Le Roi des Fauves, d’Aurélie Wellenstein

284 pages

Éditeur : Scrinéo

Date de parution : le 21 mai 2015

Prix : 16€90

Quatrième de couverture

« Accusés de meurtre, Ivar, Kaya et Oswald sont injustement condamnés à un sort pire que la mort. Enfermés dans un royaume en ruines, coupés du monde, il leur reste sept jours d’humanité. Sept jours pendant lesquels le parasite qu’on leur a inoculé va grandir en eux, déformant leur corps et leur esprit pour les changer en monstres, en berserkirs, ces hommes-bêtes enragés destinés seulement à tuer ou être tués.

Commence alors une course contre le temps, effrénée, angoissante, où les amis d’hier devront rester forts et soudés, pour lutter contre les autres… et surtout contre la bête qui grandit en eux. Existe-t-il une issue ? Existe-t-il un salut quand son pire ennemi n’est autre que soi-même ? »

Mon avis

J’ai tout de suite été attirée par la couverture et la quatrième de couverture de ce roman, c’est pourquoi j’ai postulé avec plaisir à ce partenariat proposé par Livraddict.

Parlons un peu de l’histoire… A cause de la famine qui sévit, Ivar, Kaya et Oswald sont allés chasser sur le territoire du Jarl alors que cela est interdit. Ils se font prendre par un berserkir qui prévient alors son seigneur. Cela tourne mal pour nos trois amis qui pensent laisser pour mort le Seigneur. Ils retournent alors chez eux, comme s’il ne s’était rien passé. Mais quelques semaines plus tard, ils sont arrêtés pour meurtre et sont condamnés à devenir des berserkirs, des hommes-bêtes qui n’ont plus d’humanité.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce livre. La plume de l’auteure est fluide et addictive ; j’avais du mal à lâcher ma lecture. Le roman est court et l’intrigue relativement simple mais originale. Est-ce que nos trois personnages vont réussir à ne pas se transformer en berserkir ? L’univers créé par l’auteure est intéressant, sombre et violent même si je m’attendais à une histoire encore plus sombre au vu de la couverture que je trouve vraiment jolie et mystérieuse.

Concernant les trois personnages principaux, ils ont chacun leur caractère. Ivar est un peu le leader du groupe prêt à sauver ses compagnons en les guidant. Concernant Oswald, je l’ai trouvé un peu effacé, c’est dommage. S’agissant de Kaya, je l’ai apprécié pendant une bonne partie du roman, je comprenais très bien ses réactions, mais j’ai ensuite eu beaucoup de mal avec elle à partir de la page 185 ; je vous laisse découvrir cela par vous même.

Pour conclure j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman qui s’adresse à un large public mais pas aux jeunes lecteurs à cause de la violence et du côté sombre qui est omniprésent.

Je remercie Livraddict et les éditions Scrinéo Jeunesse pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 29 mai 2015, dans Fantasy, Partenariats, Young Adult. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ce livre m’intrigue beaucoup, l’histoire me plaît, la couverture est magnifique: je crois que je vais finir par me laisser tenter 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :