et elle craque pour un garçon un peu plus âgé qu’elle et qui est déjà en couple avec son ennemie, Regina.

J’ai beaucoup aimé la plume de Louise Rozett qui est agréable, fluide, vivante et accrocheuse. Le début de l’histoire se déroule tranquillement et viennent s’ajouter au fur et à mesure de l’histoire quelques problèmes d’adolescents. On sent pendant tout le roman que Rosie s’énerve assez facilement, notamment après sa mère. Sa colère va en grandissant jusqu’à la fin du roman où notre Rosie explose. L’auteur a également réussi à transmettre les émotions de cette jeune fille. Et oui, on rit pas mal avec Rosie, mais on finit également par avoir les larmes aux yeux. Mine de rien, ce livre se lit facilement, mais il traite de sujets importants durant la période de l’adolescence : l’amitié, l’amour, la sexualité, l’alcool et nous assistons même à une première visite chez le gynécologue !

Je me suis rapidement attachée à Rosie. C’est une jeune fille qui essaye de faire le deuil de son père. Suite au décès de celui-ci, je pense qu’elle est devenue mâture pour son âge. Du coup, elle n’a pas les mêmes centres d’intérêts que les autres élèves qui pensent qu’aux fêtes, à l’alcool et au sexe. Sa meilleure amie Tracy va rentrer chez les pom-pom girls. A partir de ce moment là, elles vont commencer à s’éloigner l’une de l’autre puisqu’elles pensent et évoluent différemment.  Malheureusement, cette rupture amicale ne se passera pas très bien ! S’agissant de Jamie, je n’ai pas réussi à le cerner… Je me suis souvent posée des questions sur son comportement alors qu’il semblait vouloir sortir avec Rosie. Quant à sa copine, Regina, l’ennemie de Tracy, elle joue très bien son rôle de peste ! Enfin, j’ai trouvé Angelo très sympathique.  J’aimerais bien pouvoir plus le connaître dans le prochain tome.

Un roman simple, pas plus original que ça, mais qui m’a fait passer un très bon moment de lecture. Encore un roman de la collection Darkiss que j’ai apprécié !

Je remercie grandement Romy, Camille et les éditions Harlequin (collection Darkiss) pour cette jolie découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5

Beautiful Dark (tome 1), de Jocelyn Davies

284 pages

Éditeur : Pocket Jeunesse

Date de parution : le  20 juin 2013

Prix : 16€50

Quatrième de couverture (à ne pas lire pour éviter d’être spoilé ! )

« Le soir de son dix-septième anniversaire, Skye rencontre deux garçons aussi différents que le feu et la glace. Leurs points communs : une même attirance pour la jeune fille… et leur condition d’ange déchu. Mystérieux et sombre, Devin est un messager de l’Ordre qui contrôle le destin de chacun. Charmeur et lumineux, Asher est un partisan de la Rébellion qui défend le libre arbitre. Ils vont l’un et l’autre chercher à séduire Skye, dont les pouvoirs sont encore ignorés de tous…« 

Mon avis

Skye est une jeune fille orpheline de dix-sept ans. Elle vit avec la meilleure amie de sa défunte mère. Lors de la fête organisée pour son anniversaire, elle rencontre Devin et Asher, deux cousins que tout oppose. A partir de ces rencontres, sa vie va être bouleversée.

Je trouve la couverture très jolie et c’est ce qui m’a donnée envie de découvrir ce livre, mais cette nouvelle saga young adult ne m’a pas conquise pour le moment. La plume de l’auteur est simple et il n’y a pas beaucoup de descriptions : ce premier opus se lit alors rapidement. L’histoire se déroule lentement, trop lentement à mes yeux. Autre point négatif : j’ai lu la quatrième de couverture et je vous conseille fortement de ne pas le faire parce qu’elle dévoile beaucoup trop l’histoire.

Concernant les personnages, un triangle amoureux se met en place dont deux personnages sont vraiment trop stéréotypés. Devin, blond, est timide, calme et discret, Asher, brun, est tout l’inverse ; il ne respecte aucune règle, est rebelle et mystérieux. Skye sera attirée par ces deux personnages qui la draguent sans cesse. Elle ne saura pas à qui faire confiance. Tout comme elle, j’ai douté jusqu’au dénouement final sur le « méchant » de l’histoire. Je ne vous en dévoilerai pas plus sur la vraie nature de ces personnages et sur l’univers créé par l’auteur, afin de garder le suspense lors de votre lecture. Pour vous mettre l’eau à la bouche, je peux juste préciser que deux camps s’opposent. S’agissant de Skye, elle découvrira qu’elle détient peut être des pouvoirs et s’entraînera à les faire venir. Elle fera sa girouette entre Devin et Asher, ce qui est assez agaçant. Je ne me suis pas spécialement attachée à elle ni aux autres personnages.

Ce premier tome pose les bases de l’histoire, nous présente les personnages et l’univers créé par l’auteur. Je n’ai pas été conquise par cet opus qui n’est pas assez approfondi à mon goût. J’attends maintenant beaucoup du deuxième tome, en espérant qu’il ne soit pas aussi simple.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

2 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [55]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures de la semaine passée

      

   

Ma lecture en cours

Mes prochaines lectures

      

Et vous, que lisez-vous ?

In My Mailbox [53]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Livre reçu en partenariat

Les épreuves non définitives

Livre gagné sur le blog de Gr3nouille

Livres achetés

   

Livres troqués

   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?