Rush (Tome 4 – Contrat #4 : Chasse à l’homme), de Phillip Gwynne

325 pages

Éditeur : Casterman

Date de parution : le 2 mars 2016

Prix : 6€50

Chronique du 1er tome

Chronique du 2ème tome

Chronique du 3ème tome

Quatrième de couverture

« Dom n’irai pas à Rome : il a manqué la qualification pour les jeux Olympiques de la jeunesse. Mais la Dette exige qu’il se rende en Italie. Et ce que la Dette exige, elle l’obtint. Une fois à Rome, Dom recevra son quatrième contrat : trouver E. Lee Marx, le célèbre archéologue sous-marin. Mais ce voyage au pays de ses ancêtres sera l’occasion d’en apprendre davantage sur sa famille, au péril de sa vie… »

Mon avis

Dans le premier tome de cette saga, Dom a découvert que sa famille, les Silvagni, avait une dette envers la Mafia. Une dette très ancienne dont il est l’héritier. Comme son grand-père et son père l’ont fait avant lui, il doit exécuter six contrats au service de la Mafia. Il a interdiction d’en parler à qui que ce soit ou de demander de l’aide extérieure et en cas d’échec « le créancier pourra prélever une livre de chair sur son débiteur ».

Alors qu’il a déjà rempli trois contrats, dans cet opus Dom va devoir remplir son quatrième contrat. Mais il devra également retrouver son frère disparu, puis se rendre à Rome aux Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Depuis le début de cette saga, je passe de bons moments avec Dom, même si je trouve que le troisième tome était moins bon que les précédents. Je trouve également que ce quatrième opus est moins bon que les deux premiers tomes. Il faut attendre un bon moment avant d’avoir connaissance du quatrième contrat : trouver E. Lee Marx, un célèbre archéologue sous-marin et trouver le trésor de Yamashita. Je trouve d’ailleurs que l’histoire sur la partie « contrat » n’est pas assez développée et est trop rapide.
Au cours de son voyage en Italie, Dom en apprendra davantage sur sa famille, mais beaucoup de questions restent sans réponses.

C’est dommage, j’aimais beaucoup cette série jeunesse, mais les troisième et quatrième tomes me déçoivent. J’espère que le prochain tome sera meilleur !

J’ai chroniqué ce livre pour Les Chroniques de l’Imaginaire.

Publicités

Publié le 1 juillet 2016, dans Chroniques de l'imaginaire, Jeunesse. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :