Point final, de William LAFLEUR

171 pages

Éditeur : Michel Lafon

Date de parution : le 2 juin 2016

Prix : 14€95

Quatrième de couverture

« CE MATIN, JE SUIS MORT.

J’AI MIS UN POINT FINAL A CETTE VIE.

Dans leur maison, une mère et ses deux enfants viennent d’apprendre la mort accidentelle de leur mari et père.Tout à leur souffrance,  comment pourraient-ils se douter qu’ils sont épiés jour et nuit, que des caméras et des micros enregistrent chacun de leurs gestes et chacune de leurs paroles ? Que celui qui les observe n’est autre que leur cher disparu ? Bien vivant, à quelques rues de là, il tient froidement un journal dont les mots se nourrissent de leurs larmes.

Voyeur de la douleur des siens, manipulateur de leur détresse, celui dont l’existence se limite aux pages qu’il noircit jour après jour invite le lecteur à devenir complice de son jeu littéraire… »

Mon avis

Le narrateur qui est le personnage principal, a mis en scène sa mort. Ainsi sa femme et ses deux enfants pensent qu’il est mort. Mais en fait il est en vie et observe tous les faits et gestes de sa famille grâce à des caméras et des micros qu’il a installé dans la maison avant sa mort.

J’avais hâte de découvrir ce roman, ça peut paraître d’ailleurs un peu bizarre car le thème est étrange ! Mais c’est justement ce qui me plaisait. Alors que ce roman me plaisait beaucoup lors de la mise en place de l’histoire, j’ai fini ensuite par vite m’ennuyer. Oui le narrateur se pose des questions, mais je n’ai pas réussi à m’y intéresser. De plus, le roman est écrit en gros caractères et est très court. Il manque donc de profondeur. Néanmoins, la plume de l’auteur est fluide et agréable à lire.

Le narrateur principal, dont on ne connait pas le nom, va observer sa famille faire le deuil de sa mort. Il va passer par plusieurs étapes émotionnelles et va se poser des questions sur son rôle au sein de cette famille, sur les relations qu’il avait avec ses enfants et sa femme. On suit les personnages du point de vue du père de famille qui a fait croire à sa mort, je ne me suis donc pas attachée aux personnages car ça manque d’approfondissement.

Pour conclure, je pensais passer un très bon moment de lecture avec ce livre décalé et immoral, mais finalement j’en ressors déçue. Dommage !

Je remercie Livraddict et les éditions Michel Lafon pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

2 sur 5

Publicités

Publié le 30 juillet 2016, dans Partenariats, Témoignage. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. J’étais pas trop certaine de ce roman, mais tout de même curieuse. Toutefois, après ton avis, je pense bien que je passerai mon tour. Et que dire de la couverture qui est juste laide! Non vraiment, malgré un sujet qui aurait pu me plaire, le reste ne me tente pas du tout… DOmmage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :