Mémoire d’elles, de T. Greenwood

502 pages

Éditeur : Milady romance

Date de parution : le 21 novembre 2014

Prix : 18€20

Quatrième de couverture

« La mémoire est comme l’eau. Elle s’infiltre et inonde. Elle peut vous rendre léger comme une plume ou vous noyer. Ainsi sont mes souvenirs d’Eva : rêves liquides d’un passé aussi insaisissable qu’un morceau d’océan. Certains jours, ils maintiennent à flot. A d’autres moments, leur courant redoutable menace de m’emporter.

Massachusetts, années 1960. Billie et Eva ont du mal à se contenter du bonheur en sourdine que connaissent les mères au foyer. Malmenées par leurs maris, elles ne puisent aucun réconfort dans les jours de la vie domestique et se soutiennent pour faire face à l’adversité. Pour la première fois, elles trouvent quelqu’un avec qui partager leurs tourments, quelqu’un qui les comprend et leur redonne le goût de vivre. L’amitié qui les unit laisse bientôt la place à des sentiments plus profonds. Et peut-être même à l’envie de tout recommencer. Mais ces deux femmes éprises de liberté peuvent-elles vraiment vivre un tel amour au grand jour ? »

Mon avis 

Nous suivons l’histoire de Billie, qui est à présent une femme âgée. Elle nous raconte sa vie dans les années 1960. L’arrivée de ses deux filles, ses fausses couches, son mari qu’elle n’aime pas et qui buvait tout le temps. Sa vie était d’une grande banalité : une femme au foyer qui doit s’occuper de la maison, des enfants et satisfaire son mari. Puis sa vie a basculé lorsqu’Eva a emménagé juste en face de chez elle, avec son mari et ses enfants. Une grande amitié est née entre elles. Billie avait enfin quelqu’un à qui se confier, quelqu’un avec qui s’évader, quelqu’un qui lui donnait la joie de vivre. Leur amitié va se transformer en amour. Mais dans les années 1960, leur relation était très mal vue. Malgré les difficultés qu’elles vont rencontrer, elles vont se battre pour vivre leur amour en secret.

Je n’attendais rien de spécial de ma lecture et pourtant j’en suis ressortie un peu bouleversée. L’histoire est assez lente, il n’y a pas d’action, pas de suspens. Mémoire d’elles n’est pas ce genre d’histoire. Mémoire d’elles raconte les mémoires de Billie avec ses filles et son mari, mais surtout avec Eva. J’ai beaucoup aimé découvrir cette histoire, et je pense que l’écriture de l’auteur y est pour beaucoup. J’ai vraiment adhéré à l’écriture et j’ai lu le livre d’un seul trait, je n’arrivais pas à le lâcher. Il y a une alternance de chapitres entre le présent où Billie est une femme âgée et le passé lorsqu’elle nous fait vivre son histoire. Pourquoi cette alternance de chapitres ? Je vous laisse le découvrir.

Cette histoire m’a un peu bouleversée car on voit comment était considérée la femme à l’époque, qu’elle était bonne qu’à avoir des enfants, s’occuper d’eux, faire son devoir conjugal au lit, et se faire frapper lorsque son mari avait trop bu. Qu’est-ce que Billie ou Eva pouvait-elle faire d’autre ? Elles ne travaillaient pas car elles élevaient leurs enfants, le mari partait avec la voiture pour être sûre que la femme reste bien bloquée à la maison et ne le trompe pas… Et ce qui m’a touchée, c’est de voir Billie et Eva subir tout ça, mais surtout les voir se battre pour vivre la vie qu’elles veulent, pour écouter leurs cœurs et leurs sentiments. Elles vont vivre des moments difficiles, des moments durs et inacceptables.

Plusieurs sujets sont abordés dans ce roman. Des sujets difficiles comme la violence, l’alcoolisme, les fausses couches, l’homosexualité. Ces sujets sont abordés d’une manière très simple, avec une plume de l’auteur agréable et poétique.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment de lecture avec Billie et Eva. J’ai apprécié découvrir leur histoire au travers la jolie plume de T. Greenwood.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

5 sur 5

Publicités

Publié le 7 avril 2015, dans Chroniques de l'imaginaire, Contemporaine, Romance. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Un coup de coeur pour ma part ! J’ai absolument adoré, et les sujets abordés sont durs mais tellement beau. Je ne regrette pas de l’avoir lu ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :