Le cercle des confidentes (tome 1 – Lady Megan), de Jennifer McGowan

470 pages

Éditeur :  Milan

Date de parution : le  4 septembre 2013

Prix : 15€20

Quatrième de couverture

« Elles sont cinq.

Cinq jeunes femmes aux talents extraordinaires.

Cinq espionnes de la reine Elisabeth Ire d’Angleterre.

Elles sont ses yeux, ses oreilles.

Chacune est unique.

Voici l’histoire de la première d’entre elles, Lady Megan… »

Mon avis

Nous sommes à Londres en avril 1559. Meg fait partie d’une troupe de comédiens et voleurs, la Rose d’or, qui se donne en représentation dans diverses villes. Pas de chance, Meg se fait arrêter. La sentence pour vol à cette époque : la mort ! Mais on lui propose de gagner sa liberté en intégrant le Cercle des confidentes de la Reine, aux côtés de quatre demoiselles, pendant un certain temps. Elle aura surtout pour mission l’espionnage, mission qui l’embarquera dans les complots de la Cour.

Je n’aime pas l’histoire et je ne lis jamais de romans historiques. Mais j’avais très envie de me lancer dans cette saga ; la première et la quatrième de couverture m’ont attirée. Pour la lecture d’un premier roman historique, j’en ressors ravie ! La plume de l’auteur est riche, mais reste aisément accessible pour ceux qui n’ont pas l’habitude de ce genre littéraire. L’époque est bien décrite, ainsi que les lieux et les personnages. L’intrigue est intéressante, l’action et le suspens sont omniprésents. Il y a très peu de romance, mais cela ne m’a pas dérangée car ce n’est pas le sujet principal de ce livre. Je peux tout de même reprocher une mise en place de l’intrigue un peu longue et des chapitres trop longs.

Meg va beaucoup évoluer dans cet opus. En effet, elle ne connaît rien au comportement qu’elle doit avoir en tant que confidente de la Reine. Elle suivra alors un apprentissage, puis on finira par lui confier diverses missions. On s’apercevra que l’entourage de Meg n’est peut être pas aussi loyal que ça. Même si Meg a rejoint le Cercle des confidentes à cause de son arrestation, elle prend ses missions à cœur et est loyale à tout prix envers la Reine. C’est une jeune femme que j’ai appréciée et que j’ai trouvée intelligente.

Elles sont cinq jeunes femmes, espionnes de la Reine Elisabeth Ière. Dans cette saga, chaque tome va nous raconter l’histoire de chaque espionne. Je suis assez triste de quitter Meg, mais j’ai hâte de découvrir l’histoire et les talents d’une autre espionne…

  J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 3 décembre 2013, dans Chroniques de l'imaginaire. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Intéressant ! ça donne envie

  2. Il est dans ma wish list, j’ai hâte de le trouver pour pouvoir le découvrir. 😉

  3. Je suis très tentée. Je note avec soin !

  4. Moi, j’aime beaucoup les romans historiques! Je suis très tentée par ce livre 🙂

  5. J’aimerais beaucoup le lire =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :