Replica, de Lauren Oliver

480 pages

Éditeur : Hachette

Date de parution : le 22 mars 2017

Prix : 20€

Quatrième de couverture

« Gemma a toujours été une adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile. Sa vie se réduit à sa maison, son lycée et ses échanges avec sa seule amie. Un jour, Gemma apprend que le nom de son père est associé au mystérieux Institut Haven qui abriterait des expériences scientifiques monstrueuses. Elle décide de se rendre sur l’Ile d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…

Lyra – ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une replica, un clone. Pour elle, le monde se limite à l’Institut, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. le jour où l’Ile devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. A l’extérieur des murs de l’Institut, elle découvre un monde qu’elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma.

Ensemble, Gemma et Lyra essaient de lever le voile sur les mystères de Haven. Les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours… »

Mon avis

Nous suivons les aventures de Gemma et Lyra. Gemma est une jeune fille qui va découvrir que son père est lié à l’institut Haven, une clinique associée à des expériences scientifiques sur des humains. Elle décide donc d’en apprendre plus à ce sujet en se rendant à Haven. S’agissant de Lyra, elle vit à l’institut Haven jusqu’au jour où a lieu une explosion. La vie de Gemma et Lyra va alors basculer et elles essayeront de découvrir les secrets de l’institut Haven.

La conception de ce roman est originale. Lauren Oliver a créé deux histoires : celle de Gemma au recto et celle de Lyra au verso. Le lecteur peut soit lire chaque histoire l’une après l’autre et dans l’ordre de son choix, soit croiser les chapitres de chaque histoire. Pour ma part, j’ai choisi de croiser les chapitres. Ce n’était pas très pratique de retourner le livre à la fin de chaque chapitre, mais j’avoue que l’histoire est plus complète. De plus, je pense que si le lecteur lit l’histoire de Gemma et de Lyra séparément, il risque de se lasser de sa deuxième lecture. En plus de l’originalité de cette conception, j’ai bien aimé le thème de ce livre : le clonage.

S’agissant des personnages, je ne me suis pas spécialement attachée à Gemma et Lyra. Elles sont toutes les deux différentes. Gemma a été surprotégée lorsqu’elle était petite, mais Lyra n’a pas connu cela puisqu’elle a toujours vécu à l’institut Haven et n’a pas de parent. Lyra a toujours dû subir des examens dans cet institut, comme si elle était un sujet d’expérience. Pour elle, c’est sa vie et elle ne l’envisage pas autrement. De ce fait, lorsqu’elle découvre le monde, elle semble plus fragile que Gemma.

Pour conclure, alors que d’habitude je n’apprécie pas beaucoup les romans de Lauren Oliver, avec Replica j’ai passé un bon moment de lecture. Je pense néanmoins que la romance est de trop ici.

J’ai chroniqué ce livre pour Les Chroniques de l’Imaginaire.

Publié le 6 janvier 2018, dans Chroniques de l'imaginaire. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :