Les Mystères de Larispem (tome 1 – Le sang jamais n’oublie), de Lucie Pierrat-Pajot

260 pages

Éditeur : Gallimard jeunesse

Date de parution : le 8 avril 2016

Prix : 16€

Quatrième de couverture

« LARISPEM, 1899, 

Dans cette Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent… Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ? »

Mon avis

Ce roman a gagné lors de la deuxième édition du concours du premier roman. Un grand bravo à Lucie Pierrat-Pajot ! 🙂   Lors de la première édition de ce concours, c’est le fameux roman Le Passe-Miroir tome 1 – Les Fiancés de l’hiver qui a été sélectionné. Je ne ferai ici aucune comparaison entre ces deux romans, d’autant plus que je n’ai pas encore lu Le Passe-Miroir (mais c’est l’une des mes prochaines lectures).

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Le monde créé par l’auteur est super à découvrir et est très bien décrit. Nous suivons trois personnages principaux au sein de la Cité-Etat dénommée Larispem, anciennement Paris. Néanmoins je trouve que l’intrigue de cet opus est à peine développée en fin de lecture. On ne s’ennuie pas, mais il n’y a pas d’action… Cet opus pose juste les bases de l’histoire et nous présente ce nouveau monde. Certes, c’est agréable, mais c’est dommage car j’en attendais plus.

Concernant les personnages, nous suivons principalement Liberté, mécanicienne, Carmine, louchébem, et Nathanaël, l’orphelin. Ils sont attachants mais ne sont pas assez développés à mon goût.

Pour conclure, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman original, mais je suis un peu déçue par le manque d’action et l’intrigue qui arrive tardivement. Il s’agit surtout d’un roman qui pose les bases de l’histoire. Néanmoins, ce fut une lecture agréable.

Je remercie grandement les éditions Gallimard Jeunesse pour cette jolie découverte ! 

La note de Rex

3 sur 5

 

Publicités

Publié le 6 septembre 2016, dans Jeunesse, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. J’ai adoré ce roman ! L’originalité de l’uchronie, de l’intégration de Jules Verne, l’univers si riche… Effectivement l’intrigue est à peine dévoilée, mais ça promet une belle saga !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :