Fixed on you (tome 3 – Forever with you), de Laurelin Paige

 

435 pages

Éditeur : Hugo Roman

Date de parution : le 21 janvier 2016

Prix : 17€

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Synopsis (attention aux spoilers sur les précédents tomes)

« Dans les deux premiers tomes de la série YOU, Fixed on You et Found in You, on assistait à la naissance chaotique de la relation d’Hudson et Alayna, une romance passionnée au cœur de Manhattan… Dans ce troisième tome, leur apprentissage d’une relation amoureuse équilibrée va être mis à rude épreuve. D’autant qu’ils ont décidé que la seule façon de vivre leur passion était de pratiquer une transparence totale. Ce sera bien difficile pour ces deux êtres fragiles, traumatisés par un passé chargé : En amour, Alayna a souffert de névroses obsessionnelles et Hudson d’une forte tendance à la manipulation. La jeune femme a pourtant beaucoup évolué. Elle semble mieux préparée à accorder sa confiance à l’homme qu’elle aime. Mais voilà que la face obscure du passé d’Hudson ressurgit. Il lui a caché de terribles secrets – des secrets qui risquent de les détruire tous les deux. Les promesses échangées sont rompues. En dépit de tout l’amour qu’Alayna porte à Hudson, sa capacité de pardon et d’oubli va être mise à rude épreuve. Alors qu’elle semblait avoir enfin trouvé l’homme de sa vie, leur avenir semble de plus en plus compromis… Ce dernier tome de la trilogie You tient toutes ses promesses et referme parfaitement la boucle ouverte dans le premier tome de la romance. Les rebondissements y sont parfaitement amenés, le mystère d’Hudson tient le lecteur en haleine jusqu’au bout.« 

Mon avis (attention aux spoilers sur les précédents tomes)

Je n’ai pas pu résister à l’appel d’Alayna et d’Hudson… j’ai dévoré ce troisième tome en une soirée, même si je savais que j’allais avoir du mal à me lever le lendemain matin. Je devais  absolument connaître le dénouement de leur histoire !

Même s’il est toujours un peu difficile de dire au revoir à des personnages qu’on a apprécié. Je dois avouer que ce dernier tome est, à mon sens, moins bon que le deuxième tome que j’ai beaucoup aimé. Il y a peu d’action, Alayna est devenu trop jalouse et son trouble obsessionnel est beaucoup plus mis en avant que dans les précédents tomes. Quant à Hudson, il cache des choses à Alayna et fuit alors que je pensais que ce n’était pas son genre. Ne parlons pas de Celia, personnage que je déteste et qui a une façon bien trop simple d’agir dans cet opus, elle manque d’originalité.

Alayna et Hudson se sont promis de tout se dire, les secrets c’est terminé. Mais Hudson n’arrive pas à tenir son engagement et préfère ne pas dévoiler quelques secrets qui ne seront pas sans conséquence si Alayna les découvre… Alayna sent bien qu’il n’est pas franc, qu’il cache quelque chose. Elle a besoin d’être rassurée mais connait le côté manipulateur d’Hudson donc cela ne l’aidera pas. Quant à Hudson, je ne l’ai pas trouvé très agréable dans cet opus puisqu’il cachait des choses à Alayna. Mais avait-il un autre choix ?

Pour conclure, une sage que j’ai beaucoup aimé. J’ai beaucoup aimé le premier tome, même si le deuxième tome reste mon préféré. Je suis un tout petit peu déçue par ce troisième tome qui reste néanmoins toujours plaisant à lire ! Une saga que je vous conseille 🙂

Je remercie les éditions Hugo Roman pour cette très bonne lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 18 février 2016, dans Contemporaine, Erotique, Partenariats, Romance. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :