Rush – (Tome 2 – Contrat #2 : Nuit noire), de Phillip Gwynne

218 pages

Éditeur :  Casterman

Date de parution : le  12 mars 2014

Prix : 15€

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Le jour de son quinzième anniversaire, la vie de Dom a tourné au cauchemar. On l’a marqué au fer rouge. On lui a tiré dessus à balles réelles. Sa meilleure amie l’a rayé de son existence. Derrière toutes ces catastrophes, un seul responsable : La Dette, une mystérieuse organisation mafieuse qui a fait de lui son esclave. Dom est contraint d’exécuter six contrats pour ces criminels, ou il subira un terrible châtiment.« 

Mon avis 

Dans le premier tome de cette saga, Dom a découvert que sa famille, les Silvagni, a une dette envers la Mafia. Une dette très ancienne dont il est l’héritier. Comme son grand-père et son père l’ont fait avant lui, il doit exécuter six contrats au service de la Mafia. Lors de son premier contrat, il devait capturer Zolt, un jeune rebelle très populaire qui avait échappé à la police. Dans ce deuxième tome, Dom devra réussir son deuxième contrat : éteindre toutes les lumières de Gold Coast de 20h30 à 21h30 le jour de la manifestation écologique « une heure pour la planète ». Dom est obligé de remplir cette mission s’il ne veut pas subir la lourde sanction de la Mafia…

J’avais passé un bon moment de lecture avec le premier tome de cette saga. Je trouve le deuxième tome encore meilleur puisqu’on arrive rapidement à l’intrigue et qu’il y a pas mal d’action. De plus, le rappel des événements au début du livre est très appréciable pour vite se replonger dans l’histoire. Les pages se tournent toutes seules et on arrive rapidement au dénouement final.

Je suis ravie d’avoir retrouver Dom et j’étais impatiente de connaître l’objet de sa deuxième mission. Néanmoins, comme dans le premier tome, j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de facilités sur certains déroulements de l’histoire. L’auteur nous met également sur quelques pistes et instaure quelques mystères quant aux réels rôles de certains personnages qui, a priori, n’étaient pas très importants.

J’ai donc hâte d’en apprendre plus sur ces mystères dans les prochains tomes. Je suis également curieuse de découvrir la troisième mission de Dom.

J’ai chroniqué ce livre pour les chroniques de l’imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 6 août 2014, dans Chroniques de l'imaginaire, Jeunesse. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :