Confess, de Colleen Hoover

344 pages

Éditeur : Editions Hugo Roman

Date de parution : le 7 avril 2016

Prix : 17€

Quatrième de couverture

« Auburn Reed a des plans très précis pour l’avenir et ne laissera personne se mettre sur son chemin ! Mais lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. L’énigmatique artiste semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser sa garde, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne le pensait.

Pour se construire, chacun devra tout confesser. Mais parfois, la vérité est plus douloureuse que le silence… »

Mon avis

Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Alors que d’habitude j’apprécie énormément les romans de Colleen Hoover, je suis un peu déçue de celui-ci même si dans l’ensemble j’ai passé un bon moment de lecture. Malheureusement, j’ai fait un blocage avec le personnage d’Owen. Dès le début je l’ai trouvé assez étrange dans sa façon d’être et de parler : il ne m’a pas inspiré confiance. Heureusement, dans le dernier tiers de ma lecture, cette sensation m’est passée. Mais cela ne m’a pas suffit à apprécier totalement ma lecture.

Je ne souhaite vraiment rien vous dévoiler donc je vais m’en tenir au strict minimum sur les personnages. S’agissant d’Auburn, c’est une jeune femme que j’ai tout de suite appréciée et qui a beaucoup souffert dans le passé ; elle a du faire face à un gros drame. Elle est prête à tout pour ceux qu’elle aime. Je trouve néanmoins que sa relation avec Owen évolue trop vite. S’agissant d’Owen, je n’ai pas accroché à ce personnage dès le début. Point original : il tient une galerie d’art et s’inspire de confessions anonymes pour créer ses tableaux. Le petit plus est qu’il y a les photos de plusieurs tableaux dans le livre. Enfin, d’autres personnages secondaires sont importants, dont un vraiment détestable, mais je ne peux rien vous dire car je préfère vous laisser les découvrir 🙂

Pour conclure, j’ai apprécié cette jolie histoire où plusieurs sentiments se mêlent : tristesse, tendresse… Malheureusement, je n’ai pas aimé accroché au personnage d’Owen. Il ne le mérite surement pas, mais c’est mon ressenti. Je vous laisse découvrir ce nouveau roman et vous faire votre propre avis 🙂

Je remercie grandement les éditions Hugo Roman pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

Publicités

Publié le 5 avril 2016, dans New Adult, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Colleen Hoover est une de mes auteurs préférés ! Je l’aime tellement ❤ J'ai commandé ce roman, j'ai hâte de le recevoir car il sera dévoré de suite 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :