Archives Mensuelles: mai 2015

Le Roi des Fauves, d’Aurélie Wellenstein

284 pages

Éditeur : Scrinéo

Date de parution : le 21 mai 2015

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d’humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu’on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinés seulement à tuer ou être tués.

Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d’hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres… et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue ? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n’est autre que soi-même ? »

Mon avis

J’ai tout de suite été attirée par la couverture et la quatrième de couverture de ce roman, c’est pourquoi j’ai postulé avec plaisir à ce partenariat proposé par Livraddict.

Parlons un peu de l’histoire… A cause de la famine qui sévit, Ivar, Kaya et Oswald sont allés chasser sur le territoire du Jarl alors que cela est interdit. Ils se font prendre par un berserkir qui prévient alors son seigneur. Cela tourne mal pour nos trois amis qui pensent laisser pour mort le Seigneur. Ils retournent alors chez eux, comme s’il ne s’était rien passé. Mais quelques semaines plus tard, ils sont arrêtés pour meurtre et sont condamnés à devenir des berserkirs, des hommes-bêtes qui n’ont plus d’humanité.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre. La plume de l’auteure est fluide et addictive ; j’avais du mal à lâcher ma lecture. Le roman est court et l’intrigue relativement simple mais originale. Est-ce que nos trois personnages vont réussir à ne pas se transformer en berserkir ? L’univers créé par l’auteure est intéressant, sombre et violent même si je m’attendais à une histoire encore plus sombre au vu de la couverture que je trouve vraiment jolie et mystérieuse.

Concernant les trois personnages principaux, ils ont chacun leur caractère. Ivar est un peu le leader du groupe prêt à sauver ses compagnons en les guidant. Concernant Oswald, je l’ai trouvé un peu effacé, c’est dommage. S’agissant de Kaya, je l’ai apprécié pendant une bonne partie du roman, je comprenais très bien ses réactions, mais j’ai ensuite eu beaucoup de mal avec elle à partir de la page 185 ; je vous laisse découvrir cela par vous même.

Pour conclure j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui s’adresse à un large public mais pas aux jeunes lecteurs à cause de la violence et du côté sombre qui est omniprésent.

Je remercie Livraddict et les éditions Scrinéo Jeunesse pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Ladies’ Taste (tome 1), de Laura Trompette

346 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 2 avril 2015

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Éléonore, jolie blonde élégante et mère de famille de 33 ans, est directrice artistique du groupe de luxe Modus à Paris. De nature douce, ancien peintre, elle a cependant appris à s’adapter à la jungle du monde de la mode.

Crystal, 26 ans, est une grande brune incendiaire qui vit en colocation avec son chat caractériel et s’adonne depuis longtemps à un hédonisme sans étiquette sexuelle. Ambitieuse, elle débarque chez Modus avec l’idée secrète de développer la collection de chaussures qu’elle dessine et peaufine depuis longtemps avec son meilleur ami Lorenzo.

Leur rencontre bouleverse leurs vies.

Dès le début, une complicité se noue. Teintée d’ambiguïtés pour Crystal, auxquelles Eléonore se découvre étrangement sensible. Commence un intense jeu de séduction entre elles, dont l’issue semble incertaine. Entre le lancement du parfum Ladies’ Taste au cours d’une soirée grandiose, les mesquineries et les coups bas dans les couloirs de Modus, chacune apprendra à quel point la passion peut parfois s’affranchir de tout. »

Mon avis

C’est le premier roman axé sur une histoire d’amour entre deux femmes que je lis et j’ai passé un bon moment de lecture !

Eléonore est une jeune femme de 33 ans qui est mariée et a deux enfants. Elle est directrice artistique du groupe de luxe Modus. Crystal, 26 ans, vient d’arriver chez Modus. Elle est célibataire et aime la drogue et le sexe. Dès leur rencontre, Crystal est attirée par Eléonore, jeune maman dont la fidélité est un point très important pour elle. Crystal va-t-elle réussir à séduire Eléonore ?

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. La plume de l’auteure est agréable à lire et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Néanmoins, plusieurs points m’ont dérangée : tout d’abord, je trouve dommage qu’il y ait autant de clichés de la parisienne bourge et riche. Ensuite, je trouve également dommage que Crystal soit une grande consommatrice de drogue, même si cela est peut être souvent le cas dans le monde des célébrités et de la mode. On aurait pu s’en passer dans ce roman. Enfin, comme dans beaucoup de romance, il y a des facilités, donc rien de bien surprenant ^^

J’ai bien sûr aimé le côté impossible de l’histoire d’Eléonore et de Crystal. Eléonore étant mariée, ayant deux enfants et étant bien dans son couple, comment Crystal va-t-elle réussir à la séduire ?

Côté sexe, il y en a très peu et rien de poussé. Ce n’est pas le but de cet opus et ce n’est pas ce que j’ai apprécié. J’ai surtout aimé suivre l’histoire de ces deux jeunes femmes.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec cet opus dont le côté « impossible » pimente l’histoire. Je suis curieuse de lire la suite !

Je remercie les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Le Sort en est jeté, de Dermot Bolger

327 pages

Éditeur : Flammarion

Date de parution : le 14 janvier 2015

Prix : 13€50

Quatrième de couverture

« CE SILENCE ÉTAIT SURNATUREL. C’ÉTAIT UN FAUX SILENCE, RECOUVRANT UN CHAOS DE VOIX DISCORDANTES. JE DÉRANGEAIS LES SPECTRES DE CETTE MAISON. ILS ATTENDAIENT ET ME SOUFFLAIENT DE M’ENFUIR DANS LA NUIT.

Joey est un jeune homme que la vie a rendu fragile et influençable. Dans son nouveau lycée, il rencontre Shane qui, dès le début, a une emprise malsaine sur lui : trop de morts mystérieuses, des mensonges, une âme en perdition… Joey saura-t-il s’en détacher avant de sombrer à son tour dans le jeu du diable ? »

Mon avis

En 2009, Joey intègre son nouveau lycée. Il vit seul avec sa mère, son père, un célèbre musicien, étant décédé. Ayant eu des problèmes dans son ancien lycée, son premier jour dans son nouvel établissement lui fait peur mais très vite il tombe sous le charme d’une de ses camarades, Aisling, et devient l’ami de Shane, un jeune homme bien mystérieux qui n’aura pas toujours une bonne influence sur lui.

J’avais très envie de découvrir ce roman car la quatrième de couverture me faisait envie. Néanmoins, je ressors déçue de ma lecture à laquelle je n’ai pas accroché. Cela ne m’arrive pas souvent, mais je n’ai pas ressenti de plaisir en lisant ce livre, je me suis même ennuyée.

Il y a une alternance de narrateurs mais également d’époques, procédé que j’apprécie. L’histoire se déroule en 2009, 2007, 1993 ou encore dans les années 1930. L’avantage est que les chapitres sont courts, le livre se lit donc vite.

Concernant les personnages, nous faisons la connaissance de Joey, un jeune homme qui a perdu son célèbre père musicien alors qu’il était encore bébé. Tout comme lui, il adore la musique et en joue. Ayant eu des problèmes avec des camarades dans son ancien lycée, il est très content d’être l’ami de Shane. Mais Shane, qui était très sympa au début, l’amène vite sur une pente glissante en lui faisant faire des choses dangereuses. Alors que sa mère et Aisling lui disent de se méfier de Shane et de rester éloigner de lui, Joey s’enfonce de plus en plus. Quel sort lui réserve Shane ?

Malheureusement, je n’ai tout simplement pas accroché à l’histoire. Les sujets abordés ainsi que les personnages plairont peut-être plus à de jeunes adolescents.

 J’ai chroniqué ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire.

 

In My Mailbox [136]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

   
   

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

 

Le pouvoirs des Lys (tome 2), de Maria V. Snyder

505 pages

Éditeur : Editions Harlequin (Collection DARKISS)

Date de parution : le 26 février 2014

Prix : 15€90

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Traquée, Avry de Kazan, dernière des Guérisseuses, se fait passer pour morte. C’est le plus sûr moyen pour elle de mener à bien sa mission contre le roi félon, Tohon. C’est aussi la route la moins périlleuse pour remonter jusqu’à sa sœur disparue…Et, cette fois, elle ne peut compter que sur elle : Kerrick d’Alga, son confident, son unique soutien, se bat au loin sur ses propres terres. Face à l’armée des morts dressée par Tohon, Avry n’a pour seule arme que ses mains magiques. La magie triomphera-t-elle de la force brute et permettra-t-elle à Avry de retrouver ceux qui lui sont si chers ?« 

Mon avis

Avry, dernière guérisseuse, a sauvé le Prince Ryne de la peste. Elle aurait dû mourir mais un lys de la paix et Kerrick lui ont sauvé la vie. Tout le monde la pense morte, dont Tohon. Avry décide alors de rejoindre les troupes militaires de la Grande Prêtresse Estrid, et d’y retrouver également sa sœur, sous une fausse identité, afin de se préparer à affronter Tohon et ses morts-vivants. Tandis que, de son côté, Kerrick part vers le Nord.

C’est avec plaisir que je me suis replongée dans cette saga, même si par moment j’ai trouvé que des passages étaient lents. En effet, cet opus manque pas mal d’action. Il est plutôt axé sur la préparation de la guerre (entraînement, plans).

Il y a deux narrateurs  Avry et Kerrick. Alors qu’Avry se fait passer pour morte et rejoint des troupes militaires, Kerrick rejoint le Nord. J’ai apprécié cette alternance de narrateurs car Kerrick m’aurait manqué s’il n’avait pas été présent dans cet opus. Cependant, je n’ai pas été plus emballé que ça par son histoire. J’ai préféré suivre Avry.

J’ai tout de même apprécié ma lecture puisque j’étais contente de retrouver la plume de l’auteur qui, en plus, a intégré de nouveaux personnages. Il y a aussi un peu d’action, mais surtout des retournements de situation, des trahisons, des révélations (notamment sur les Lys).

Pour conclure, malgré le manque d’action, j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. Une saga que je vous recommande 🙂

Je remercie grandement les éditions Harlequin (collection Darkiss) pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

C’est lundi, que lisez-vous ? [144]

Cette bannière a été crée par Galléane qui a repris ce rendez-vous initialement mis en place par Mallou.

Le principe est simple : tous les lundis, je répondrai aux trois questions suivantes :

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Mes lectures des deux derniers semaines

      

      

      

Ma lecture en cours

Ma prochaine lecture

Et vous, que lisez-vous ?

N’hésitez pas à participer au concours en partenariat avec les éditions J’ai Lu en cliquant ici

L’appel des Oubliés : Les nouveaux royaumes invisibles (tome 2 – Ténébreuse Faérie), de Julie Kagawa

342 pages

Éditeur : Lumen

Date de parution : le 5 mars 2015

Prix : 15€

Chronique du 1er tome

Quatrième de couverture

« Parfois, j’aimerais bien qu’on m’oublie…
Toutes les fées ne sont pas bonnes, loin de là : certaines, furieuses d’être oubliées des humains, sont prêtes à toutes les cruautés pour reconquérir leur pouvoir ! Même à semer le chaos chez les mortels. Chez moi. Chez toi.

J’ai vu ma chambre se transformer en forêt.
Une elfe s’est posée sur mon lit. En plein monde réel ! Je connais bien ce signal : elle vient de nouveau me chercher ; je vais devoir replonger en Faérie, cet autre monde que je hais. Mais pour affronter quel nouveau danger terrifiant ?… »

Mon avis (attention aux spoilers sur le 1er tome)

J’avais apprécié le premier tome de cette saga, c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans ce deuxième tome 🙂

Ethan et Kenzie sont rentrés de Faérie et sont de retour dans le monde des mortels. Mais ce retour est assez désastreux : Ethan est accusé d’avoir enlevé Kenzie et de l’avoir emmenée de force à New-York. De plus, Kenzie est à l’hôpital et il a interdiction par le père de celle-ci de la revoir de nouveau… Mais en plus, Meghan, la Reine de Fer et sœur d’Ethan, est venu voir son frère pour lui annoncer que Keirran, fils de Meghan et prince de la cour de Fer, a disparu. Enfin, Annwyl, la petite amie de Keirran, débarque dans la chambre d’Ethan. Elle lui apprend qu’elle s’étiole petit à petit et que Keirran est parti chercher un remède pour la sauver. C’est alors qu’Ethan, Kenzie et Annwyl partent à la recherche de Keirran.

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. J’apprécie toujours autant l’écriture de l’auteur et son univers. Sa plume est toujours addictive, les pages se tournent toutes seules.

Concernant les personnages, Keirran semble avoir plusieurs personnalités dont l’une d’entre elle est assez sombre et méchante. Pour sauver Annwyl, il n’hésiterait pas à faire d’horribles choses comme par exemple tuer quelqu’un. Et d’un autre côté, lorsque le côté sombre de sa personnalité n’apparaît pas, on a envie de lui faire confiance.

Ethan et Kenzie restent fidèles à eux mêmes. Ethan n’hésite pas à aider Keirran qui, en plus d’être son neveu, est surtout un ami. Quant à Kenzie, elle veut profiter à fond de la vie, peu importe les risques.

Concernant le dénouement final, je suis restée sur les fesses. Comme c’est seulement le deuxième tome que je lis dans cet univers créé par l’auteur, je ne connais pas beaucoup les personnages donc je crois, naïvement, en eux. Mais non, la trahison sera au rendez-vous.

Pour conclure, j’ai juste super envie de lire la suite de cette saga et de voir les conséquences de ce dénouement final !

Je remercie grandement les éditions Harlequin (collection Darkiss) pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

In My Mailbox [135]

“In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. C’est Lire ou mourir qui s’occupe de la gestion des In My Mailbox français.”

Et vous, qu’avez-vous reçu cette semaine ?

N’hésitez pas à participer au concours en partenariat avec les éditions J’ai Lu en cliquant ici 😉

Concours J’ai Lu « Petit arrangement privé », de Jennifer Probst

Coucou tout le monde 🙂

En ce long week-end du mois de mai, j’ai le plaisir de vous proposer un nouveau concours en partenariat avec les éditions J’ai Lu pour Elle qui mettent en jeu 3 exemplaires de « Petit arrangement privé« , de Jennifer Probst.

Parution le 27 mai 2015

« Le millionnaire Michael Conti doit se marier s’il veut respecter le dernier voeu de son père. Et il doit le faire rapidement, car sa petite soeur souhaite également se marier alors que leur mère exige que la cérémonie de Michael ait lieu en premier. Pour contourner la difficulté, l’homme demande à une connaissance, la photographe Maggie Ryan, de passer pour sa fiancée le temps d’un séjour à Milan.« 

Pour participer :

– veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Attention, une seule participation par foyer est acceptée (même nom, même adresse postale, même adresse IP). En cas de triche la participation sera annulée.

– veuillez  « aimer » sur Facebook la page des éditions J’ai Lu pour Elle.

Chances supplémentaires

–  « aimer » sur Facebook la page du blog (+1 chance)

– « s’abonner à mes articles » sur mon blog (colonne de droite) : (+1 chance)

– Partager le concours sur votre blog, page facebook, twitter… (+2 chances)

Concours ouvert à la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse du 16 mai 2015 au 06 juin 2015 à 20h00.

Les résultats seront publiés sur mon blog en citant les pseudos des gagnants. Les lots seront directement envoyés aux gagnants par les éditions J’ai Lu, qui ne seront pas responsables d’une éventuelle perte d’un lot. Les informations personnelles seront détruites dès la fin du concours.

Un grand merci aux éditions J’ai lu pour Elle et bonne chance à tous !

Chances supplémentaires :

Divergente raconté par QUATRE, de Veronica Roth

259 pages

Éditeur : Nathan

Date de parution : le 2 avril 2015

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« L’HISTOIRE DE QUATRE AVANT SA RENCONTRE AVEC TRIS

Lors de sa cérémonie du choix, un jeune altruiste se dresse contre sa famille et sa faction : il rejoint les audacieux. Il choisit un nouveau destin, et devient Quatre.

Mais ce qu’il découvre alors met en péril son avenir, et celui de la société tout entière.

VA-T-IL DEVOIR DE SE DRESSER CONTRE SA NOUVELLE FACTION ? »

Mon avis

Cet opus est divisé en quatre nouvelles. Les trois premières nouvelles se passent avant la rencontre de Quatre avec Tris. On suit le parcours de Quatre, du moment où il doit faire son choix de faction jusqu’au moment où il rencontre Tris. Et pendant toute cette période, on verra qu’il a parcouru du chemin ! Tris apparaît dans la dernière nouvelle.

J’ai vraiment appréciée retrouver Quatre et (re)découvrir son passé. Certes, on connaissait déjà certaines choses, mais j’ai bien aimé qu’il nous raconte comment il a vécu certaines situations. On comprend d’ailleurs encore plus pourquoi il a souhaité changer de faction.

J’ai également apprécié découvrir de nouvelles choses, car j’avais peur que cet opus soit trop répétitif et reste un simple résumé du point de vue de Quatre. Je ne peux pas vous dévoiler de quoi il s’agit bien sûr, je vous laisse découvrir ça vous même.

Je ressors donc ravie de ma lecture. Je le conseille aux fans de cette trilogie 🙂

Je remercie grandement les éditions Nathan pour cette lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

5 sur 5