Les fragmentés (tome 3 – Les éclairés), de Neal Shusterman

466 pages

Éditeur : Edition du Masque (collection MsK)

Date de parution : le 21 mai 2014

Prix : 17€

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Quatrième de couverture

« Lev et Connor sont à nouveau sur la route. Le Cimetière, dernier refuge des adolescents destinés à être fragmentés, a été détruit. Mais cette fois, les deux garçons ne fuient pas. Décidés à mettre fin à la fragmentation, ils sont maintenant à la recherche de réponses : comment une société évoluée a-t-elle pu accepter ce sinistre procédé ? Pourquoi son créateur a-t-il été rayé de l’Histoire ? Qui sont les Citoyens proactifs, qui semblent tirer les ficelles du trafic d’organes ? Pendant ce temps, Cam, premier adolescent entièrement composé de parties fragmentées, tente de dissoudre l’organisation qui l’a fabriqué. Loin de Risa, le jeune homme s’interroge. Est-il malgré tout un être humain, capable d’éprouver des sentiments ?« 

Mon avis

Ce tome reprend tout de suite après les événements du précédent. Lev et Connor sont en fuite puisqu’ils sont recherchés par, notamment, la Brigade des Mineurs. Cela ne les empêchera pas d’essayer d’arriver à leur but. Dans le précédent tome, Risa s’est mise à dos les citoyens Pro-Actifs et a réussi à s’enfuir. Dans cet opus elle part à la recherche de Connor. Enfin, Cam deviendra une sorte de célébrité et devra obéir à Roberta. Mais est-ce que cette vie lui convient, loin de Risa dont il est amoureux ?

Alors que j’ai adoré les deux premiers tomes de cette saga, je trouve ce troisième opus moins bon. J’ai ressenti un gros manque d’action et parfois un peu d’ennui selon le personnage dont je suivais l’histoire. Néanmoins, j’ai apprécié avoir plus d’éléments sur l’origine de la Fragmentation.

Ce roman est divisé en six parties. Chacune d’entre elles commence par des articles qui font froid dans le dos. La fragmentation est toujours présente dans cet opus et va encore plus loin puisque des lois pour fragmenter des prisonniers ou certains adolescents difficiles sont proposées. L’auteur a réussi une nouvelle fois à me faire imaginer que la fragmentation pourrait arriver dans notre monde ; cette idée est super effrayante et glaçante.
Les narrateurs des chapitres alternent entre plusieurs personnages, notamment entre Risa, Connor ou Cam, l’adolescent composé de parties d’adolescents fragmentés. On se demande s’il ressent les émotions et les besoins de toutes les personnes qui ont été fragmentées et qui le composent, s’il a une ou plusieurs âmes, ou s’il est un nouvel être vivant avec ses émotions et sa personnalité bien à lui. J’ai trouvé l’histoire de Cam intéressante.
Nous retrouvons avec plaisir les personnages rencontrés dans les deux premiers tomes, mais des nouveaux personnages font leur apparition dont un particulièrement que j’ai bien aimé ; je vous laisse le découvrir vous même pour ne pas vous dévoiler trop d’éléments de l’histoire.

Je pensais que c’était le dernier tome de cette saga mais ce n’est pas le cas. J’espère donc que cet opus est un tome de transition et que le prochain sera à la hauteur des deux premiers volumes de cette saga.

  J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’imaginaire. 

La note de Rex

3 sur 5

 

Publicités

Publié le 14 novembre 2014, dans Chroniques de l'imaginaire, Dystopie, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :