Les fragmentés (tome 2 – Les déconnectés), de Neal Shusterman

499 pages

Éditeur : Edition du Masque (collection MsK)

Date de parution : le 11 septembre 2013

Prix : 17€

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture (attention aux spoilers sur le premier tome)

« Et vous, combien valez-vous ?

Dans une société traumatisée par la Seconde Guerre civile, une loi autorisant la fragmentation a été votée. Celle-ci stipule que tout parent peut décider de « résilier » son enfant rétroactivement.

Réfugiés dans un cimetière d’avions de l’Arizona, Connor et Risa ont réussi à échapper à ce sort funeste. Au beau milieu du désert, ils accueillent des centaines d’adolescents, qui, comme eux, ont décidé de résister. Peuvent-ils encore changer une société qui considère leur vie comme un bien de consommation ?« 

Mon avis (attention aux spoilers sur le premier tome)

Ce deuxième tome est la suite directe du premier opus. Il démarre sur les chapeaux de roues avec la venue des Frags (sorte de brigade des mineurs en charge des fragmentés) chez les parents de Rufus, qui ont signé son ordre de fragmentation.

Tout au long de la lecture, nous retrouvons Connor, Risa et Lev dans leur combat contre la fragmentation, mais nous rencontrons aussi des nouveaux personnages, notamment Rufus et Miracolina. Attention, l’auteur ne sera pas tendre avec eux…

Le monde dans lequel vivent ces adolescents n’a pas changé. Il est toujours impossible de tuer un enfant depuis sa conception jusqu’à ses treize ans. Mais entre treize et dix-sept ans, la vie de l’enfant peut être interrompue, sur simple décision de ses parents. Ce processus consiste à résilier rétroactivement l’existence de l’enfant tout en le gardant en vie puisque ses organes serviront à d’autres personnes, donc l’enfant vivra au travers ces personnes.

J’ai pris grand plaisir à me plonger de nouveau dans ce monde qui, il faut bien le dire, est révoltant et horrible à imaginer. Comme dans le premier tome, il y a une alternance de narrateurs, ce qui permet de rendre le roman vivant et rythmé et de nous tenir en haleine tout au long de la lecture. J’ai trouvé intéressant de voir également le point de vue des « méchants » de l’histoire, ceux qui fragmentent les adolescents.

Concernant les personnages, Lev va essayer de faire comprendre aux décimés qu’il ne faut pas se laisser fragmenter. Il rencontrera d’ailleurs Miracolina, en qui il se retrouve lorsqu’il voulait absolument être fragmenté dans le premier tome. Cette jeune fille accepte volontairement d’être fragmentée et se battra pour qu’on la laisse faire. Au sein du cimetière d’avions, Risa et Connor essaieront de sauver les adolescents qui ont échappé à la fragmentation. Ils feront alors la rencontre de Rufus, un jeune rebelle malin. Enfin, un personnage intéressant fait son apparition, il s’agit de Cam, mais je vous laisse le soin de le découvrir lors de votre lecture.

J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette trilogie, mais celui-ci est encore meilleur ! De l’action, des retournements de situation, un monde dérangeant : une des meilleures dystopie que j’ai lue ! Je veux la suite !

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

Coup de coeur

Publicités

Publié le 10 octobre 2013, dans Chroniques de l'imaginaire, Dystopie, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Une saga qui montent en puissance à ce que je vois .

  2. elodie macquart

    eh bien si c’est un coup de cœur il ne faut pas que je passe à côté ^^ merci de ton avis

  3. Voilà une saga que je souhaite de découvrir… Les couvertures sont magnifiques en plus 🙂 Et un coup de coeur en plus … Bref il passe dans ma wishlist sans soucis !!!

  4. suis bien tentée par ce tome et le premier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :