Pierre, feuille, ciseaux, de Catherine Kalengula

304 pages

Éditeur :  Hachette (collection Bloom)

Date de parution : le  7 août 2013

Prix : 13€90

Synopsis

« Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance.
Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules. Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et
la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?« 

Mon avis

Alice vit chez sa grand-mère suite au décès de ses parents. Comme on peut aisément l’imaginer, elle n’arrive pas à faire face à cette perte, elle vit repliée sur elle-même, elle n’a envie de rien… Pour faire plaisir à sa grand-mère qui s’inquiète pour elle, elle accepte de se rendre chez un psychologue. Mais l’ascenseur qu’elle prend tombe en panne. Elle se retrouve seule, dans le noir, avec Shane, un jeune homme en colère contre son père adoptif. Ces deux jeunes adolescents n’hésitent pas à s’ouvrir l’un à l’autre alors qu’ils ne se connaissent pas. Mais quand leurs chemins se séparent à la sortie de l’ascenseur, ils n’ont aucun moyen de se retrouver… Vont-ils réussir à se retrouver et à se reconstruire ?

Il y a une alternance de narrateurs entre Alice et Shane, ce qui nous permet de bien connaître ces deux personnages et de rendre l’histoire plus vivante. On sait dès le début comment l’histoire va se terminer entre Alice et Shane, mais finalement, ce n’est pas ce qui importe le plus dans ce livre. Ce qui est important, c’est la rencontre de ces deux adolescents brisés qui vont réussir, grâce à la rencontre de l’autre, à se reconstruire. Ce roman est intéressant et touchant puisqu’il parle de plusieurs sujets importants, notamment l’adoption, le deuil et les doutes quant à l’avenir professionnel de deux adolescents.

Malgré quelques longueurs et un livre un peu court à mon goût, cette romance est jolie et agréable à lire. J’ai passé un bon moment de lecture aux côtés d’Alice et Shane !

 Je remercie les éditions Hachette pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 13 novembre 2013, dans Jeunesse, Partenariats, Romance. Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. un livre que j’ai bien aimé également, une très jolie histoire d’amour pleine de sentiments !!

  2. Il a l’air sympa 🙂

  3. Il m’intrigue énormément ! Mais j’ai peur que ce soit long également.

  4. Il est dans ma wishlist !!! Et je compte bien mettre la main dessus…En plus, j’adore les double narration !!!

  5. Ce roman me tente beaucoup! ^^

  6. Aussi doux que mignon ! J’ai beaucoup aimé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :