L’amour… non merci !, de Julie James

280 pages

Éditeur : J’ai Lu

Date de parution : le 7 janvier 2015

Prix : 6€60

Quatrième de couverture

« Le séduisant Cade Morgan, célèbre avocat de Chicago, a besoin de l’aide de Brooke Parker pour faire tomber un sénateur corrompu. Brooke, elle-même brillante avocate au sein de la chaîne de restauration huppée Sterling Restaurants, n’aura qu’à placer un micro à la table qu’a réservée le sénateur dans l’un des restaurants 5 étoiles de Sterling.

La rencontre entre Brooke et Cade fait des étincelles et, d’emblée, la coopération s’annonce électrique entre ces deux fortes têtes. Néanmoins, le charme opère… Mais le deal est clair : il n’y aura strictement rien de sérieux à attendre de cette relation. Ni pour l’un, ni pour l’autre.

Car, comment une femme d’affaires dont les journées ne comptent pas assez d’heures et un homme émotionnellement inaccessible pourraient-ils construire quoi que ce soit de solide ? »

Mon avis

Cade Morgan, procureur Adjoint à Chicago, a besoin de la brillante Brooke Parker, avocate, dans le cadre d’une affaire de corruption. Dès leur rencontre, la tension entre ces deux personnages est présente à cause de leurs forts caractères. Néanmoins, ils ne peuvent pas nier l’attirance qu’ils ont l’un pour l’autre…

Brooke et Cade sont des personnages intéressants qui ont travaillé dur pour avoir leur travail actuel. Ils sont tous les deux passionnés par leur travail et y passent beaucoup de temps. Brooke vient d’avoir sa troisième rupture amoureuse en dix-huit mois. A chaque fois, la même excuse : elle n’accorde pas assez de temps à ses amoureux. Lorsqu’elle rencontre Cade, elle est tout de suite attirée par lui. Mais hors de question pour elle de se lancer dans une énième histoire amoureuse. Elle préfère une relation sans sentiments, qu’avec du sexe. Ça tombe bien, c’est également ce que recherche Cade.

L’histoire de cette romance est très banale. Une héroïne acharnée du boulot rencontre un bel homme acharné du boulot. Ils n’ont pas le temps pour avoir une vraie relation et se contenteront de sexe. Jusqu’au moment où ils se rendront compte qu’ils ne peuvent pas vivre l’un sans l’autre. Oui, on connaît dès le début la fin de l’histoire. Oui, ce genre d’histoire n’est pas une nouveauté. Mais ça fait du bien de lire une petite romance pétillante pour se détendre.

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment de lecture avec cette romance pétillante.

J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 10 avril 2015, dans Chroniques de l'imaginaire, Contemporaine, Romance. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :