My Escort Love (tome 1), de Laura S. Wild

452 pages

Éditeur : Hugo Roman Poche

Date de parution : le 6 juillet 2017

Prix : 7€60

Quatrième de couverture

« Constance Pradel est jolie, un peu timide et passionnée de dessin. Elle est aussi mal dans sa peau et entretient une relation compliquée avec son père. Et elle est surtout… vierge. Complexée par cette situation et poussée par Sophia, sa fidèle et déjantée meilleure amie, elle décide de faire appel à un escort boy pour y remédier. C’est ainsi que le ténébreux Noah entre dans sa vie…

Beau, charmeur et sûr de lui, Noah mène sa vie comme bon lui semble. Escort boy depuis plus de trois ans, il assume pleinement son mode de vie et sa profession dérangeante. Jusqu’au jour où sa route va croiser celle de Constance. »

Mon avis

Laura S. Wild s’est fait connaître en participant au concours « Blacklisté(e) » sur Fyctia avec My Escort Love. Elle a été choisie comme premier coup de cœur Fyctia publié chez La Condamine. Je n’avais pas pu le découvrir lors de sa sortie, mais je me suis rattrapée en sautant dessus lors de sa sortie poche 🙂

Constance est une jeune fille timide. Elle étudie le droit pour faire plaisir à ses parents. Elle est mal dans sa peau et est vierge. Elle pense que sa virginité est un frein à sa vie. Poussée par sa meilleur amie Sophia, elle va alors rencontrer un escort boy pour remédier à cette situation.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce premier tome. Laura S. Wild n’a vraiment rien à envier aux autres auteures de New Adult. Elle se démarque vraiment très bien dans cette catégorie et c’est un réel plaisir de lire sa plume. Néanmoins, je trouve que l’histoire manque d’originalité ; au début c’est original, puis très vite on tombe dans le « déjà vu ». Mais cela ne m’a pas empêchée de passer un bon moment de lecture.

Concernant les personnages, Constance est une jeune fille timide qui manque de confiance en elle. On comprend pourquoi lorsqu’on voit comment se comporte son père avec elle. Je n’aurai pas aimé avoir un père comme elle, un père qui ne montre aucune marque d’affection et ne fait que la rabaisser. Pour moi, un père ne doit pas du tout se comporter comme ça. Et bien sûr, sa mère ne dit rien. Elle laisse son mari maltraiter moralement leur fille…

S’agissant de Noah, c’est un jeune homme qui m’a tout de suite plu. Malgré le métier qu’il exerce, j’ai tout de suite senti qu’il avait du respect pour les femmes et donc pour Constance. Il aura un rôle très important pour aider Constance à avoir confiance en elle. A cause du métier de Noah, leur relation ne sera pas tous les jours facile, chose que l’on comprend aisément !

Pour conclure, malgré ce « déjà vu », j’ai passé un bon moment de lecture avec cet opus. Le deuxième tome m’attend déjà dans ma PAL 🙂

Je remercie grandement Stéphanie, Déborah et les éditions Hugo Roman pour cette agréable lecture dans le cadre de notre partenariat.

La note de Rex

3 sur 5

 

Publicités

Publié le 14 juillet 2017, dans New Adult, Partenariats. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. un bien bel univers et une belle découverte. au plaisir de revenir flâner sur vos pages

  2. Je me suis procurée le tome 1 la semaine passée et j’ai hate de le commencer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :