Ladies’ Taste (tome 1), de Laura Trompette

346 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 2 avril 2015

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Éléonore, jolie blonde élégante et mère de famille de 33 ans, est directrice artistique du groupe de luxe Modus à Paris. De nature douce, ancien peintre, elle a cependant appris à s’adapter à la jungle du monde de la mode.

Crystal, 26 ans, est une grande brune incendiaire qui vit en colocation avec son chat caractériel et s’adonne depuis longtemps à un hédonisme sans étiquette sexuelle. Ambitieuse, elle débarque chez Modus avec l’idée secrète de développer la collection de chaussures qu’elle dessine et peaufine depuis longtemps avec son meilleur ami Lorenzo.

Leur rencontre bouleverse leurs vies.

Dès le début, une complicité se noue. Teintée d’ambiguïtés pour Crystal, auxquelles Eléonore se découvre étrangement sensible. Commence un intense jeu de séduction entre elles, dont l’issue semble incertaine. Entre le lancement du parfum Ladies’ Taste au cours d’une soirée grandiose, les mesquineries et les coups bas dans les couloirs de Modus, chacune apprendra à quel point la passion peut parfois s’affranchir de tout. »

Mon avis

C’est le premier roman axé sur une histoire d’amour entre deux femmes que je lis et j’ai passé un bon moment de lecture !

Eléonore est une jeune femme de 33 ans qui est mariée et a deux enfants. Elle est directrice artistique du groupe de luxe Modus. Crystal, 26 ans, vient d’arriver chez Modus. Elle est célibataire et aime la drogue et le sexe. Dès leur rencontre, Crystal est attirée par Eléonore, jeune maman dont la fidélité est un point très important pour elle. Crystal va-t-elle réussir à séduire Eléonore ?

J’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. La plume de l’auteure est agréable à lire et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Néanmoins, plusieurs points m’ont dérangée : tout d’abord, je trouve dommage qu’il y ait autant de clichés de la parisienne bourge et riche. Ensuite, je trouve également dommage que Crystal soit une grande consommatrice de drogue, même si cela est peut être souvent le cas dans le monde des célébrités et de la mode. On aurait pu s’en passer dans ce roman. Enfin, comme dans beaucoup de romance, il y a des facilités, donc rien de bien surprenant ^^

J’ai bien sûr aimé le côté impossible de l’histoire d’Eléonore et de Crystal. Eléonore étant mariée, ayant deux enfants et étant bien dans son couple, comment Crystal va-t-elle réussir à la séduire ?

Côté sexe, il y en a très peu et rien de poussé. Ce n’est pas le but de cet opus et ce n’est pas ce que j’ai apprécié. J’ai surtout aimé suivre l’histoire de ces deux jeunes femmes.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment avec cet opus dont le côté « impossible » pimente l’histoire. Je suis curieuse de lire la suite !

Je remercie les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

4 sur 5

Publicités

Publié le 27 mai 2015, dans Contemporaine, Partenariats, Romance. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ce livre me tente énormément !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :