Les revenants (tome 1), de Seth Patrick

412 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 26 août 2015

Prix : 18€95

Quatrième de couverture

« Dans une petite ville française dominée par un immense barrage, les habitants abasourdis voient des membres de leur famille revenir à la vie : des personnes de tous âges, parfois décédées depuis des années, reprennent le cours de leur existence sans aucun souvenir de leur mort. Camille, 13 ans, tuée dans un accident de bus scolaire, Simon qui s’était suicidé avant son mariage, Victor, un petit garçon mystérieux que personne ne semble reconnaître… Alors que chacun tente d’accepter l’impossible, des meurtres sanglants se produisent, semblables à une série d’assassinats perpétrés dans la région sept ans plus tôt.

Comment les habitants vont-ils faire face à cet incroyable phénomène qui suscite à la fois la joie, l’effroi et la jalousie ? Pourquoi ces revenants apparaissent-ils du jour au lendemain sans raison ? Et pourquoi eux en particulier ? »

Mon avis

Je n’ai pas vu la série américaine dont est tiré ce roman, mais la quatrième de couverture m’a donnée très envie de le découvrir. Malheureusement, je ressors un peu déçue de ma lecture.

Exceptionnellement, je ne vais pas faire de résumé de l’histoire car la quatrième de couverture en dit bien assez.

Il y a beaucoup de personnages et cela m’a fait un peu peur au début. Mais finalement, je ne me suis pas mélangée les pinceaux. Les chapitres sont courts et nous suivons en alternance l’histoire de chacun des personnages. Le point négatif de ce roman est la lenteur. J’ai trouvé que c’était lent, que les choses n’avançaient pas assez vite. Grâce à l’alternance des narrateurs, je ne me suis pas ennuyée mais à certains moments je n’en étais pas loin.

Concernant les personnages, dès les premières pages nous faisons la connaissance de Camille, enfant de treize ans qui est morte dans un accident de bus. Nous rencontrons également Simon, un homme qui s’est suicidé avant son mariage et qui veut à tout prix récupérer sa femme. Victor, un petit garçon mort que personne ne connaît (et qui est bien flippant). Nous rencontrons également Pierre, un personnage bien en vie mais assez étrange. Chaque personnage a son histoire. Je ne me suis pas attachée à eux  ni à leurs histoires.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, les idées sont bonnes, mais je regrette cette lenteur. Maintenant que l’histoire et les personnages sont en place, j’espère que la lenteur se fera moins ressentir dans le prochain tome. J’espère également que dans les prochains tomes nous aurons des réponses à nos questions, car ici nous restons sur notre faim.

Je remercie grandement les éditions Michel Lafon pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 1 septembre 2015, dans Partenariats, Science fiction. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :