Le prince charmant est (in)fidèle, d’Ondine Khayat

332 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 5 mars 2015

Prix : 16€95

Quatrième de couverture

« Il était une fois une magnifique princesse, prénommée Cathy, qui vivait un conte de fées avec son prince charmant, Ben, dans leur ravissant château F3 parisien. Mais bizarrement, les contes de fées ne précisent pas que le prince charmant est parfois infidèle ! D’ailleurs, Ben cache bien son jeu : c’est en fait un séducteur compulsif qui carbure à la vodka-orange. Jusqu’au jour où la mort de sa mère le plonge dans une terrible crise existentielle.

Son chemin croise alors celui de Claire, une coach-thérapeute déjantée, qui lui lance un défi : accepter de Cathy ce qu’il se permet lui-même. Pour Ben, le cauchemar commence… Il va se retrouver dans des situations désopilantes qui l’obligeront à voir les choses en face : si le prince charmant est infidèle… la princesse peut l’être aussi ! »

Mon avis

Je m’attendais à passer un bon moment de lecture avec ce roman, un roman détente du genre comédie romantique ou « chick-lit » mais je ressors très déçue de ma lecture.

Alors que Ben est en couple avec Cathy, il est infidèle. Son chemin le mènera vers une coach-thérapeute, Claire, qui le mettra au défi d’accepter que Cathy se comporte comme il se comporte, que la femme qu’il aime soit infidèle. Ben relève le défi…

Je n’ai pas apprécié les personnages. Le narrateur est Ben. On le voit sans cesse se plaindre et boire, pousser sa petite amie à le tromper. Cathy n’est pas beaucoup mieux, je l’ai trouvé très naïve. Quant à la coach, Claire, je ne l’ai pas du tout aimée. Elle n’avait pas un rôle de coach et n’arrêtait pas de lancer des défis à Ben en lui précisant qu’il était lâche.

Je suis désolée, mais je ne vois pas trop l’intérêt de ce livre. Il ne m’a pas détendu, je n’ai pas ri, les personnages sont imbuvables ou naïfs, l’histoire est assez bizarre et tirée par les cheveux. Bref, heureusement que ce livre a l’avantage de se lire vite. Pour ma part, c’est une grosse déception.

Je remercie les éditions Michel Lafon pour leur confiance et pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

0 sur 5

 

 

 

Publicités

Publié le 24 mars 2015, dans Contemporaine, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. ocebookaddict

    Je suis totalement d’accord avec toi, ce roman n’est vraiment pas à conseiller..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :