Seuls au monde (tome 2), de Emmy Laybourne

284 pages

Éditeur : Hachette

Date de parution : le 29 janvier 2014

Prix : 15€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Huit jeunes sont dans un bus. Le trajet s’étale sur 110 km.

Sachant que :

1. une usine chimique a explosé ;

2. mettre le nez dehors équivaut à mourir dans d’atroces souffrances ;

3. la route est infestée de meurtriers, calculez leurs chances d’arriver entiers à l’aéroport.

Les huit jeunes, c’est nous.

Et nos chances de réussite, elles puent.

La fin du monde a commencé comme un jour ordinaire. Nous étions quatorze, pris au piège dans un centre commercial. A guetter une aide qui n’est jamais venue. Notre seul espoir : un avion qui nous attend à Denver et doit nous emmener loin du nuage toxique.

Dean, mon frère, a décidé de rester avec Astrid et trois petits.

Et moi, je suis parti avec les autres.

Ai-je fait le bon choix ? »

Mon avis

Dans le premier tome, ils étaient quatorze jeunes, âgés de cinq à quinze ans, enfermés dans un centre commercial. S’ils sortent dehors, ils respireront des fumées toxiques qui peuvent provoquer des cloques, des hallucinations ou la mort…   A la fin du premier opus, huit jeunes ont quitté le centre commercial en bus. Nous les suivons lorsqu’ils essayeront de rejoindre l’aéroport international de Denver où, apparemment, ils seront sauvés. Nous suivons également les cinq jeunes qui sont restés au centre commercial. Mais tout ne se passera pas comme prévu, sachant que des meurtriers ou des adolescents sans pitié rodent…

J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga, c’était donc un plaisir pour moi de me plonger dans le deuxième opus. J’avoue avoir préféré le premier tome pour la découverte de l’univers et des personnages. Mais j’ai pris un grand plaisir à suivre nos personnages en train de survivre, d’échapper à la mort. C’est un tome rempli d’action !

Je trouve que cet opus est plus sombre que le premier et cela m’a plu. Par contre, même si on voit le monde extérieur lorsqu’on suit les jeunes qui sont dans le bus, j’aurai aimé connaître encore plus de choses sur ce monde.

Malgré une simple plume de l’auteure, elle arrive à nous faire ressentir les émotions des enfants. Oui, non seulement leur groupe sera séparé, non seulement quelques uns d’entre eux se rendront à Denver, mais d’autres enfants n’auront pas cette chance ou en ressortiront, je pense, traumatisés.

Pour conclure, c’est une saga jeunesse à découvrir !

  Je remercie grandement les éditions Hachette pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 9 avril 2014, dans Jeunesse, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Le titre et la couverture sont déjà intrigants , le synopsis aussi et ton avis finit de donner envie .

  2. Cette saga, je la kife trop !!! Faut vraiment que je mette la main sur le premier tome !!! Super avis ma belle… tu nous donnes le gout de nous y plonger et découvrir l’univers 🙂

  3. J’ai très envie de lire cette série, elle est dans ma WL! 😀

  4. Tagué : fantasybooksaddict.blogspot.fr/2014/04/liebster-award.html?m=1

  5. regina falange

    moi c’est l’inverse, j’ai préféré ce tome ci. Le 1er ne m’a pas convaincue tout de suite, c’est plus vers la fin que j’ai commencé à reconnaître les personnages et à vraiment m’intéresser à eux. En tout cas une chose est sure c’est une bonne trilogie, et je suis d’ailleurs très impatiente de lire la suite (et fin)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :