L’élite (tome 1 – Résilience), de Joelle Charbonneau

Éditeur : Milan (collection Macadam)

Date de parution : le 14 mai 2014

Prix : 13€50

Quatrième de couverture

« Oserez-vous passer le Test ?

Profil idéal :

Etre déterminé. Compétent. Débrouillard.

Et avoir de parfaites connaissances en sciences naturelles. Utile pour survivre.

Objectif :

Le Test récompense à la fois les guerriers et les sages. Les candidats qui ne réussiront pas les épreuves seront éliminés. Dans tous les sens du terme.

Les candidats peuvent-ils renoncer à passer le Test ?

Non. Une fois le Test commencé, une seule issue : réussir les épreuves.

La sécurité des candidats est-elle assurée pendant le Test ?

La Communauté Unifiée n’est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.

Est-il déjà arrivé que des candidats meurent durant le Test ?

La Communauté Unifiée n’est pas en mesure de divulguer ce genre de détail. »

Mon avis

Cia vit dans la colonie des Cinq Lacs, composée de neuf cents citoyens. C’est l’une des plus petites colonies mais aussi l’une des plus éloignées de Tosu, la capitale, où vivent les membres du gouvernement de la Communauté Unifiée. Le jour de remise des diplômes est enfin arrivé ! C’est un grand jour puisque Cia va savoir si elle est sélectionnée pour passer le Test. Si elle est choisie et qu’elle le réussit, elle fera partie de l’Élite et continuera ses études à l’université. Mais elle ne sait pas quelles épreuves l’attendent. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle ne doit faire confiance à personne…

J’ai passé un agréable moment de lecture avec cette dystopie, même si elle m’a trop souvent rappelé Hunger Games. C’est dommage car l’auteur a des idées qui sont intéressantes. Malgré un démarrage un peu lent le temps de poser les bases de l’histoire, le livre devient ensuite addictif. Comme les personnages, on se pose des questions quant au Test. Quel intérêt a le gouvernement de la Communauté Unifiée d’organiser le Test ?

Concernant les personnages, Cia ne sera pas toute seule pendant le Test car elle sera vite en couple avec Tomas, un membre également de la colonie des Cinq Lacs. Malheureusement, je n’ai pas adhéré à leur histoire que je trouve trop rapide et sans émotion. Le père de Cia ayant également passé le Test lorsqu’il était plus jeune, il a pu la prévenir de ce qui l’attend, ou du moins, de ce dont il se souvient. Ainsi, Cia est observatrice et méfiante et, comme elle, on se méfie de tout et de tout le monde.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec cette dystopie. Cet opus aurait pu suffire, mais j’ai quand même hâte de lire le prochain tome.

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 22 octobre 2014, dans Chroniques de l'imaginaire, Dystopie. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. je vais garder ce titre dans un petit coin de ma tête, on ne sait jamais si un jour je met la main dessus…

  2. Je ne connaissais pas ! Merci pour la découverte. Il a l’air pas mal du tout 🙂 ! Et j’aime beaucoup les dystopies !

  3. Les livres de cette maison d’édition me tentent beaucoup alors pourquoi pas pour me faire ma propre opinion! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :