Envoûtements, de Sylvia Day

269 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 4 septembre 2014

Prix : 14€95

Quatrième de couverture

« Max Westin. Le sexe incarné. Elle l’a vu, l’a senti au premier coup d’œil. Il est puissant, instinctif. Un être animal. Comme elle l’était avant.

Il retient sa main un peu trop longtemps, et son regard pénétrant lui signifie clairement son intention de la posséder, de la dresser.

– Victoria.

Rien qu’un mot, son prénom, mais dit d’une telle manière qu’elle peut presque sentir la laisse autour de son cou.

– C’est dans ta nature, lui murmure-t-il, l’envie d’être dominée…

Ainsi commence leur jeu de séduction. Entre illusions et soumissions, la partie est lancée. Mais quand la passion s’en mêlera, qui de Max ou de Victoria portera finalement le collier ?« 

Mon avis

J’ai entendu beaucoup de bien de la saga Crossfire de Sylvia Day. J’ai donc sauté sur l’opportunité de découvrir Sylvia Day avec Envoûtements. Malheureusement, je pense que je n’ai pas fait un bon choix puisque ce livre n’a, pour moi, aucun intérêt.

L’histoire commençait bien. Nous faisons la connaissance de Victoria, une change-forme. C’est un familier qui a le pouvoir de se changer en chatte. Nous rencontrons également Max, un sorcier, qui devra dresser Victoria pour en faire un familier pour sorcier. Jusqu’ici, l’histoire semble prometteuse. Mais j’ai très vite déchanté. L’histoire est largement passée au second plan, ce qui fait que je ne l’ai pas appréciée et que je n’en voyais pas trop l’intérêt. J’ai l’impression que cette histoire a été écrite pour éviter d’écrire des scènes érotiques pendant tout le livre. Malheureusement, la majorité du livre est composée de scènes sexuelles vulgaires et sans intérêt. Les scènes ne dégagent aucune sensualité. J’en ai vite eu raz le bol, j’avoue en avoir sautée pas mal (du coup le livre a vite été lu). Aussi, le terme « queue » est régulièrement employé, pour moi c’est rédhibitoire.

Malgré la renommée de cette auteur, je pense qu’elle aurait du s’abstenir de proposer ce livre à ses lecteurs. Les critiques sur ce roman sont très négatives… Je vous conseille donc de passer votre chemin ; ne perdez pas votre temps ni votre argent 😉

 Je remercie les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

0 sur 5

Publicités

Publié le 1 octobre 2014, dans Erotique, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je n’ai vu aucun avis positif sur ce livre. Je vais le zappé !

  2. Bienvenue au club ! Une grosse déception pour moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :