La muse, de Sara Agnes L.

479 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 4 juin 2015

Prix : 19€50

Quatrième de couverture

« Écrivain en deuil, Jack Linden n’est plus que l’ombre de lui-même depuis que sa femme et son fils sont décédés. Seuls, dans sa maison de campagne, avec sa bouteille et son chagrin, il attend que le temps passe en compagnie de l’alcool et de la télévision. Il est donc éberlué lorsque Lily, une soi-disant assistante, débarque chez lui pour l’aider à boucler son roman.

Mais qui est cette fille, surgie de nulle part, pour lui ordonner de se ressaisir et d’écrire pendant qu’elle s’occupe de remettre de l’ordre dans sa vie.

Lily répond à tous ses besoins : elle le nourrit, le lave, lui coupe les cheveux… et s’agenouille pour lui faire une fellation lorsqu’il en émet l’ordre, éméché par l’alcool.

Qui est donc cette femme ? Une assistante ? Une prostituée ? Est-il devenu fou ? Car dès que tout se termine, Lily agit comme si rien ne s’était produit. Mais jusqu’où Lily sera-t-elle prête à aller pour le satisfaire ? Et pourquoi refuse-t-elle de lui dévoiler quoi que ce soit à son propos ? »

Mon avis

Lorsque Lucie m’a proposée de recevoir ce roman, j’ai tout de suite acceptée, car j’aime beaucoup les éditions Hugo Roman, mais aussi car je souhaitais découvrir Sara Agnès L.

Jack Linden, écrivain à succès, s’est arrêté dans l’écriture de son roman lorsqu’il a perdu sa femme et son fils il y a quelques mois. Depuis ce tragique événement, il noie sa tristesse dans l’alcool et n’a, bien évidemment, aucune envie de continuer d’écrire. Jusqu’au jour où débarque Lily, une mystérieuse assistante qui veut l’aider afin qu’il puisse terminer son roman. Elle est prête à tout faire pour le satisfaire : lui préparer des repas, l’interdire de boire à certaines heures, faire le ménage et ses courses, mais également répondre à ses demandes sexuelles lorsqu’il a bu. Qui est cette mystérieuse jeune femme ? Qui l’a envoyé ?

Dans l’ensemble, je ressors déçue de ma lecture car pas mal de choses m’ont dérangée. Tout d’abord, je trouve dommage qu’il y ait tout ce sexe pour « rien ». Il y a beaucoup de fellations, sans, finalement, beaucoup d’intérêt pour l’histoire. Aussi, j’ai eu du mal à accrocher au côté « je ne sais rien et je suis soumise » de Lily. Malgré son côté « prostitué », on découvre qu’elle a également un passé difficile.

Quant à Jack Linden, alors qu’il se noie dans l’alcool car il a perdu sa femme et son fils il y a cinq mois, il (ou son sexe) tombe vite sous le charme de Lily, avec très peu de regret. J’ai également eu du mal à accrocher à cela. De plus, il tombe raide dingue de cette fille en seulement… une semaine !

Pour conclure, j’ai aimé le côté mystérieux de Lily : qui l’envoie ? L’éditeur de Jack ? Pourquoi fait-elle tout ça ? Mais mis à part ça, je trouve que ça manque un peu de réalisme et que le sexe qui est omniprésent n’apporte pas grand chose à l’histoire. Dommage !

Je remercie les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

Publicités

Publié le 14 juillet 2015, dans Erotique, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :