Sous emprises, de Sharon Bolton

490 pages

Éditeur :  Fleuve noir

Date de parution : le  8 janvier 2015

Prix : 21€

Quatrième de couverture

« À l’université de Cambridge, Evi Oliver, la psychiatre responsable des services de soutien psychologique, contacte Scotland Yard : une vague de suicides inquiétante frappe les étudiantes. Lacey Flint, jeune et jolie policière, est alors envoyée infiltrer les bancs de l’université. Une mission qu’elle compte remplir au plus vite : jouer les fragiles jouvencelles ne lui correspond guère. Mais, petit à petit, l’enquêtrice sûre d’elle et inébranlable vacille. D’étranges rêves peuplent ses nuits. D’ailleurs, s’agit-il bien de chimères ? Alors que les frontières de la réalité se brouillent et que le doute l’assaille, les griffes de l’angoisse l’étreignent et la portent au bord du gouffre. À croire que, dans l’ombre de son sommeil, quelqu’un joue de ses peurs pour mieux étendre son emprise sur elle… »

Mon avis

Tout d’abord, je tiens à signaler que je trouve la couverture de ce livre très attirante. Elle m’a donnée envie de découvrir ce thriller avec lequel j’ai passé un très bon moment de lecture.

Alors qu’une vague de suicides sévit depuis quelques années à l’université de Cambridge, Lacey Flint, policière, est envoyée en mission pour se faire passer pour une étudiante. Ainsi, elle essayera de comprendre pourquoi toutes ces jeunes femmes se suicident. Sur place, elle sera aidée par Evi Oliver, la psychiatre responsable des services de soutien psychologique, qui sera la seule au courant de sa mission d’infiltration. Alors qu’elle comprend vite que quelque chose d’anormal se passe lors de ces suicides, elle essayera d’en apprendre plus en menant discrètement une enquête. Néanmoins, Evi semble perdre la tête et Lacey finira par faire des cauchemars comme les autres filles qui se sont suicidées…

Le prologue de ce thriller nous met tout de suite dans l’ambiance. Et lorsque Lacey avance dans son enquête, on pense à ce prologue… Le stress était donc très présent lors de ma lecture. Les chapitres sont courts et cela donne du rythme à l’histoire. Il y a un mélange de narrateurs, chose que j’apprécie beaucoup. Malgré un essoufflement à la moitié du livre, l’action est omniprésente et l’ambiance est oppressante tout le long de la lecture. Impossible de lâcher ce thriller qui m’a tenue éveillée car j’avais envie de découvrir qui était derrière tous ces suicides. D’ailleurs, un élément du dénouement final m’a surpris car j’étais loin de l’imaginer.

Concernant les personnages, Evi est une jeune femme au passé douloureux. C’est une battante et elle semble avoir du caractère. Des choses étranges et flippantes lui arriveront. Mais est-ce qu’elles arrivent réellement ou est-ce qu’elle devient folle ? S’agissant de Lacey, c’est une jeune femme qui a un problème avec l’autorité de son supérieur hiérarchique. Elle n’en fera qu’à sa tête et mènera l’enquête malgré l’interdiction de son supérieur. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle n’a pas connaissance de tous les éléments de l’enquête et qu’elle mettra alors sa vie en danger…

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce thriller psychologique. Le lecteur est manipulé du début à la fin et j’adore ça !

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 10 février 2015, dans Chroniques de l'imaginaire, Thriller. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Il a l’air top! Merci pour la découverte!

  2. Moi qui aime ce genre, je penses que je vais succomber 😋

  3. J’en avais déjà lu du même auteur, et j’ai retenu le nom parce que j’avais adoré, mais ce n’était pas celui-ci ! 🙂

  4. JE VEUX vraiment ce roman !!! La couverture est magnifique et le 4e me donne juste envie de me plonger dedans 🙂

  5. J’ai adoré les personnages mais pas l’enquête :/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :