Les Outrepasseurs (tome 2 – La reine des neiges), de Cindy Van Wilder

364 pages

Éditeur : Gulf Stream Editeur

Date de parution : le 4 septembre 2014

Prix : 18€

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Une main squelettique émergea de la manche de la Messagère et s’empara avec avidité de la perle.

– Tu n’ignores pas les conséquences de ton geste, souffla-t-elle. Me la confier équivaut à renoncer au don d’Eternité.

– Je viens de condamner Féérie tout entière, murmura Snezhkaïa. Désormais, ils seront soumis à la même loi que les mortels : tu détiendras le droit de prendre leur corps et d’emporter leurs âmes.

– Et que ferai-je de leur magie ? Tu sais que je ne peux l’absorber.

– Alors, fais-la disparaître ! cria la fée. »

Les Outrepasseurs viennent enfin de capturer la dernière fée libre, Snezhkaïa, la Reine des Neiges. Ils ignorent qu’ils viennent de déclencher une malédiction qui risque de les anéantir. Peter, qui supporte de moins en moins de se plier à la volonté de Noble, tente de retrouver le Chasseur pour mettre fin à cette lutte séculaire… »

Mon avis

Un an après les événements du premier tome, nous retrouvons Peter qui refuse d’être un Outrepasseur et d’être sous les ordres de leur chef, le Balafré. En effet, les Outrepasseurs capturent les fées afin de les vider de leur énergie et viennent de capturer la dernière fée : la Reine des Neiges. Peter est contre ce système, même si les fées n’ont pas toujours été des anges avec les Outrepasseurs. C’est pourquoi il va se rebeller.

J’avais été déçue lors de la lecture du premier tome de cette saga parce que j’ai trouvé que l’histoire manquait de rythme. J’attendais beaucoup du deuxième tome, notamment de l’action. Chose qui ne m’est jamais arrivée, j’ai mis deux semaines à lire ce livre… Alors peut-être que je n’ai pas accrochée à l’histoire car je la lisais de temps en temps au lieu de la lire en quelques heures, mais si je ne l’ai pas lu en quelques heures c’est que des choses m’ont dérangée.

Au début de la lecture de ce deuxième tome, je ne comprenais pas trop où l’auteur voulait nous emmener. Je me sentais un peu perdue. De plus, lorsque Peter s’est rebellé, je ne savais pas si je devais le soutenir ou non. En gros, je n’arrivais pas à comprendre qui était « le méchant » et qui était « le gentil » de l’histoire. Soit je n’ai pas tout compris, soit c’était volontaire de la part de l’auteur, mais dans les deux cas ça m’a dérangée.

Je n’arrive pas à accrocher à cette histoire et c’est bien dommage car je la trouve pourtant intéressante. De plus l’auteur a fait un effort car j’ai ressenti moins de lenteur et plus d’action. Je vous rassure tout de même, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. Mais je voulais ressentir plus que ça puisque les ingrédients qui d’habitude me font chavirer sont réunis : les fées, une malédiction, de l’action… Enfin, je tiens à souligner le livre objet qui est magnifique ; on a envie de l’acheter juste pour l’avoir dans sa bibliothèque.

Pour conclure, un deuxième tome meilleur que le premier avec bien plus d’action, mais une histoire à laquelle j’ai du mal à accrocher.

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

2 sur 5

Publicités

Publié le 30 décembre 2014, dans Chroniques de l'imaginaire, Fantasy. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Mercii pour ta chronique.
    Il me le faut !!

  2. Oh c’est dommage que tu n’aies pas aimé.
    J’ai le premier dans ma pal j’ai hâte de le commencer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :